fbpx


Check Our Life Coaching Services

La Sîrah Pour Les Nouveaux Convertis

Le Prophète Mohammad Revient Du Ciel A La Mecque

(Partie 12)

Sur le chemin du retour à La Mecque, le Prophète Mohammad (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) fut témoin de nombreux détails du royaume invisible qu’Allah mentionne dans le Coran.

Parmi eux, il vit le Paradis (Jannah) et l’Enfer. Il vit des gens punis en Enfer pour les péchés qu’ils avaient commis dans ce bas monde. Ces scènes sont détaillées dans plusieurs hadiths.

Ensuite, le Prophète Mohammad (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) retourna à Jérusalem et monta à dos d’Al-Bourâq pour regagner La Mecque. Sa principale préoccupation était de savoir comment les gens réagiraient en leur racontant ce qui s’était passé cette nuit-là.

Ads by Muslim Ad Network

https://aboutislam.net/wp-admin/options-general.php?page=ad-inserter.php#tab-11

Les habitants de La Mecque le croiraient-ils à l’écoute de ce qu’il avait vu pendant le Voyage Nocturne ?

Est-ce que sa tribu, ses partisans et ses ennemis le croiraient quand il leur dirait ce dont il avait été témoin ?

Ou ses ennemis le rejetteraient-ils et le ridiculiseraient-ils encore plus ?

Preuve Dans Le Désert Et Réactions A La Mecque

À son grand soulagement, lors de la dernière étape du voyage avant d’atteindre La Mecque, il croisa trois caravanes familières.

Ads by Muslim Ad Network

Dans la première caravane, il vit des gens de La Mecque qu’il connaissait personnellement. En passant par la deuxième caravane, il eut soif et but de l’eau dans un grand récipient qu’ils avaient. Dans la troisième caravane, il vit une personne dont il connaissait le nom, qui cherchait un chameau qu’ils avaient perdu.

Arrivé à La Mecque, le Prophète (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) s’endormit et se réveilla plus tard dans le Haram (Sanctuaire de la Mecque). Assis devant la Ka`ba, il était anxieux, nerveux et inquiet. Comment raconterait-il aux gens ce qui s’était passé ?

Abou Jahl, un ennemi d’Allah, passa près de lui et le vit dans cet état. D’une manière sarcastique, il demanda : « Qu’est-ce qui te prend ? S’est-il passé quelque chose de nouveau ? »

Le Prophète (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) répondit :

« Hier soir, j’ai été emmené d’ici à Jérusalem. »

Choqué à l’écoute de cette nouvelle, Abou Jahl demanda :

« Et te voilà maintenant de retour parmi nous ?! »

Lorsque le Prophète (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) répondit par l’affirmative, Abou Jahl vit cela comme une opportunité en or. Il rassembla les gens pour écouter ce que Mohammad avait à dire, et le Prophète répéta ce qui s’était passé. Il était allé à Jérusalem et avait prié à Bayt Al-Maqdis.

Les gens réagirent de diverses manières. Certains commencèrent à rire et à ridiculiser le Prophète (Salla Allah Alayhi Wa Sallam). D’autres frustrés, ne surent pas quoi faire ou dire. Le Prophète parlait sérieusement. Ce n’était pas une blague. Ils savaient qu’il était un homme véridique qui ne mentait pas.

Pouvez-Vous Décrire Bayt Al-Maqdis ?

L’une des personnes présentes, qui s’était déjà rendue à Jérusalem, voulut mettre le Prophète (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) à l’épreuve. Sachant que le Prophète n’y était jamais allé, il lui demanda de décrire Bayt Al-Maqdis.

Le Prophète (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) commença à décrire ce dont il se souvenait avoir vu la nuit précédente. Mais là, l’homme commença à poser plus de questions sur des détails spécifiques de la ville dont il ne se souvenait pas.

Le Prophète (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) devint extrêmement inquiet et anxieux. Alors qu’il était dans cet état inconfortable, Bayt Al-Maqdis se présenta sous ses yeux. Avec l’aide divine, il put répondre à toutes les questions qu’on lui posait en regardant l’image se trouvant en face de lui.

