Quand Allah T’aime

Dans cette vidéo, Prof. Mourad Hamza, Imam de la mosquée d’Aix-en-Provence, fait le point des divers cas mettant en exergue l’amour d’Allah voué à certains parmi Ses serviteurs en particulier. Le dénominateur commun entre eux tous, c’est qu’ils étaient des croyants sincères, vouant un grand amour à Allah, à Son prophète, à Son livre et à Sa religion. Il cite également certains avantages et bénéfices octroyés aux bien-aimés d’Allah.

Tout Le Monde Aime Le Bien-Aimé d’Allah

Cet amour d’Allah se voit clairement en se penchant sur le cas de Ubayy ibn Ka`b. Ce compagnon vénérable fit partie de ceux qui étaient venus depuis Médine pour donner allégeance au Prophète (Sallah Allah Alayhi Wa Sallam) à Al-`Aqaba avant l’Hégire et participa à la bataille de Badr entre autres. Après la mort du Prophète (Sallah Allah Alayhi Wa Sallam), il faisait partie des quelques vingt-cinq personnes qui connaissaient le Coran entier par cœur.

Allah l’a doté d’une voix extraordinaire qui ressemble à celui du prophète Dâwoud. Il était également très proche du Prophète (Sallah Allah Alayhi Wa Sallam), suivait de près ses enseignements et s’était donné pour fonction d’apprendre le Coran à fond. Soulignant son talent et sa dévotion au Coran, le Prophète (Sallah Allah Alayhi Wa Sallam) a dit : « Celui qui veut écouter le Coran tel qu’il est descendu, qu’il l’écoute d’Ubayy ibn Ka`b ou de Zayd ibn Thâbit. »

De plus, un jour, le Prophète (Sallah Allah Alayhi Wa Sallam) le fit venir pour l’informer qu’Allah le saluait depuis le septième ciel. Ubayy pleura les larmes de son cœur. C’est donc une preuve de l’amour d’Allah pour cet homme. C’est qu’Allah est Conscient de ce que renferme son cœur ainsi que le cœur de chacun de nous.

Le Prophète nous a dit :

« Quand Allah, Exalté soit-Il, aime un de Ses serviteurs, il appelle Jibril et lui : ‘J’aime untel. Aime le donc à ton tour !’ Jibril l’aime alors et crie aux Habitants du ciel : ‘Allah aime untel. Aimez-le donc vous aussi !’ Il devient ainsi aimé des habitants du ciel et on le rend aimé sur terre.» (Boukhârî & Moulim)

Le Bien-Aimé d’Allah est à l’abri du feu

Quand Allah aime un homme, Il interdit à la Géhenne de le toucher. Dans un hadith qoudsî, Allah dit :

« Mon serviteur ne cesse de se rapprocher de Moi au moyen des œuvres surérogatoires, jusqu’à ce que Je l’aime. Et lorsque Je l’aime, Je suis l’ouïe par laquelle il entend, la vue par laquelle il voit, la main par laquelle il prend et le pied par lequel il marche. S’il Me demande quelque chose, Je le lui donne et s’il cherche refuge auprès de moi, Je lui accorde refuge. Rien de ce que Je souhaite faire ne Me fait autant hésiter que de prendre l’âme du croyant. Car celui-ci répugne à mourir, et Moi, Je répugne à lui faire du mal ! » (Boukhârî)

Le Bien-Aimé d’Allah Est Clairvoyant Et Perspicace

L’amour d’Allah se voit clairement en étudiant le cas de `Omar ibn Al-Khattâb (qu’Allah l’agrée) qui était l’un des compagnons les plus sincères avec Allah et Son prophète. Ayant envoyé une armée vers la Syrie et nommé à sa tête un homme que l’on appelait Sariya, et alors qu’il faisait un sermon, il s’est mis à crier : « Ô Sariya ! La montagne ! »

Plus tard un messager de l’armée est arrivé et a dit : «Ô chef des croyants ! Nous avons rencontré l’ennemi et ils nous ont mis en déroute. Alors nous avons entendu quelqu’un crier : ‘Ô Sariya ! La montagne !’ Alors nous nous sommes placés vers la montagne et Allah les a mis en déroute.»

Ils ont donc entendu la voix de `Omar alors qu’il était à Médine !

Allah Dote Son Bien-Aimé De La Sagesse Et Du Discernement

C’est que le croyant voit à travers la lumière d’Allah. Si Allah t’aime, Il te dotera de la sagesse que tu pourras appliquer dans tous les aspects de ta vie. Cette sagesse est un don si grandiose qui n’est donné qu’exclusivement à certaines gens. Cette sagesse te procure la sérénité à toutes épreuves. Quand tu crains Dieu, Il te donnera aussi le Fourqân qui est le discernement. En regardant avec l’œil d’Allah, tu arrives à discerner et à distinguer le vrai du faux et le bien du mal.

Allah assujettit les forces de la nature à Son Bien-Aimé

Allah t’assujettit les forces de la nature (vent, soleil, eau, etc.) et met à ta disposition ses armées, quand il t’aime. Voici comment le vent, sur l’ordre d’Allah, a fait parvenir jusqu’à lui, l’odeur de Jospeh, son fils chéri, quand la caravane menant ses autres fils, est arrivée aux portes d’Egypte où se trouvait Youssouf (Joseph), alors que Ya`qoub (Jacob) était en Palestine. Selon les exégètes, le vent a demandé l’autorisation d’Allah pour apporter la bonne nouvelle à Ya`qoub.

«Et dès que la caravane franchit la frontière [de Canaan], leur père dit : “Je décèle, certes, l’odeur de Joseph, même si vous dites que je radote.» (Coran 12 : 94)

Le soleil aussi a été assujetti à l’avantage des gens qui étaient cachés dans un trou de la caverne. Le soleil, à son lever comme à son coucher, déclinait un peu pour ne pas les toucher et les déranger.

« Tu aurais vu le soleil, quand il se lève, s’écarter de leur caverne vers la droite, et quand il se couche, passer à leur gauche, tandis qu’eux-mêmes sont là dans une partie spacieuse (de la caverne)… » (Coran 18.17)

Concluons par ces propos d’Ibn Al-Qayyim: « Plus que tu crains Allah, plus les gens te respectent. Autant que tu aimes Allah, tu seras aimé des gens. Plus tu fais confiance à Allah, plus Allah met les gens à ta disposition. »