Écouter ou Lire le Coran ont-ils la même rétribution?

Parmi les bienfaits d’Allah sur l’humanité, il y a les diverses façons d’accéder au Coran et d’en tirer bénéfice. Plusieurs musulmans sont faibles en arabe ou ne le maitrisent pas du tout. Toutefois, ils peuvent faire l’effort de lire le Coran, le réciter, l’écouter et chercher à le comprendre.

Écouter Attentivement

En fait, prêter une oreille attentive à la récitation du Coran, est bénéfique et recommandé aux musulmans, même les non-arabophones.

Allah dit: «Et quand on récite le Coran, prêtez-lui l’oreille attentivement et observez le silence, afin que vous obteniez la miséricorde (d’Allah).» (Coran 7:204).

Ibn Taymiyyah a dit: «Par cette écoute, Allah guide Ses serviteurs et règle leurs affaires dans la vie d’ici-bas et dans l’Au-delà.»

De même, As-Sa`dî a dit: «Ecouter [le Coran] signifie d’entendre avec un cœur attentif, en méditant sur ce qu’on écoute. Celui qui se conforme à ces deux commandements lorsque le Livre d’Allah est récité, obtiendra un bien immense et un savoir bénéfique. En outre, il aura une foi continue et renouvelée, une guidance accrue et une meilleure compréhension de sa religion.» [Exégèse d’As-Sa`dî].

Cela montre que le musulman doit écouter le Coran récité attentivement et sans distraction, notamment quand il est récité en direct.

Donc, le commandement de l’écouter attentivement et d’observer le silence, s’applique même quand on écoute un enregistrement de la récitation du Coran.

Cela permet d’être enveloppé par la miséricorde d’Allah et a d’autres avantages.

Le Groupe De Djinns Inspiré Par L’écoute Du Coran

Allah dit comment un groupe de Djinns a écouté attentivement le Coran récité par le Prophète (Sallah Allah Alayhi Wa Sallam). Après l’avoir écouté, ils retournèrent auprès des leurs pour les en avertir:

«(Rappelle-toi) lorsque Nous dirigeâmes vers toi une troupe de djinns pour qu’ils écoutent le Coran. Quand ils assistèrent [à sa lecture] ils dirent: « Ecoutez attentivement »… Puis, quand ce fut terminé, ils retournèrent à leur peuple en avertisseurs.» (Coran 46:29).

Dans la Sourate «Al-Jinn», Allah dit: «Dis: ‘Il m’a été révélé qu’un groupe de djinns prêtèrent l’oreille’, puis dirent: ‘Nous avons certes entendu une Lecture [le Coran] merveilleuse’.» (Coran 72:1).

Réciter Le Coran Est Préférable à L’écouter

Malgré l’importance et les bénéfices de l’écoute du Coran, sa récitation dans la langue arabe est préférable.

En effet, quand un musulman récite le Coran à haute voix, plus de sens sont mobilisés que lorsqu’il l’écoute.

Cela inclut la langue, les oreilles, de même que les yeux si on regarde le texte en récitant (quand on ne connaît pas les parties récitées par cœur.)

Le cœur, tout comme le corps, se connecte plus profondément au Coran quand le musulman le récite à haute voix et attentivement que quand il écoute passivement.

Le Prophète a également dit:

«Celui qui lit une lettre du livre d’Allah obtient pour cela une bonne action, et une bonne action obtient une récompense décuplée. Je ne dis pas que ‘Alif Lâm Mîm’ est une lettre mais ‘Alif’ est une lettre, ‘Lâm’ est une lettre et ‘Mîm’ est une lettre». [Jâmi` At-Tirmidhî].

Conclusion

En conclusion, écouter attentivement et silencieusement la récitation du Coran, est une bonne action. A vrai dire, l’écoute de la récitation du Coran adoucit le cœur réceptif et humble qui a une vraie foi et tranquillise l’âme. Ainsi, le musulman doit faire ces deux bonnes actions: lire le Coran dans sa langue et l’écouter silencieusement et attentivement.

Ces Deux Actions Se Renforcent L’une L’autre.

Ainsi, si sa maîtrise de l’arabe est faible, il doit faire de son mieux.

Parallèlement, il doit s’efforcer d’apprendre le savoir qui lui permettra de progresser dans sa récitation du Coran.

Le Prophète a dit:

«Celui qui récite habilement le Coran sera avec les Anges nobles et obéissants; tandis que celui qui le récite péniblement en bégayant, aura une double récompense.» [Boukhârî et Mouslim].

Allah sait mieux.
Vous pouvez lire la version anglaise originale de cet article ici.