 A la fin de cet interrogatoire, l’une des personnes déclara :

 « Il est précis dans sa description de Jérusalem. »

Le Prophète (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) poursuivit en disant :

« Je vais vous donner quelques signes supplémentaires. »

Il mentionna ensuite les trois caravanes qu’il avait vues en passant. L’une desquelles était en ce moment-là si proche de La Mecque, et arriva pendant l’interrogatoire.

Abou Jahl alla voir la caravane et découvrit qu’elle était exactement comme Mohammad (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) l’avait décrite.

A-t-il cru après avoir vu ce signe évident ?

La réponse était non.

L’incrédulité d’Abou Jahl et de ses partisans monta en crescendo. Au contraire, ils accusèrent le Prophète Mohammad (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) de sorcellerie.

Ne Soyez Pas Triste Si Les Gens Choisissent L’incrédulité

De nombreux convertis à l’islam sont confrontés à une situation similaire lorsqu’ils invitent leur famille à l’islam. Ils déploient d’énormes efforts pour convaincre leurs parents, proches et amis intimes non musulmans que l’islam est la vérité. Mais dans de nombreux cas, leurs proches refusent de croire, malgré tous les indices et preuves qui leur sont offertes. Parfois même on devint la cible de leurs moqueries.

Si un jour vous faites face à une situation similaire, ne soyez pas triste. Allah a créé les êtres humains avec le libre arbitre de croire ou de ne pas croire. Il dit dans le Coran :

« Et dis: “La vérité émane de votre Seigneur”. Quiconque le veut, qu’il croit, et quiconque le veut qu’il mécroie”… » (Coran 18:29)

N’oubliez pas non plus que certaines personnes ont besoin de temps pour accepter la vérité lorsqu’elles la découvrent. Certaines figures de proue de La Mecque, comme Abou Soufyân, `Amr ibn Al-`Ass et Khâlid ibn Al-Walîd passèrent une quinzaine d’années à combattre le Prophète. Ils n’acceptèrent finalement l’Islam que quelques années avant le décès du Prophète (Salla Allah Alayhi Wa Sallam). La recherche de la vérité est un processus, un voyage qui prend du temps, alors ne soyez pas impatient.

Invoquez pour que votre famille et vos amis voient la lumière et la beauté de l’Islam. Traitez-les de la meilleure manière, même s’ils ne vous traitent pas bien. Un jour, avec la permission d’Allah, ils trouveront peut-être leur chemin vers la Vérité comme vous. Soyez donc patient et n’abandonnez jamais. Votre rôle consiste uniquement à faire passer le message.

Sagesse Du Voyage

Il y a beaucoup de sagesse à trouver dans le voyage d’Al-Isrâ’ et d’Al-Mi`râj. Le plus important était de montrer au Prophète (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) son rang et de le consoler après les épreuves qu’il avait traversées. Le voyage était un don personnel d’Allah qu’aucun autre prophète ou être humain n’avait reçu. Il confirme la règle selon laquelle à côté de la difficulté est, certes, une facilité.

Au cours de ce voyage, Allah (l’Exalté) montra à Son prophète que tout ce qu’il prêchait était vrai. Il était destiné à renforcer sa foi et à le préparer pour la deuxième phase de sa mission à Médine.

Le Voyage Nocturne relie les deux branches des descendants du Prophète Abraham en reliant La Mecque et Jérusalem. Ses événements confirment la fraternité de tous les Messagers d’Allah, puisqu’ils se saluaient et priaient ensemble.

Enfin, on se rend compte d’après ce voyage de l’importance de la Salât, le seul commandement qu’Allah a donné aux croyants au Ciel. Tous les commandements divins ont été révélés sur terre, sauf celui de la Salât. Nous souviendrons-nous alors de cela et soignerons-nous nos prières quotidiennes comme il se doit ?

Que s’est-il passé dans la suite ?

D’autres événements de la Sîrah seront détaillés dans la prochaine partie de cette série.

Restez à l’écoute… Pour consulter le texte originel en anglais, veuillez visiter ce lien.