Sois Attentif Aux Signes d’Allah

Raconter des histoires, c’est un moyen universel merveilleux pour inculquer des principes,  transmettre des enseignements et passer des leçons morales. Dans le Coran, Allah nous relate un nombre d’histoires édifiantes véhiculant un message universel. Pr. Ismaïl Mounir, dans cette vidéo, parle du bon comportement, en racontant l’histoire certes symbolique d’un homme qui a placé sa confiance en Allah.

Une Histoire Symbolique

On raconte qu’un homme pieux marchait dans le désert. Mais, à un moment donné, il tombe dans des sables mouvants. Quand il commence à s’enliser, il fait des invocations. Il invoque avec une ferveur extrême de le sauver de ce sable mouvant. Soudain, un pompier qui passait par là, vient lui tendre la main et lui propose de l’aide. L’homme lui: «Mais, non, je n’ai pas besoin de toi. Je suis un homme pieux, je vais invoquer Allah et Lui demande de me sauver. Pas question pour moi d’attendre le secours des créatures.»

Le pompier insiste à plusieurs reprises, mais l’homme pieux continue à refuser carrément. Ainsi, le pompier s’en aille et l’homme continue à s’enliser de plus belle.

Là, le pompier revient, lui disant: «Regarde, tu commences vraiment à t’enfoncer. Cela devient dangereux. Laisse-moi t’aider.» Mais, l’homme pieux continue à répéter: «Non, je n’ai pas besoin de toi. J’ai mon Seigneur. Je suis pieux. Je L’invoque. Donc, je n’ai nullement pas besoin ni de toi ni de ton aide.»

Le pompier insiste, mais voyant que la personne pieuse est fermée à sa proposition, il s’en va.

L’homme pieux continue d’invoquer Allah. Et voilà que le pompier revient à nouveau et insiste, en disant: «Regarde, le sable t’arrive maintenant jusqu’au menton. Cela te doit être difficile ! Laisse-moi t’aider.» Il lui tend une perche, mais, l’homme refuse.

Le pompier n’ayant d’autre choix, part, laissant l’homme invoquer Allah jusqu’à ce qu’il meurt dans le sable mouvant.

Puis, ressuscité par Allah, cet homme se plaint à Allah, en disant: «J’étais dans les sables mouvants. Je T’ai invoqué et Tu ne m’as pas secouru.» Allah lui répond: «Mais, Je t’ai envoyé à trois reprises un pompier. Pourquoi n’as-tu pas accepté son aide?!»

La Morale

Certes, cette histoire peut faire sourire, pourtant, elle nous enseigne quelque chose de très important.

On parle souvent du bon comportement et quand on parle de cette notion, on pense tout de suite au bon comportement entre les créatures. Mais, il y a un bon comportement qui est très important, c’est le bon comportement envers Allah. Cela consiste à accepter ce qu’Allah nous donne. Il y a des gens qui se comportent très mal avec Allah. Ils se plaignent aux gens d’Allah et c’est un comportement qui est extrêmement mauvais. Il y en a d’autres également qui demandent à Allah un certain nombre de choses. Allah leur répond, mais quand les choses ne viennent pas tel que ces gens les désirs, alors ils les refusent. Là aussi, c’est un très mauvais comportement avec Allah.

Rappelez-vous que vous pouvez demander des choses à Allah, mais sachez qu’Allah vous les accordera de la manière dont Il souhaite au moment où Il le souhaite. Alors, attention à ne pas être capricieux vis-à-vis d’Allah et à ne pas avoir des exigences qui dépassent le cadre des règles de bienséances dans le comportement avec Allah.

 Tu souhaites qu’Allah t’aide. Sache qu’Il t’aidera au moment où Il veut de la manière dont Il le souhaite. Tu dois être capable de voir cela et de l’accepter.

Attention à ne pas adorer ses désirs et à ne pas adorer ses souhaits et attention aussi à ne pas faire preuve de vanité même dans la piété.

S’il y avait une chose à retenir de cette histoire, c’est qu’on doit bien se comporter avec Allah et même lorsqu’on est dans la confiance en Allah, on ne doit pas imposer la manière dont Allah va nous secourir.

Espérons que cette histoire vous aidera à prendre conscience qu’il est nécessaire de développer une éthique dans la relation qu’on va établir avec Allah. Une éthique qui s’insère dans la soumission à Allah, l’humilité et le respect du divin.