fbpx


Support AboutIslam.net.

Venez A La Prière ! Venez Au Succès!

Les âmes doivent-elles rester abandonnées, errant dans les labyrinthes de cette vie, sans un Seigneur qui les protège ou un secoureur qui les soutient?

Peu importe à quel point l’homme prétend être fort, il est faible.

Chaque fois qu’il est seul, la désolation et l’incertitude l’accablent.

Il peut se retrouver face à des routes ramifiées et se sentir perdu ne sachant pas laquelle il faut prendre. S’il s’engage dans la mauvaise voie, il pourrait continuer à la parcourir péniblement pendant des jours ou des années sans atteindre une destination. C’est parce qu’au départ, il a commencé sans de bonnes orientations.

Notre Besoin d’Allah

L’homme a grandement besoin de quelqu’un qui lui inspire le bon choix et le guide vers la vérité chaque fois qu’il est mystifié ou confus. Le corps humain est sensible à la douleur en tout lieu. C’est comme une ville ouverte qui peut être attaquée à tout moment, de n’importe quel côté.

S’il réfléchit à cela, l’homme se rendra compte que chaque atome de son corps peut être une passerelle vers une maladie chronique, lui causant une grande douleur. De même, il réalisera qu’une tournure inattendue des événements pourrait affecter sa vie entière.

Nous avons vraiment grand besoin de bien continuer et d’éliminer les difficultés grâce à une relation solide avec notre Créateur. Ceci permet de rendre la vie plus facile, paisible et heureuse.

La prière garantit tout cela au croyant. Le long de la route de chaque jour, l’Islam a désigné cinq pauses gracieuses pour Allah. Elles sont réparties à des moments précis tout au long de la journée. Pendant lesquelles, les humains sont invités à rencontrer leur Seigneur, à ouvrir leur cœur et à Lui exprimer leurs pensées. Ils commencent d’abord par Le louer et reconnaître Sa grandeur. Ensuite, ils implorent Ses bénédictions et Lui demandent de les protéger contre les maux. Puis, ils Lui demandent Son aide et recherchent Son contentement. En même temps, ils avouent l’insuffisance de leur connaissance par rapport à Sa connaissance parfaite ainsi que l’insuffisance de leur pouvoir face avec Son Pouvoir Suprême.

Dans un hadith sacré, Allah dit :

« J’ai divisé la prière entre moi et mon serviteur en deux parties et mon serviteur a ce qu’il demande. Ainsi lorsque le serviteur dit : ‘Louange à Allah, Seigneur de l’univers’, Allah dit : « Mon serviteur m’a loué. »

Lorsqu’il dit : ‘Le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux,’ Allah dit : « Mon serviteur m’a glorifié. » Puis, en disant : ‘Maître du Jour de la rétribution’, Allah dit : « Mon serviteur m’a honoré, il a dit aussi : Mon serviteur s’en remet à moi. »

Lorsqu’il dit : ‘C’est Toi [Seul] que nous adorons, et c’est Toi [Seul] dont nous implorons secours.’, Allah dit : « Ceci est entre moi et mon serviteur et mon serviteur a ce qu’il demande. »

Enfin, quand il dit : ‘Guide-nous dans le droit chemin, le chemin de ceux que Tu as comblés de faveurs, non pas de ceux qui ont encouru Ta colère, ni des égarés’, Allah dit : « Ceci est pour mon serviteur et mon serviteur a ce qu’il demande ». (Mouslim)

Prières Et Purification De L’âme

Le corps, courant sur les traces de cette vie, se couvre de sueur et de poussière, tout comme l’âme. Il devient couvert par les nuages ​​et l’obscurité.

Après chaque longue tournée, il lui faut du temps pour se nettoyer et redonner pureté et ordre à ce qui a été souillé ou débraillé. La prière n’est que quelques instants lui permettant de retrouver cette perfection perdue ou recherchée.

Abou Sa`îd Al-Khoudrî a raconté qu’il avait entendu le Prophète Mohammad dire :

« Les cinq prières quotidiennes expient tout péché possible dans l’intervalle de temps séparant l’une de l’autre. Imaginez qu’un homme a du travail et qu’il y a cinq rivières entre sa maison et son lieu de travail. Il allait à son lieu de travail et travaillait autant qu’Allah le voulait, ce qui le rendait sale ou en sueur. Alors, chaque fois qu’il arrivait à une rivière, il se baignait, que restait-il de sa saleté ?

Il en est ainsi avec la prière. Chaque fois qu’il commet un péché, il supplie et cherche le pardon. Ainsi est-il pardonné pour tout ce qui l’a précédé. » (Al-Boukhârî et Mouslim)

On abandonne trop dans la lutte pour l’existence ou la bataille pour le pain, dans laquelle les gens se jettent alors que l’instinct le plus actif dans leur sang est l’égoïsme, contre lequel les idéaux de miséricorde réciproque, d’altruisme et de bienveillance sont presque anéantis.

Abandonner les gens à de telles émotions enflammées étouffera inévitablement leurs vertus humaines. Pas étonnant qu’Allah ait prescrit des prières tout au long de la journée et de la nuit comme une bouée de sauvetage jetée hors de l’incendie de temps en temps. Le Prophète a dit :

« Allah a un ange qui crie à chaque prière : « O enfants d’Adam ! Levez-vous aux feux que vous avez allumés et éteignez-les. » Et il a dit : « Vous brûlez ! Vous brûlez ! Mais dès que vous priez le Soubh (la prière de l’aube), cela l’efface. Alors vous brûlez ! Vous brûlez !

Mais dès que vous priez le Dhouhr (la prière du midi), cela l’efface. Alors vous brûlez ! Vous brûlez ! Mais dès que vous priez le `Asr (la prière de l’après-midi), cela l’efface. Alors vous brûlez ! Vous brûlez ! Mais dès que vous priez le Maghrib (la prière du coucher du soleil), cela l’efface. Alors vous brûlez ! Vous brûlez ! Mais dès que vous priez le `Ichâ’ (la prière de la nuit), cela l’efface. Ensuite, vous dormez et l’écriture (de vos actes) s’arrête jusqu’à ce que vous vous réveilliez. » (At-Tabarânî)

Le hadith dépeint les péchés mineurs commis tout au long de la vie complexe et enchevêtrée des gens, et l’influence adoucissante et pacifiante des prières.

Pour consuler le texte originel en anglais, veuillez visiter ce lien.