fbpx


Visitez notre section française & Consultez notre contenu en français.

Un Homme De Paradis

Le Rabbin Juif Qui A Reconnu Le Prophète Mohammad A Partir De La Torah

Al-Hosayn ibn Sallâm était un rabbin juif de Yathrib (ancien nom d’Al-Madîna Al-Monawara) qui était largement respecté et honoré par les habitants de la ville, même par ceux qui n’étaient pas juifs.

Il était connu pour sa piété et sa bonté, son intégrité et sa sincérité.

Al-Hosayn mena une vie paisible et douce mais il était sérieux et déterminé comme il organisait bien son temps.

Il consacrait une période déterminée chaque jour à adorer, enseigner et prêcher au sein du temple. Puis, il passait un peu du temps dans son verger, s’y occupant des palmiers dattiers qu’il taillait et pollinisait. Par la suite, pour accroître sa compréhension et sa connaissance de sa religion, il se consacrera à l’étude de la Torah.

A La Recherche De La Vérité

Au cours de cette étude, il est dit qu’il fut particulièrement frappé par certains versets de la Torah qui traitaient de la venue d’un Prophète qui viendrait compléter le message des Prophètes précédents. Al-Hosayn prit donc un intérêt immédiat et vif lorsqu’il a entendu parler de l’apparition d’un prophète à La Mecque. Il raconta:

Quand j’ai entendu parler de l’apparition du Messager d’Allah (Salla Allah Alayhi Wa Sallam), j’ai commencé à me renseigner sur son nom, sa généalogie, ses caractéristiques, son époque et son lieu et j’ai commencé à comparer ces informations avec ce qui figure dans nos livres.

A partir de ces enquêtes, je suis devenu convaincu de l’authenticité de sa prophétie et assuré de la véracité de sa mission. Cependant, j’ai caché mes conclusions aux Juifs. J’ai tenu ma langue…

Puis vint le jour où le Prophète Mohammad (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) quitta La Mecque et se dirigea vers Yathrib. Ayant atteint Yathrib, il s’arrêta à Qobâ’. Là, un homme se précipita vers la ville, appelant les gens et annonçant l’arrivée du Prophète (Salla Allah Alayhi Wa Sallam). À ce moment-là, j’étais au sommet d’un palmier en train de travailler. Ma tante, Khâlida bint Al-Hârith, était assise à l’ombre d’un arbre.

En apprenant la nouvelle, je m’écriai: « Allaho ‘Akbar ! Allaho ‘Akbar! (Allah est Grand ! Allah est Grand!)»

Quand ma tante eut entendu mon Takbîr, elle me fit des remontrances :

– « Que Dieu vous frustre…! Par Dieu, si vous aviez entendu dire que Moïse venait, vous n’auriez pas été plus enthousiaste. »

– « Ma tante, il est vraiment, par Dieu, le “frère” de Moïse et suit sa religion. Il a été envoyé avec la même mission que Moïse. »

Elle resta silencieuse pour un moment puis dit :

« Est-ce le Prophète dont vous nous avez parlé qui serait envoyé pour confirmer la vérité prêchée par les (Prophètes) précédents et compléter le message de son Seigneur ? »

« Oui », répondis-je.

Témoignage De Foi Et Nouveau Nom

Sans aucun retard ni hésitation, je sortis pour rencontrer le Prophète. Je vis des foules de gens à sa porte. Je me déplaçai dans la foule jusqu’à arriver auprès de lui. Les premiers mots que je l’entendis dire étaient :

« Ô gens ! Répandez la paix… Partagez la nourriture… Priez la nuit pendant que les gens dorment (comme d’habitude)… et vous aurez paisiblement accès au paradis… »

Je le regardai attentivement. Et je le scrutai tout en étant convaincu que son visage n’était pas celui d’un imposteur. Je m’approchai de lui et je fis le témoignage de foi qu’il n’y a de dieu qu’Allah et que Mohammad est le Messager d’Allah.

Le Prophète (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) se tourna vers moi et me demanda:

« Quel est ton nom? »
« Al-Hosayn ibn Sallâm », répondis-je.

