fbpx


upport AboutIslam in the Best 10 Days of the Year

La Sîrah Pour Les Nouveaux Convertis

Nouvel Espoir : L’oncle Du Prophète Mohammad Et `Omar Se Convertissent A L’islam

(Partie 7)

On voit souvent la réaction festive des musulmans lorsqu’ils assistent à une nouvelle conversion à l’islam dans les mosquées ou les conférences. Mais pourquoi nous réjouissons-nous ?

En plus d’un véritable sentiment de bonheur pour les convertis, il existe une autre dimension communautaire importante. Puisque l’islam est constamment attaqué, les nouveaux convertis qui se tournent vers l’islam renforcent la foi de leurs frères et sœurs. Ils nous apportent un soutien moral indirect ainsi qu’une assurance et une confiance supplémentaires.

L’Islam n’est pas seulement une foi individuelle ; c’est une religion communautaire. Donc, chaque fois que vous assisterez à un Takbîr dans une mosquée après une nouvelle Chahâda, gardez cela à l’esprit.

Ads by Muslim Ad Network

Les nouveaux convertis ont besoin du soutien de leur communauté musulmane. En même temps, l’ensemble de la communauté musulmane a besoin du type de soutien que les nouveaux convertis apportent ; car ils font partie intégrante de leur société. En fait, chaque nouveau converti et chaque nouvelle convertie apportent leur propre force supplémentaire à la communauté musulmane.

Quelque chose de semblable s’est produit à la sixième année de la révélation. Après que plus de 100 musulmans eurent migré en Abyssinie, le nombre de musulmans restés à La Mecque déclina sérieusement. On estime le nombre d’hommes musulmans restants à cette époque à moins de quarante.

Ceux qui ne pouvaient pas partir subissaient une pression croissante. Quant aux plus faibles d’entre eux, ils faisaient face à des difficultés atroces.

Ads by Muslim Ad Network

En cette période sombre et difficile, deux hommes de tête découvrirent la lumière de l’Islam. De plus, ils ne tardèrent pas de rejoindre les rangs des musulmans.

L’histoire De Hamza

Le premier de ces deux hommes était Hamza, l’oncle du Prophète Mohammd (Salla Allah Alayhi Wa Sallam). Un jour, Hamza était en expédition de chasse à l’extérieur de La Mecque. À son retour, il découvrit que son neveu venait d’être sérieusement maudit et insulté par son autre oncle, Abou Lahab.

Après avoir appris les détails de ce qui s’était passé, Hamza se rendit auprès de Abou Lahab. Celui-ci se trouvait à la Ka`ba. Hamza le frappa à la tête avec un arc en disant : « Vous avez abusé de Mohammad. Moi aussi, je suis sa religion et je professe ce qu’il prêche. »

Evidemment, cette réaction initiale de Hamza était pour se venger de son neveu. Ce ne fut pas vraiment parce qu’il avait cru à l’islam. Mais avec le temps, il en apprît davantage sur la religion du Prophète et Allah le guida vers la foi.

La conversion de Hamza donna un grand élan au Prophète Mohammad (Salla Allah Alayhi Wa Sallam). Il était la personne la plus âgée de Qouraych à s’être converti à ce moment-là. De plus, c’était un fort soutien à la communauté musulmane. En fait, après la conversion de Hamza, les ennemis de l’Islam à La Mecque furent contraints d’atténuer leur animosité pendant un certain temps.

Neuf ans plus tard, en tant que puissant guerrier, Hamza apporta une contribution importante à la victoire de l’Islam. C’était surtout à la bataille de Badr. Un an plus tard, il fut martyrisé près de Médine lors de la bataille de ‘Ohoud. Le Prophète Mohammad (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) le surnomma le « Lion d’Allah » et le « Maître des Martyrs ».

L’histoire De La Conversion De `Omar

Pour en revenir à la petite communauté musulmane de La Mecque, ravie d’apprendre que Hamza ait accepté l’Islam. Heureusement, d’autres bonnes nouvelles devaient suivre juste trois jours plus tard.

Face à de nombreuses épreuves, le Prophète Mohammad (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) fit cette invocation :

« Seigneur ! Donnez de la force à l’islam, surtout par l’intermédiaire de l’un des deux hommes que vous aimez le plus : `Omar ibn Al-Khattâb ou Abou Jahl ibn Hichâm. »

Allah (l’Exalté) exhaussa cette invocation et guida `Omar vers l’Islam alors qu’il était sur le point de tuer le Prophète. `Omar voulait tuer l’homme qui avait divisé les habitants de La Mecque tout en maudissant leurs dieux.

Sur son chemin, `Omar rencontra une de ses connaissances qui était musulman mais cachait sa foi. Cette personne suggéra à `Omar qu’il devrait d’abord s’occuper de sa propre sœur, Fâtima, et de son beau-frère Zayd. En fait, tous les deux s’étaient secrètement convertis à l’islam. Ils se rendaient à Dâr Al-‘Arqam ainsi que d’autres convertis. C’était pour apprendre les enseignements du Prophète (Salla Allah Alayhi Wa Sallam).

En ce jour-là, Fâtima était à la maison en train de réciter le Coran. Elle se trouvait avec son époux en présence de leur enseignant. Quand `Omar fit irruption chez elle, l’enseignant se cacha. `Omar attaqua Zayd quand il osa dire qu’il suivait la religion de Mohammad (Salla Allah Alayhi Wa Sallam). Alors qu’elle tentait de protéger son mari de `Omar, Fâtima reçut un coup au visage. Et elle de tomber sur-le-champ par terre en saignant.

La miséricorde emplit le cœur de `Omar en voyant sa sœur dans cet état. Il lui demanda de lui montrer les rouleaux du Coran dont ils lisaient tout-à-l’heure. Mais elle refusa et lui dit qu’il devait d’abord se laver avant de toucher au Coran, ce qu’il fit.

Ayant lu avec beaucoup d’intérêt les 14 premiers versets de la sourate Taha, il dit : « Comme c’est bon et gracieux ! Je vous prie de me guider vers Mohammad. »

`Omar Se Soumit Enfin

En entendant ces mots, l’enseignant, Khabâb ibn Al-‘Arat, sortit de sa cachette. Il informa `Omar qu’il pouvait rencontrer le Prophète (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) à Dâr Al-‘Arqam.

Lorsque le Prophète (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) demanda à `Omar la raison pour laquelle il était venu, il répondit :

« O Messager d’Allah ! Je viens à toi pour croire en Allah et en Son Messager et en ce qu’il a apporté de son Seigneur. » (Le Nectar Scellé)

Ayant entendu cela, le Prophète et ses compagnons firent le Takbîr et félicitèrent le nouveau converti. La conversion de `Omar à l’islam eut un impact immédiat sur la petite communauté musulmane. Celle-ci pouvait désormais, pour la première fois, prier en public au sein de la Ka`ba. Ils s’y tinrent en deux rangs, l’un dirigé par `Omar et l’autre par Hamza. Pourtant, personne ne put leur nuire parmi les Qouraychites.

Après chaque épreuve vient la facilité, et ce tournant donna un nouvel espoir aux musulmans persécutés. Ce fut un véritable triomphe pour la cause de l’Islam. Ceci leur remonta le moral et leur fournit la force de relever les nombreux défis qui les affrontaient.

Dans la partie suivante, nous verrons comment les polythéistes de La Mecque ripostèrent. Ce fut par un sévère embargo économique imposé aux musulmans. Nous verrons également ce qui s’était passé au cours des deux années suivantes.

Pour consulter le texte originel en anglais, veuillez visiter ce lien.