fbpx

Sage Musulman : Es-Tu Patient Et Reconnaissant ?

Tu te trouves parfois dans une situation où les choses ne se sont pas déroulées comme vous l’aviez prévu ou souhaité ? Comment réagis-tu habituellement ?

Perds-tu ton sang-froid ? T’arrive-t-il même de maudire ton entourage ou de lui nuire ? Ou cherches-tu plutôt à faire preuve de patience et de gratitude, en répétant ces paroles d’Allah :

« Ceux qui disent, quand un malheur les atteint : “Certes nous sommes à Allah, et c’est à Lui que nous retournerons”. * Ceux-là reçoivent des bénédictions de leur Seigneur, ainsi que la miséricorde ; et ceux-là sont les biens guidés. » (Coran 2 : 156-157)

Suppport AboutIslam.net

Aussi difficile que cela puisse être accepter, ce qui nous arrive est toujours pour notre bien. Ceci nous est enseigné par notre prophète Mohammad (Salla Allah Alaihi Wa Sallam) :

« Le cas du croyant est certes étonnant ! Tout ce qui le concerne est un bien, et cela n’appartient à personne d’autre qu’au croyant. Si un bonheur lui provient, alors il se montre reconnaissant et c’est un bien pour lui. Et si un malheur l’atteint, alors il se montre patient, et c’est un bien pour lui. Tel est tout particulièrement le privilège des croyants. » (Mouslim)

Patience Et Gratitude Lors D’affliction

On est constamment bombardés par l’idée que cette vie est faite de plaisirs et de loisirs. On a également cette fausse promesse que c’est simplement ce dont on a besoin pour se rendre heureux.

Cependant, le problème est que ce n’est pas la vérité. Sans parler du fait qu’on doit nourrir à la fois le corps et l’âme (dans une plus large mesure) pour rester en équilibre. Il faut également dissiper cette illusion selon laquelle le bonheur absolu est atteignable dans ce bas monde. En fait, celui-ci n’est qu’un lieu d’épreuves .

On est éprouvé par la santé, la richesse, la progéniture, etc. Mais pourquoi Allah nous éprouve-t-il ?

En effet, les épreuves nous purifient. Le monde tend à nous consumer et à nous détourner du rappel d’Allah. Mais, les épreuves nous rapprochent d’Allah et de l’au-delà. Elles nous poussent à travailler davantage pour atteindre notre destination ultime dans l’au-delà ; le Paradis.

Al-Fadl ibn Sahl a dit :

« Dans la calamité, réside la bénédiction que le sage ne doit pas ignorer. En fait, elle efface les péchés, donne l’occasion d’atteindre la récompense de la patience, dissipe la négligence, rappelle les bénédictions au moment de la santé, appelle à se repentir et encourage à faire la charité. »

Ibn Al-Jawzî a dit :

« Si ce bas monde n’était pas un lieu d’épreuves, il ne serait pas peuplé de maladies et de souillures. Si la vie n’avait pas été faite de difficultés, alors les prophètes et les pieux auraient méné une existence de plus confortable. Mais, non, Adam a subi maintes épreuves jusqu’à ce qu’il ait quitté ce bas monde. Noé a pleuré pendant 300 ans. Abraham a été jeté dans une fosse enflammée et a ensuite été invité à abattre son fils. Jacob a pleuré jusqu’à ce qu’il ait devenu aveugle. Moïse a défié Pharaon et a été éprouvé par son peuple.

Jésus n’avait aucune provision, sauf les morceaux que ses disciples lui ont fournis. Et Mohammad (Salla Allah Alaihi Wa Sallam) a affronté la pauvreté avec patience. Son oncle – l’un de ses parents les plus aimés – a été tué et mutilé et son peuple n’a pas cru en lui… et la liste des prophètes et des pieux s’allonge encore et encore. »

Mais, avec les calamités, Allah nous annonce la bonne nouvelle d’une meilleure récompense. Omm Salama a rapporté :

« J’ai entendu le Messager d’Allah (Salla Allah Alaihi Wa Sallam) dire :

« Tout musulman qui dit quand une calamité lui arrive ce qu’Allah lui a commandé : À Allah nous appartenons et à Lui nous retournons. Allah, récompense-moi dans cette calamité et donne-moi mieux que cela – (tout musulman qui dit cela) Allah lui accordera mieux que (ce qu’il a perdu). (Mouslim)

Le Prophète (Salla Allah Alaihi Wa Sallam) a également dit :

« Il n’est pas une fatigue, une maladie, un souci, une tristesse, un mal, une angoisse ou même une épine qui n’atteint le croyant sans qu’Allah ne lui efface par cela une partie de ses péchés. » (Al-Boukhârî)

Après avoir senti que nous avons été bénis par la patience lors de l’affliction, on devrait aspirer à atteindre un niveau plus élevé ; qui est celui de la gratitude. La gratitude qu’Allah veut que nous soyons purifiés de nos péchés et qu’Il nous promis de quelque chose de mieux que ce dont nous avons été affligés. Ce n’est qu’alors que nous atteindrons un état de contentement et de sérénité.

Patience Et Gratitude Face Aux Bénédictions

Il est courant de ressentir de la gratitude face aux bénédictions, mais qu’en est-il de la patience ? La patience face aux bénédictions consiste à s’abstenir de les utiliser pour commettre quelque péché et/ou la patience de continuer toujours à faire les bonnes actions après avoir été béni.

Par exemple, une personne qui a été affligée par la pauvreté et qui est bénie par la suite par la richesse ; comment utilisera-t-il sa richesse ? L’utilisera-t-il à commettre des péché ? Ou l’utilisera-t-il dans ce qui est conforme aux enseignements islamiques ? Se rappellera-t-il encore Allah comme il le faisait lorsqu’il était pauvre et nécessiteux ou se sentira-t-il inutile maintenant qu’il est riche ?

Ibn Taymiyya a dit :

« Une calamité qui vous fait tourner vers Allah est meilleure pour vous qu’une bénédiction qui vous fait oublier le rappel d’Allah. »

Ne soyons pas parmi ceux contre lesquels Allah nous met en garde :

« Il en est parmi les gens qui adorent Allah marginalement. S’il leur arrive un bien, ils s’en tranquillisent, et s’il leur arrive une épreuve, ils détournent leur visage, perdant ainsi (le bien) de l’ici-bas et de l’au-delà. Telle est la perte évidente ! » (Coran 22:11)

« Et si Nous lui faisons goûter le bonheur, après qu’un malheur l’ait touché, il dira : “Les maux se sont éloignés de moi”, et le voilà qui exulte, plein de gloriole. * sauf ceux qui sont endurants et font de bonnes œuvres. Ceux-là obtiendront pardon et une grosse récompense. » (Coran 11:9-11)

La version anglaise originale de ce texte est accessible via ce lien.

About Suzana Nabil Saad, MA
Suzana Nabil Saad is the Ask About Islam Editor. She has many years of experience in dawah work.She holds a Bachelor’s Degree in English from the Faculty of Languages, Ain Shams University, Egypt. She obtained her Master’s Degree of Arts in English Literature from Gothenburg University, Sweden.She currently resides in Texas, USA with her husband, and two kids. When she is not editing or writing, she enjoys reading, ideally followed by nature excursions.