fbpx


upport AboutIslam in the Best 10 Days of the Year

La Sîrah Pour Les Nouveaux Convertis

Le Meilleur Enseignant Du Monde & Les Nouveaux Convertis : L’islam Devient Public

(Partie 3)

Dans la partie 2, nous avons nommé quelques-uns des premiers convertis à l’islam. Ceux-ci embrassèrent la religion immédiatement dès le début de la Révélation. C’étaient tous des proches du Prophète Mohammad (Salla Allah Alayhi Wa Sallam), en qui il avait confiance.

Pendant les trois premières années, le Prophète (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) n’invitait que ceux qu’il pensait être susceptibles d’accepter l’Islam. Il passait son temps avec ces quelques premiers musulmans à leur enseigner l’islam et les versets et chapitres coraniques qui lui avaient été révélés par l’ange Gabriel.

Les nouveaux convertis d’aujourd’hui peuvent tirer une leçon importante de cet exemple prophétique sage. Si vous voulez mettre votre famille et vos amis au courant de votre conversion à l’islam, mais vous pensez que cela susciterait une forte résistance de leur part, ne leur annoncez pas la nouvelle tous en même temps.

Ads by Muslim Ad Network

Commencez plutôt par choisir les membres de la famille et les amis qui, selon vous, sont plus susceptibles de respecter votre décision.

L’Islam : Une Religion De Connaissance Et De Fraternité

Le Prophète Mohammad (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) était le meilleur enseignant du monde. Il se souciait beaucoup de ses disciples et s’assurait qu’aucun d’eux ne soit laissé pour compte. Pour lui, il n’y avait aucune différence entre les convertis. Ils étaient tous égaux : riches ou pauvres, libres ou esclaves, blancs ou noirs.

La méthode adoptée par le Prophète Mohammad (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) pour enseigner le message de l’islam à ses compagnons, eut un effet d’entraînement qui transcenda les siècles pour faire de l’islam la religion à la croissance la plus rapide au monde d’aujourd’hui. En fait, la recherche de la connaissance divine est extrêmement importante en Islam. Comme le Prophète Mohammad (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) l’a dit :

« Les savants sont les héritiers des Prophètes. »
(Hadith rapporté par At-Tirmidhî et Abou Dâwoud)

Comme mentionné dans la Partie 1, le premier mot du Coran révélé par Allah, fut: « Lis ».

Ads by Muslim Ad Network

C’est pourquoi le Prophète Mohammad (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) passait les trois premières années à enseigner aux nouveaux musulmans toute la connaissance divine qui lui avait été révélée. Il s’assurait qu’ils grandissent dans la foi et la connaissance. Ils étaient, en fait, les pionniers qui répandraient la foi en Arabie et au-delà pour inviter le monde entier à l’Islam. Au fur et à mesure que leur foi grandissait, leur lien de fraternité grandissait également.

C’était aussi une étape très importante de la Da“wa privée (appel à l’islam), surtout qu’aucun conflit entre les musulmans et les habitants de La Mecque n’y a été entraîné.

Pas de persécution, pas de raillerie et pas de torture. Si quelqu’un adoptait l’Islam, ce n’était pas de notoriété publique ; c’était sa propre affaire. Et le Prophète (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) ne commença la phase de Da`wa publique que quand Allah (L’Exalté) lui en ait donné l’ordre.

Un autre point à retenir… A l’exception d’un petit nombre de premiers convertis riches, tels qu’Abou Bakr, `Othmân et `Abd-Ar-Rahman ibn `Awf, la plupart des premiers convertis étaient parmi les pauvres et les faibles de La Mecque. Bilâl, Khabâb et Soumayya n’avaient pas de statut ni de famille forte pour les défendre et les soutenir.

C’était donc une bénédiction que pendant trois ans, ces premiers convertis aient reçu une formation intensive du Prophète Mohammad (Salla Allah Alayhi Wa Sallam). Ceci renforça tellement leur foi. A la fin de la phase de la Da`wa privée, la plupart d’entre connurent de grandes souffrances. Certains d’entre eux, dont Bilâl, furent cruellement persécutés par les chefs de La Mecque.

Quand Les Nouveaux Convertis Doivent-Ils L’Avouer A Leurs Parents ?

