fbpx

Ne Jamais Abandonner – Le Pouvoir De L’espoir Dans Le Coran

Les dictionnaires en ligne définissent l’espoir comme étant le sentiment d’attente et le désir qu’une certaine chose se produise. C’est aussi avoir le sentiment que tout sera pour le mieux.

L’espoir, c’est ce qu’on attend avec enthousiasme et un degré de confiance raisonnable. C’est une qualité éthérée qui nous permet de survive, même dans les pires circonstances. Nous continuons d’aller de l’avant avec optimisme puisque l’espoir nous permet d’envisager un avenir meilleur ou une issue favorable et satisfaisante.

Ne Jamais Perdre Espoir

Blue Angel Farm Multivitamin

Dans le tourbillon du XXIe siècle, l’espoir cède souvent la place au désespoir. Non pas parce que l’espoir n’a désormais sa raison d’être, mais parce que nous sommes tellement préoccupés par les affaires de ce monde. Ainsi ne donnons-nous pas à l’espoir la chance de s’épanouir !

En fait, Allah nous a dotés d’une réserve inépuisable d’espérance. Et lorsque nous commençons à ressentir les affres du désespoir, nous devons nous rappeler qu’Allah nous a donnés toutes les raisons de compter sur Lui et d’espérer Son pardon et Sa miséricorde.

Nous devons nous attendre à ce que tout se passe pour le mieux, tout en envisageant demain avec confiance. Allah nous a promis que le suivi de Ses prescriptions, nous conduira vers le meilleur des résultats.

Il est facile d’oublier l’une des choses les plus essentielles relatives à l’espoir… C’est qu’Allah, le Créateur du genre humain, comprend qu’à différents moments de notre vie, nous serons enclins à céder au désespoir.

Pour nous encourager à envisager l’avenir avec espoir, Il nous rappelle constamment que nous ne devons jamais, au grand jamais, désespérer de Sa miséricorde, de Sa bonté ou de Son pardon.

Le Coran, les traditions et paroles du Prophète Mohammad regorgent de références à combien Allah veut être Miséricordieux et combien Il veut nous pardonner.

Qu’est-Ce Qui Nous Fait Perdre Espoir ?

L’une des raisons poussant les croyants à se sentir anxieux et désespérés, provient du fait qu’ils ont péché. Le péché nous fait sentir mal. Nous avons souvent honte et sommes déçus de nous-mêmes. En ayant ce ressentiment sans arrêt, cela pourrait facilement tourner au désespoir.

Les gens se sentent mal quand ils pensent qu’Allah ne leur pardonnera pas ou est en colère contre eux. C’est un sentiment sombre et lourd, et c’est aussi l’une des armes les plus utiles de Satan. Satan use de notre désespoir pour nous éloigner davantage d’Allah.

Lorsqu’une personne pense qu’elle ne sera pas pardonnée, elle peut réagir en se détournant d’Allah. Ce serait une grave erreur; car se tourner vers Allah est la seule chose qui puisse restaurer l’espoir.

Allah, à Lui la Puissance et la Grandeur, dit :

« Je suis à l’égard de Mon serviteur selon ce qu’il pense de Moi, et Je suis avec lui là où il M’évoque. S’il M’évoque dans son cœur, Je l’évoque dans Mon cœur ; s’il M’évoque dans un rassemblement, Je l’évoque dans un rassemblement meilleur encore et plus noble (c’est-à-dire des anges). Celui qui s’approche de Moi d’un empan, Je M’approche de lui d’une coudée et celui qui s’approche de Moi d’une coudée, Je M’approche de lui d’une brasse. Et celui qui se dirige vers Moi en marchant, Je M’approche de lui avec empressement. » (Boukhârî et Mouslim)

Ne Jamais Désespérer

Les premiers musulmans ont compris qu’Allah adopte ce que nous appellerions aujourd’hui une politique de porte ouverte. Aucun péché fût-ce énorme, devrait nous rendre désespérer de la miséricorde et du pardon d’Allah. Peu importe la taille du péché, la miséricorde d’Allah est encore plus grande.

Même après tous les crimes que Pharaon a commis contre Allah et les enfants d’Israël, Allah a toujours commandé à Moïse de lui parler gentiment au cas où il demanderait pardon.

« Allez vers Pharaon : il s’est vraiment rebellé* Puis, parlez-lui gentiment. Peut-être se rappellera-t-il ou [Me] craindra-t-il. » (Coran 20:43-44)

Quel que soit le péché qui vous rend désespéré, il ne sera aucunement comparable à ceux commis par Pharaon. Comme les êtres humains ont la possibilité de faire un choix. Nous pouvons choisir le désespoir ou bien faire ce qu’Allah conseille en optant pour l’espoir.

