Remède À L’insouciance

Le Coran noble et puissant est un trésor de significations qui nous poussent, nous musulmans, à nous demander si nous sommes en mesure de nous en émerveiller. Dans cette vidéo, Prof. Ismaïl Mounir nous invite à méditer ce passage du Coran.

«Si Nous avions fait descendre ce Coran sur une montagne, tu l’aurais vu s’humilier et se fendre par crainte d’Allah. Et ces paraboles Nous les citons aux gens afin qu’ils réfléchissent.» (Coran 59:21)

Une Parabole Qui Pousse à Méditer

Dans ce noble verset du Coran, Allah, l’Exalté, utilise une parabole. C’est une figure de rhétorique qu’on emploie pour comparer deux choses. On vise par-là à susciter la réflexion chez le destinataire. Cela a également pour vocation de réveiller chez nous, une créativité intellectuelle.

En fait, ce Coran est extrêmement noble, puissant et fort. C’est un trésor de significations notamment spirituelles. Pour exprimer la noblesse, la grande valeur et la puissance du Coran, Allah nous dit que si ce Coran était révélé sur une montagne. Celle-ci ne pourrait supporter la puissance et la grandeur du Coran.

Il Est Grand Temps De Se Réveiller…

Cela nous amène à nous réveiller! Est-ce qu’en récitant le Coran, nos cœurs restent tellement durs? Est-ce que lorsque la parole d’Allah nous est récitée, nous ne sommes plus en mesure de nous émerveiller et de ressentir de l’humilité en l’écoutant?!

Cependant, quand on entend ce verset est qu’on médite sur cette image et sur les montagnes qui seraient pulvérisées par la force du Coran, on doit projeter cette image sur nous-mêmes et voir l’état de nos cœurs lorsque le Coran est récité.

Les Versets Précédents

Si l’on regarde les versets précédant celui-ci, on s’aperçoit qu’Allah parle d’une maladie spirituelle qui est l’insouciance.

«Ne soyez pas comme ceux qui ont oublié Allah; [Allah] leur a fait alors oublier leur propres personnes; ceux-là sont les pervers.» (Coran 59:19)

Touchés par cette maladie spirituelle qu’on appelle l’insouciance, les gens oublient l’essentiel dans la vie et ce pour quoi Allah les a créés. En conséquence, Allah fait en sorte que l’Homme s’oublie soi-même et ce qui lui est de prime importance.

Les Gens Du Paradis Et Ceux De L’enfer

Ensuite, Allah nous dit que les gens du paradis et ceux de l’enfer, ne sont pas à loger à la même enseigne. Ce sont certainement les gens du paradis qui réussiront.

«Ne seront pas égaux les gens du Feu et les gens du Paradis. Les gens du Paradis sont eux les gagnants.» (Coran 59:20)

Or, cette vérité est attestée par tous les croyants. Ceux-ci savent que les gens du paradis sont mieux que ceux de l’enfer. De plus, les croyants savent qu’ils doivent suivre la voie de ces bienheureux. Pourtant, beaucoup le savent intellectuellement sans pourvoir appliquer cette vérité sur le plan spirituel. Pourquoi? C’est toujours à cause de l’insouciance.

Le Paradoxe De L’Homme

Autrement dit, bien que les gens soient certains de cette vérité, selon laquelle, ils vont être jugés après leur mort, ils vivent comme s’ils n’allaient jamais être jugés.

Donc, l’homme tombe dans un paradoxe. A quoi est due cette contradiction? C’est également à cette maladie qui est l’insouciance. Il a donc beaucoup de connaissances qui sont restés au stade intellectuel, mais n’ont pas pénétré son cœur.

Revenons À La Montagne…

En fait, la montagne symbolise la stabilité d’un point de vue scientifique. Allah nous dit que la montagne est comme enracinée dans la terre à l’aide de piquet. D’ailleurs, on sait aujourd’hui que ce qu’on voit n’est que la partie visible de la montagne alors que celle invisible est enfoncée dans la terre. Elle absorbe ce qu’on appelle la tectonique des plaques c’est-à-dire les mouvements terrestres de la terre. C’est ce qui permet sa stabilité sur terre.

Cependant, face à la stabilité de la montagne, l’être humain reste dans la contradiction et l’errance, toujours à cause de l’insouciance.

Le Remède…

En le lisant avec l’envie d’en chercher les significations avec son cœur, le Coran a le pouvoir de briser ces montagnes, c’est à dire de briser cette insouciance qui nous stabilise dans nos contradictions.

Cette parabole coranique est extrêmement puissante, puisqu’elle nous fait prendre conscience que le Coran à la possibilité de redonner vie à un cœur tué par la maladie de l’insouciance. Celle-ci est, à vrai dire, la maladie principale qui va précipiter en Enfer beaucoup d’hommes et de djinns.

Mais, louange à Allah, grâce à la lecture du Coran avec la recherche de l’émerveillement et de la compréhension de ses significations universelles, l’être humain peut sortir de cette maladie de l’insouciance.

Au final, pour réveiller son cœur, l’attendrir et sortir de cette stabilité dans la médiocrité et dans les contradictions qui sont les nôtres, le Coran est l’un des plus beaux remèdes que vous pouvez trouver pour votre cœur.

Ne le négligez surtout pas et prenez le temps chaque jour de lire ne serait-ce qu’un verset avec l’envie de le méditer. Ainsi, vous pourrez briser les chaînes qui vous enchaînent à vos péchés et à votre insouciance, soigner votre cœur, vous élever vers des degrés supérieurs de spiritualité et de foi et vous rapprocher d’Allah.