Nous avons une deuxième leçon importante pour les nouveaux convertis d’aujourd’hui… Si vous pensez que déclarer publiquement votre conversion à l’Islam, pourrait mettre votre vie en danger ou vous causer des difficultés extrêmes… Par sagesse, vous devriez retarder votre déclaration de la Chahâda jusqu’à ce que vos conditions changent et que vous soyez dans une meilleure position pour faire face aux conséquences négatives auxquelles vous pourriez être confronté.

Prenons l’exemple d’un nouveau converti adolescent vivant avec ses parents. A la découverte de sa conversion à l’islam, ceux-ci risquent de le mettre à la porte. Si ce nouveau musulman, qui fréquente peut-être encore l’école et n’est pas financièrement indépendant, n’est pas en mesure de faire face à cette épreuve à ce stade de sa vie, il lui vaudrait mieux de ne pas avouer son islam à ses parents et de patienter pendant un certain temps.

Prière Et Ablutions

Au cours de cette première pahase après le début de la Révélation, la prière était facultative. L’ange Gabriel enseignait au Prophète (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) comment faire ses ablutions (Woudou’) et comment prier.

À son tour, le Prophète Mohammad (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) enseigna d’abord à Dame Khadîja comment prier, puis aux autres nouveaux convertis. Plusieurs années plus tard, la prière fut finalement rendue obligatoire. C’était lors du Voyage Nocturne que les cinq prières devinrent obligatoires pour les musulmans.

À ce stade précoce, les prières n’étaient que de deux unités (Raka`) : deux au soir et deux autres au matin, comme le précise le verset suivant :

« Endure donc, car la promesse d’Allah est vérité, implore le pardon pour ton péché et célèbre la gloire et la louange de ton Seigneur, soir et matin. » (Coran 40:55)

L’appel A L’islam Devient Public

Le commandement divin de rendre la Da`wa publique arriva finalement trois ans après la révélation du premier verset: (Lis)… Ce fut lorsque l’Ange Gabriel révéla au Prophète Mohammad (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) le verset suivant :

« Expose donc clairement ce qu’on t’a commandé et détourne- toi des associateurs. » (Coran 15:94)

Ce verset a été suivi d’un autre plus explicite :

« Et avertis [O Mohammad] les gens qui te sont les plus proches. » (Coran 26:214)

A la révélation de ce second verset, le Prophète Mohammad (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) a invité sa famille et sa tribu immédiate des Banou Hâchim à un repas chez lui. Il y avait environ 40 adultes, dont ses deux oncles Abou Lahab et Abou Tâlib.

`Ce fut son cousinAlî ibn ‘Abî Tâlib qui prépara le repas. Quand le Prophète Mohammad (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) était sur le point de leur parler de son apostolat, Abou Lahab pressentit qu’il (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) allait l’annoncer publiquement.

Pour ne pas lui en laisser la chance, il partit tôt avant qu’ils aient fini de manger. D’autres partirent également avec lui, mais le Prophète (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) n’avait pas abandonné.

Quelques jours plus tard, il (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) les invitait tous à un autre repas. Avant qu’ils ne partent, il (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) leur dit :

« O mes concitoyens ! Je ne connais aucun Arabe avant moi qui ait venu vers son peuple avec un message meilleur que celui avec lequel je viens vers vous. Je viens en tant que messager d’Allah et je vous promets que si vous quittez les idoles, Allah vous donnera tout le bien de ce monde et le Paradis dans l’au-delà… »

A l’écoute de ces propos, son oncle, Abou Lahab, devint très irrité et dit sur un ton très dur :

« Cela semble être un message indigne. Nous suivons déjà la voie de nos ancêtres. Pour qui ce jeune homme se prend-il pour s’opposer à notre voie? »

`Alî se leva et dit qu’il soutiendrait le Prophète (Salla Allah Alayhi Wa Sallam)… Mais, à ce stade, ses autres parents immédiats ne ni l’acceptèrent ni le rejetèrent.

Quelques jours plus tard, le Prophète Mohammad (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) rendit le message public à travers toute La Mecque.

Que s’est-il passé lorsqu’il est allé au mont Safâ pour déclarer son apostolat ?

Au prochain article de cette série, nous allons poursuivre ce sujet, in-châ’ Allah, y compris les réactions des gens à cette déclaration.

Restez à l’écoute…

Pour consulter le texte originel en anglais, veuillez visiter ce lien.