fbpx


Check Our Life Coaching Services

Ramadan N’est Pas Le Mois De La Solitude

Ramadan est un mois spécial.

C’est un moment privilégié pour se connecter avec Allah.

Et il ne manque pas d’informations sur la façon de maximiser votre culte. Citons entre autres: effectuer toutes les prières surérogatoires, prier à la mosquée, faire une retraite pieuse « ‘i`tikâf », lire le Coran, assister à un cours quotidien de tafsîr, mémoriser le Coran ou d’autres formes d’enrichissement du Ramadan.

Ads by Muslim Ad Network

Ramadan tombe cette année presque en été, l’accent est donc mis sur la discipline, la productivité et la santé, avec des menus super nutritifs, des horaires super productifs et un sommeil strictement géré.

Sans aucun doute, tout cela est important. Mais, il y a une autre partie du Ramadan que j’ai trouvé quelque peu négligée par les convertis. Il s’agit de la socialisation pendant le Ramadan.

C’est l’aspect social du Ramadan qui l’a rendu spécial. Cela me l’a fait aimer la première fois que je l’ai observé.

Ads by Muslim Ad Network

Grâce à une super colocataire, une mosquée accueillante et un groupe de personnes converties, j’ai vraiment pu améliorer mon islam lors de mon premier Ramadan.

Beaucoup de convertis ont du mal à socialiser avec la communauté musulmane, et c’est particulièrement difficile pendant le Ramadan. Il semble que tout le monde l’observe en famille, ce qui rend de nombreux convertis de plus en plus isolés. Mais pour moi, le Ramadan était une excellente occasion de se faire des amies et de faire partie de la communauté, même si la chose la plus importante était toujours l’adoration d’Allah.

Voici donc trois conseils pour vous aider à observer le mois de Ramadan sans qu’il ne devienne le mois de la solitude.

Essayez De Ne Pas Rompre Votre Jeûne Seul

Si vous êtes invité à un ‘iftâr, allez-y. Si vous vous inquiétez du niveau d’épices (ou d’autres aspects) de la nourriture, apportez votre propre plat. Mais, cherchez à toujours profiter du rassemblement.

Invitez d’autres personnes chez vous – cela n’a pas besoin d’être un fardeau pour la cuisine, faites-en simplement un repas-partage ! Et rendez-vous surtout à la mosquée, quand on y offre des ‘iftârs.

L’une des raisons qui ont rendu mon premier Ramadan si spécial, c’est que je n’ai jamais rompu mon jeûne à seule. En fait, je n’étais à la maison que deux fois pour l’iftâr. Un soir sur deux, soit nous étions invités quelque part (ou je viens les accompagner), soit nous allions à la mosquée. Là, je trouvais toujours au moins quelques sœurs qui y rompaient leur jeûne. Un bonus de rompre votre jeûne à la mosquée est que vous pouvez y prier aussi. Vous êtes déjà là quand vient le temps des Tarâwiyyh!

Rendez-Vous En Personne A Un Cours Ou Une Activité

Cela peut être un cours de lecture du Coran ou une halaqa (cercle d’apprentissage des connaissances islamiques).

Bien qu’il y ait tant de programmes merveilleux en ligne, si vous pouvez en trouver un pour y assister localement, ce sera encore mieux.

Là, vous pourrez vous faire des amis qui vous accompagneront dans votre parcours. Vous pouvez également vous engager en tant que bénévole, pour nourrir régulièrement les autres. Certes, il y a un besoin abondant de le faire, que ce soit à la mosquée ou dans un centre d’accueil.

Pour moi, l’une des choses les plus rafraîchissantes à faire pendant le Ramadan était d’assister à une halaqah hebdomadaire. Dans ma région, j’ai la chance de trouver plusieurs rassemblements, hebdomadaires. Il y a certains plus fréquents et je peux choisir parmi lesquels. Il y a des halaqah pour les sœurs et pour les convertis. Je trouve même un groupe qui lit une traduction du Coran, en se réunissant plusieurs fois par semaine.

Ce sont tous d’excellents moyens de se connecter avec d’autres personnes de la communauté. L’occasion s’offre également pour prendre un rafraîchissement spirituel. Écouter une leçon, lire une explication d’un passage du Coran ou étudier un hadith… Tous sont autant de moyens de vous aider à concentrer vos efforts pendant le Ramadan et à renforcer votre foi « imân ».

Donner de son temps volontiers pour nourrir les autres est une autre façon de faciliter les interactions sociales. En même temps, c’est une charité pour laquelle la récompense du Ramadan sera multipliée.

Priez En Commun Aussi Souvent Que Vous Le Pouvez

Parmi les beaux aspects de la Salât, il y a le fait que vous vous tenez aux côtés de vos coreligionnaires, côte à côte. Si vous commencez à assister régulièrement aux prières à la mosquée, vous verrez les mêmes visages. Il sera alors facile de vous présenter et de vous faire de nouveaux amis.

Cela vaut également pour les prières des Tarâwiyyh. Si vous y assistez régulièrement, vous apprendrez à connaître ceux qui prient avec vous. Pendant ce temps, vous obtenez les récompenses multipliées de la prière en commun au sein de la mosquée.

Et ce n’est pas parce que vous assistez à un ‘iftâr chez quelqu’un que vous ne pouvez pas vous excuser poliment pour aller prier les Tarâwiyyh. Mais si vous n’avez pas d’autres plans, essayez d’aller à la mosquée. Là, servez de la nourriture, rompez votre jeûne avec les autres et priez à leurs côtés. Il s’agit donc d’une situation gagnant-gagnant-gagnant.

Certaines personnes peuvent dire : « Le Ramadan n’est pas pour le bavardage. » Cela ne signifie pas non plus de rester isolé ou solitaire.

Profitez simplement de toutes les opportunités de socialisation saine ainsi que des opportunités de `ibâdah (pratique des actes cultuels). Et si vous vous sentez seul, vous pouvez toujours faire des invocations. Implorez Allah de vous entourer de bons musulmans qui vous rendront un meilleur musulman!

Rappelez-vous qu’Allah est proche et qu’Il répond à nos prières lorsque nous nous tournons vers Lui :

« Et quand Mes serviteurs t’interrogent sur Moi… alors Je suis tout proche: Je réponds à l’appel de celui qui Me prie quand il Me prie. Qu’ils répondent à Mon appel, et qu’ils croient en Moi, afin qu’ils soient bien guidés. » (Coran 2:186)

Donc, tout ce que nous avons à faire est de demander.

Je souhaite à tous les frères et sœurs un excellent mois de Ramadan, avec de nombreuses bonnes actions acceptées et de nombreux nouveaux amis si Allah le veut.

Pour consulter le texte originel en anglais, veuillez visiter ce lien.