« Au lieu de cela, c’est (maintenant) `Abd-Allah ibn Sallâm », dit-il (en me donnant un nouveau nom).

« Oui je suis d’accord. `Abd-Allah ibn Sallâm (il en sera ainsi). Par Celui qui vous a envoyé avec la Vérité, je ne souhaite pas avoir un autre nom après ce jour. »

Je rentrai chez moi et présentai l’islam à ma femme, à mes enfants et au reste de ma famille. Ils acceptèrent tous l’islam, y compris ma tante Khâlida qui était alors une vieille dame. Cependant, je leur conseillai de cacher aux Juifs notre conversion à l’Islam jusqu’à ce que je leur donne la permission. Et eux de consentir.

Réaction Du Peuple Juif

Par la suite, je retournai voir le Prophète (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) et lui dis:

« Ô Messager d’Allah! Les Juifs sont un peuple (enclin à) la calomnie et au mensonge. Je veux que vous invitiez leurs hommes les plus éminents à vous rencontrer. (Pendant la réunion cependant), vous devriez me cacher d’eux dans une de vos chambres. Interrogez-les ensuite sur mon statut parmi eux avant qu’ils ne découvrent mon acceptation de l’Islam. Alors invitez-les à l’Islam. S’ils savaient que je suis devenu musulman, ils me dénonceraient, m’accuseraient de tout ce qui est vil et me calomnieraient.

Le Prophète me garda dans une de ses chambres et invita les personnalités juives éminentes à lui rendre visite. Il les introduit à l’islam et les exhorta à avoir foi en Allah… Ils commencèrent à se disputer et à discuter avec lui au sujet de la vérité. Lorsqu’il se rendit compte qu’ils n’étaient pas enclins à accepter l’Islam, il leur posa cette question :

– « Quel statut occupe Al-Hosayn ibn Sallâm parmi vous? »

« Il est notre sayyid (chef) et le fils de notre sayyid. Il est notre rabbin et notre `alim (érudit), le fils de notre rabbin et de notre `alim. »

« S’il arrive à votre connaissance qu’il a accepté l’islam, accepteriez-vous également l’islam ? » demanda le Prophète.

« Que Dieu nous en préserve! Il n’accepterait pas l’Islam. Que Dieu le protège d’accepter l’islam », dirent-ils (horrifiés).

Aveu Et Réaction

À ce stade, je sortis et je me montrai à leur vue en annonçant:

« Ô assemblée de juifs ! Craignez Allah et acceptez ce que Mohammad a apporté. Par Allah ! Vous êtes sûrs et certains qu’il est le Messager d’Allah et vous pouvez trouver des prophéties à son sujet, mentionnant son nom et ses caractéristiques dans votre Torah. Je déclare pour ma part qu’il est le Messager d’Allah. J’ai foi en lui et je suis assuré qu’il dit vrai. Je le connais. »

– « Vous mentez, s’écrièrent-ils. Par Dieu, tu es méchant et ignorant, fils d’un méchant et ignorant! » Et ils continuèrent à me faire subir tous les abus imaginables… » (Boukhârî)

Soif De La Connaissance

`Abd-Allah ibn Sallâm (qu’Allah l’agrée) adopta l’Islam en ayant une âme assoiffée de connaissance. Aussi il était passionnément dévoué au Coran et passait beaucoup de temps à réciter et à étudier ses beaux et sublimes versets.

De plus, il était profondément attaché au noble Prophète (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) et restait constamment en sa compagnie.

`Abd-Allah passa également une grande partie de son temps au sein de la mosquée, engagé dans le culte, l’apprentissage et l’enseignement. Il était connu pour sa manière douce, émouvante et efficace d’enseigner aux cercles d’étude des Compagnons qui se réunissaient régulièrement dans la mosquée du Prophète.

`Abd-Allah ibn Sallâm était connu parmi les Compagnons comme un homme d’Ahl-Al-Jannah « Les Bienheureux Du Paradis ». C’était en raison de sa détermination à suivre les conseils du Prophète, à saisir fermement  «l’anse la plus solide» qui consiste en la croyance et la soumission totale à Allah.

Pour consulter le texte originel en anglais, veuillez visiter ce lien.