Comment Prier Avec Son Cœur ?

Dans cette vidéo, Prof. Ismaïl Mounir nous parle de la prière, cette source de repos, de sérénité et de spiritualité, dont puise tout musulman et toute musulmane. Il nous y enseigne surtout comment faire pour savourer la douceur de la prière et s’en servir à titre de rempart contre les soucis et les maux de ce bas-monde.

La Prière, C’est La Source De Repos

En demandant à Bilâl son muezzin de faire l’appel à la prière, le Prophète avait l’habitude de lui dire : « Repose-nous par elle, ô Bilâl ! » En marchant sur les traces du Prophète, toi aussi tu peux faire de ta prière un moment unique de plaisir, de quiétude et de connexion avec Allah à savourer paisiblement.

Certes, il existe tant de vidéos sur internet, qui traitent des aspects technique, pratique et juridique de la prière, comme à titre d’exemple ceux du frère Rachid Eljaly qui sont très bons et très importants, puisqu’il y a détaillé la prière suivant le rite malékite. Mais, dans cette vidéo, on va traiter la prière sous l’aspect spirituel qui s’avère être d’une importance cruciale.

La Prière, C’est Un Temps Consacré Au Dhikr

D’abord, il est absolument à concevoir que la prière a été légiférée par Allah, dans un but bien précis, à savoir : le Dhikr, c’est-à-dire le fait de se rappeler d’Allah et de revivifier dans son cœur Son souvenir.

Allah dit dans le Coran lorsqu’Il s’est présenté à Moïse :
« Certes, c’est Moi Allah: point de divinité que Moi. Adore-Moi donc et accomplis la salat pour te souvenir de Moi. » (Coran 20 : 14)

Ce Dhikr nous procure une force spirituelle qui nous permet de s’enraciner dans le Bien et de s’extirper du Mal. Allah dit également :

« Récite ce qui t’est révélé du Livre et accomplis la Salât. En vérité la Salât préserve de la turpitude et du blâmable. Le rappel d’Allah est certes ce qu’il y a de plus grand. Et Allah sait ce que vous faites. » (Coran 29 : 45)

Prions donc d’une manière plus efficace, faisos de la prière un moyen pour se rappeler Allah et non pas un fardeau lourd à porter. Pour ce faire, il t’incombe de changer ta manière de prier et de prier désormais avec ton cœur.

1) Fais Comme Si C’était Ta Dernière Prière

Le Prophète nous disait : « Priez comme si c’était la dernière prière. » A chaque fois que tu entames la prière, en disant: « Allahou Akbar » ou plus précisément « Takbîratou Al-Ihrâm », tout en levant les mains, rappelle-toi que la prière que tu es sur le point d’accomplir, risque d’être ta dernière. Quels que soit ton état de santé ou ton âge, tu n’as aucune idée du temps que te reste à vivre. D’ici à la prochaine prière, tu n’as aucune garantie de continuer à être de ce monde. Donc, à chaque prière, fais de ton mieux, concentre-toi et connecte-toi à Allah, tout en mettant tes soucis de côté.

2) Chaque Parole Et Chaque Geste De La Prière Compte

Chaque parole prononcée et chaque geste fait au cours de la prière, te fait avancer sur la voie de la guérison spirituelle et te sert de moyen pour t’extirper des soucis et des maux ainsi que pour te connecter à Allah.

Ainsi, en commençant la prière, tu lèves tes mains, ce geste signifie que tu jettes tout ce bas monde derrière toi, tu t’en débarrasses pour te centrer vers Allah.

Puis, au cours de la prière, en passant d’un acte à l’autre, tu répètes à chaque fois « Allahou Akbar », ce superlatif de supériorité signifie qu’il n’y a rien qui soit plus important, plus grand qu’Allah dans ton cœur. Il s’en sort que tu ne penseras à rien d’autre à part Allah, en priant.

Ensuite, dès que tu dis : « Alhamdou lillâhi rabbi al’âlamîn» (Louange à Allah, Seigneur de l’univers), tu aurais récité un verset à la saveur de l’amour. Cet amour que tout le monde en a tellement besoin.  Par ce verset, tu loues Allah en te rappelant qu’Il t’a créé et qu’Il S’occupe de toi.

En disant : « Arrahmâni arrahîm» (Le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux), tu gardes l’espoir même si tu souffres des difficultés dans la vie, en te rappelant la miséricorde d’Allah.

Puis, en disant : « Mâliki yawmi addîn » (Maître du Jour de la rétribution), tu sentiras une certaine peur, en te rappelant que tu auras à rendre compte et que tu seras responsabilisé devant Lui en ce grand Jour.

Ensuite, en disant : « ‘Iyyâka na’boudou wa-iyyâka nasta’în » (C’est Toi Seul que nous adorons, et c’est Toi Seul dont nous implorons secours), tu te rappelles le but de ton existence, qui est d’adorer Allah et de L’aimer, tout en recherchant Son assistance et Son secours.

Proche d’Allah

Quand tu dis : « ‘Ihdinâ assirâta almoustaqîm » (Guide-nous dans le droit chemin), tu te rappelles ta quête de sens, ta recherche de la guidée, etc.

Quand tu passes ensuite au Roukou` (l’inclination), cette position dénotant l’humilité et tu dis : « Soubhâna Rabbî Al-`Azîm » (Gloire à mon Seigneur le Très Grand), tu te rappelles qu’il n’y a rien de plus grand qu’Allah.

Tous les actes de la prière servent de préliminaires à l’acte qui revêt une très grande importance, qui est: le Soujoud (la prosternation), qui marque l’apothéose de la prière. Le Prophète nous enseigne que lorsqu’on est en prosternation, on est le plus proche d’Allah. Multiplie donc tes invocations en te mettant lors du Soujoud et demande à Allah tout ce que tu veux.

De cette manière, tu essayes d’identifier ou d’associer à chaque parole et à chaque mouvement dans la prière, un sens qui va t’apporter un sentiment de bien-être intérieur et tu ne sauras désormais faire la prière autrement.

3) La Prière T’apporte Le Secours

Considère la prière comme étant la plus grande assistance que tu pourrais trouver dans la vie d’ici-bas. Ainsi, à chaque rak`a (unité de prière), on récite la sourate Al-Fâtiha et on répète : « C’est Toi Seul que nous adorons, et c’est Toi Seul dont nous implorons secours ». Rappelons-nous que le Prophète a reçu l’ordre de faire la prière lors d’un moment critique de sa vie. C’était peu avant son émigration : il a été persécuté et rejeté à Taëf. Il a perdu son oncle, sa femme… Bref, son état était bien déplorable. Alors, Allah lui fit vivre un moment exceptionnel.

La prière est la seule chose qui lui a été révélée pas dans l’ici-bas en lui envoyant Djibrîl, mais plutôt en l’élevant au ciel. C’était comme si Allah voulait lui faire un cadeau, et lui dire que cette prière te permettra de surmonter toutes les épreuves et tous les soucis dont tu souffres dans la vie.

En somme, rappelle-toi toujours que la prière est bien capable de résoudre tous tes problèmes et qu’Allah t’assiste et t’apporte le secours nécessaire, en parachevant ta prière.