Ads by Muslim Ad Network

Suivez La Sunna Pour Une Meilleure Oumma

Le Facilitateur : Comment Le Prophète Mohammad A Opté Pour La Facilité Avec Ses Disciples

En tant que musulmans et disciples du dernier Prophète Mohammad (Salla Allah Alayhi Wa Sallam), nous avons beaucoup de raisons pour être reconnaissants. La plus grande bénédiction sur terre pour tout être humain est, bien sûr, l’islam en soi.

Cependant, nous devrions également remercier Allah d’avoir rendre l’islam une religion facile, simple et universelle. En vérité,  ce n’était pas le cas avec toutes les écritures divines et les lois qu’Allah a précédemment envoyées.

Premarital Prep Masterclass.. Join the Workshop

Allah dit dans le Coran que le Prophète Mohammad a été envoyé :

« … [pour] leur ôter le fardeau et les jougs qui étaient sur eux. » (Coran 7:157)

Il a vraiment été envoyé comme miséricorde pour l’humanité.

« Allah veut vous alléger (les obligations,) car l’homme a été créé faible. » (4:28)

La Facilité Avant Tout

Beaucoup de choses qui étaient interdites aux adeptes des religions antérieures révélées par Allah sont permises pour nous, musulmans. Par exemple, nous pouvons prier n’importe où sur terre, tant que le lieu est propre. Cela signifie que nous pouvons même prier sur du sable, des pierres ou sur la pelouse.

Ads by Muslim Ad Network

Les musulmans peuvent également manger, utiliser et échanger la graisse de tous les animaux dits licites. Nous pouvons également rincer à l’eau et réutiliser les vêtements tachetés par n’importe quel excrément.

L’islam est une religion qui peut être largement pratiquée partout dans le monde. Les bases et les piliers permettent aux personnes de toutes races, ethnies, lignées et cultures de devenir musulmans. Il n’y a pas de politiques, de conditions préalables ou de procédures lourdes requises pour embrasser l’islam.

Un Prophète Toujours Concerné

Il est attachant de constater comment le Prophète réservait de nombreuses pratiques surérogatoires du culte et d’habitudes de vie pour lui-même. Pourtant, il ne voulait pas les imposer à ses disciples, de peur qu’elles ne deviennent obligatoires.

`A’îcha raconte : “Par Allah ! Le Prophète n’a jamais manqué d’accomplir (deux rak`a) après la prière du `Asr jusqu’à ce qu’il a rendu l’âme. Et il n’a pas rencontré Allah jusqu’à ce qu’il devienne difficile pour lui de prier en position debout. Il avait alors l’habitude d’offrir la plupart des prières en étant assis. Il avait l’habitude de prier (les deux rak`a après `Asr) chez lui. Il ne les priait jamais dans la mosquée de peur que cela ne soit difficile pour ses disciples. En fait, il aimait ce qui était facile pour eux.” (Boukhârî)

Le Prophète faisait de même pour l’usage du siwâk (bâton de dent). Il l’utilisait si souvent pendant la journée qu’il devenait difficile pour ses compagnons de compter. Cependant, il ne souhaitait pas rendre cette habitude personnelle un fardeau pour ses disciples. Il a dit:

« Si je ne craignais pas de trop charger ma communauté, je lui aurais ordonné de se nettoyer les dents avec le bâton de siwâk avant chaque prière. » (Mouslim)

Son attitude d’indulgence envers nous, les adeptes de l’islam, nous a procuré beaucoup d’aisance, de souplesse et une marge de manœuvre dans le culte. Nous pouvons choisir d’adopter ses habitudes personnelles dans la plupart des affaires de tous les jours afin de nous rapprocher d’Allah. Cependant, ce n’est pas une obligation.

Aversion Du Prophète Pour Les Disputes En Matière Religieuse

La préférence du Prophète Mohammad pour la facilité était également évidente chaque fois que quelqu’un lui posait trop de questions sur les rituels d’adoration. Il gardait le silence, en ayant le visage rouge de colère. (An-Nasâ’î)

C’était parce qu’il savait que répondre à de nombreuses questions risque de causer des difficultés à ses disciples. Cela pourrait leur causer de la confusion et les démotiver de la pratique religieuse.

Le Prophète avait l’habitude d’éviter les disputes sur les questions religieuses. Il savait que les disputes sapaient l’unité et rendaient la religion difficile à pratiquer.

En étant bref dans ses discours et plus ardent dans ses actions justes, le Prophète Mohammad a élaboré une stratégie d’une grande sagesse. En adoptant une approche minimaliste de la parole, il a progressivement facilité la soumission de l’humanité à Allah, de plein gré et de tout cœur.

Sa Progressivité Dans L’établissement De l’Islam

Enfin, un autre aspect de la façon dont le Prophète a choisi la facilité pour ses partisans était son établissement lent et progressif des lois islamiques de l’État. C’est peut-être l’un des aspects les plus négligés et les plus ignorés de la stratégie du Prophète. C’est-à-dire comment il a donné suffisamment de temps pour que le fondement de la croyance s’enracine dans le cœur des gens.

Le Prophète Mohammad a rendu l’Islam facile à accepter pour l’humanité en évitant la hâte, la coercition ou la force. Au contraire, il a motivé ses disciples et les a inspirés à faire de leur mieux. Il les a en principe encouragés à se lier directement à Allah, à renforcer la foi dans leurs cœurs et à pratiquer volontairement les divers cultes d’adoration.

D’après Abou Hourayra, le Prophète a dit :

« La religion est facile à pratiquer. Quiconque cherche à se la rendre difficile, elle le terrassera et viendra à bout de lui. Efforcez-vous donc de suivre le droit chemin ou tout au moins rapprochez-vous en du mieux possible et réjouissez-vous de la récompense qui vous attend. Enfin, tirez profit des moments suivants : La matinée, le soir et une partie de la nuit. » (Riyâd As-Salihîn)

L’islam a été révélé et établi sur une période de plus de deux décennies. Lorsqu’il a été révélé pour la première fois, de nombreuses habitudes et actions qui allaient devenir plus tard illicites en islam étaient profondément enracinées parmi le peuple.

Cependant, le Prophète Mohammad a fait preuve de tolérance et d’indifférence à leur égard. Il a négligé et ignoré les aspects négatifs et s’est concentré sur l’instillation des graines de la croyance.

Quand ceux-ci ont pris solidement racine, il a progressé vers la phase suivante de purification. Tout ce qu’il faisait était progressif, étape par étape, semblable à gravir les échelons d’une échelle.

Conclusion : Choisissez Toujours La Facilité Plutôt Que La Difficulté

En tant que ses disciples, nous devrions également essayer d’imiter l’exemple du Prophète lorsque nous agissons et invitons les autres à l’Islam. Nous devrions faciliter l’islam pour les gens, et non le rendre difficile pour eux. Même si nous préférons hisser les normes de piété pour nous-mêmes, nous ne devrions pas imposer de difficultés à autrui. Cela s’applique particulièrement aux musulmans nouvellement convertis, aux nés musulmans qui se sont égarés et aux enfants.

Cela ne signifie pas de permettre ou de tolérer les mauvaises actions et les péchés. Au contraire, nous devrions concevoir chaque situation dans son ensemble et nous inculquer la patience.

Comme le Prophète, notre objectif devrait être de lier les humains de façon inébranlable à leur Créateur.

Pour consulter le texte originel en anglais, veuillez visiter ce lien.