« Dis : “ô Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez pas de la miséricorde d’Allah. Car Allah pardonne tous les péchés. Oui, c’est Lui le Pardonneur, le Très Miséricordieux”. » (Coran 39:53)

« … Ce sont seulement les gens mécréants qui désespèrent de la miséricorde d’Allah. » (Coran 12:87)

Combattre l’Anxiété

Le stress et l’anxiété semblent être les fléaux de ce nouveau siècle. La dépression, la fatigue et le chagrin tentent tous de nous dépouiller de notre espoir.

Le désespoir devient de plus en plus fréquent, n’est-ce pas ? Or, le désespoir n’est pas un nouveau trait, il a été avec l’humanité depuis le début. Dès le début, Allah et Ses messagers nous ont exhortés à garder espoir. Ils nous ont prodigué les conseils et les encouragements.

« Celui qui implore le pardon d’Allah de façon régulière, Allah lui accordera une issue pour toute gêne, une délivrance pour toute angoisse et Il subviendra à ses besoins de là où il ne s’y attend pas. » (Ahmad)

Allah nous a dit à de nombreuses reprises de Lui demande de l’aide. De même, le Prophète Mohammad nous rappelle que le soulagement provient de rien de plus que d’une supplication.

« Invoquez Allah, Tout-Puissant, et sachez qu’Il vous exaucera. » (At-Tirmidhî)

Il a même donné à ses compagnons des conseils sur la façon de dissiper les sentiments d’anxiété et de désespoir. Il leur dit de faire cette invocation :

« Ô Allah ! Je me réfugie auprès de Toi contre l’anxiété, le chagrin, l’incapacité, la paresse, la lâcheté, l’avarice, la dette écrasante et l’assujettissement aux hommes. » (Boukhârî, Abou Dâwoud et autres)

Cela semble certainement couvrir tous les stress de notre vie quotidienne. Cela englobe également le stress qui affligeait les compagnons du prophète Mohammad. Les fardeaux de nos jours ne sont pas plus grands que ceux du passé, et le remède est toujours le même. Tournez-vous vers Allah, implorez Son pardon et espérez le soulagement.

« … Allah fera succéder l’aisance à la gêne. » (Coran 65:7)

« A côté de la difficulté est, certes, une facilité ! A côté de la difficulté est, certes, une facilité !  » (Coran 94:5-6)

La Vie D’un Etre Humain Peut Etre Difficile

« Très certainement, Nous vous éprouverons par un peu de peur, de faim et de diminution de biens, de personnes et de fruits. Et fais la bonne annonce aux endurants, » (Coran 2:155)

La vie de ce monde est remplie d’épreuves, de déboires et de tribulations, mais celles-ci doivent être affrontées avec patience et espérance. J’espère qu’Allah vous guidera vers le meilleur résultat. L’espoir vous guidera à travers les ténèbres, mais le désespoir ne fera que rallonger le voyage.

Allah est Miséricordieux, ce que nous voyons autour de nous chaque jour n’est qu’un pour cent de Sa miséricorde. Chaque fois qu’une mère tient son enfant, qu’une infirmière essuie le front d’un patient souffrant, ou que la pluie tombe sur la terre desséchée dans une région frappée par la sécheresse… c’est le reflet de la miséricorde d’Allah sur le monde.

Les 99% restants restent avec Allah pour qu’Il les distribue le Jour du Jugement. C’est certainement une raison d’espérer.

« Allah a réparti la miséricorde en cent parties. Il en conserva quatre-vingt-dix-neuf auprès de Lui et en fit descendre une seule sur terre. C’est grâce à cette partie que les créatures font preuve de miséricorde les unes envers les autres, au point que la bête soulève sa patte de peur d’écraser son petit. Mais Allah a réservé quatre-vingt-dix-neuf miséricordes avec lesquelles Il fera miséricorde à Ses serviteurs au Jour de la Résurrection. » (Boukhârî et Mouslim)

Épilogue

Parfois, le stress et l’anxiété peuvent devenir le type de désespoir que nous appelons aujourd’hui la dépression. Si tel est votre cas ou celui d’une personne que vous connaissez, il est essentiel que vous consultiez un médecin et que vous lui prêtiez secours. Cela aussi est une miséricorde d’Allah.

Pour consulter le texte originel en anglais, veuillez visiter ce lien.

About Aisha Stacey
Aisha Stacey is the mother of three adult children. She embraced Islam in 2002 and spent the next five years in Doha, Qatar studying Islam and working at the Fanar Cultural Centre. In 2006 Aisha returned to university for a second time and completed at Bachelor of Arts and a Graduate Certificate in Writing. Aisha is also a published writer in both internet and print media and in 2009 -10 she was the Queensland editor at a national Australian Islamic newspaper ~ Crescent Times.