Préparez-Vous! Les 10 Meilleurs Jours Arrivent !

Dans cette vidéo, Pr. Rachid Eljay jette la lumière sur le mérite grandiose des dix premiers jours du mois de Dhoul-Hijja et sur quelques-uns des actes immensément rétribués à accomplir au cours de ces meilleurs jours sur terre, entre autres :  le Dhikr, le jeûne, le Hajj et le sacrifice d’une bête.

Les Meilleurs Des Jours De Ce Bas Monde

Ce rang sublime accordé à ces dix jours est déjà évoqué dans le Saint Coran et les hadiths du Prophète (Salah Allah Alayhi Wa Sallam).

En fait, les bonnes actions accomplies au cours de ces meilleurs jours de l’année dans ce bas monde, sont les plus aimées d’Allah (Soubhanahou Wa Ta`âla). A vrai dire, c’est un énorme cadeau venant de Sa part, Exalté soi-Il.

Donc, vu leur grande importance et leur mérite grandiose, dès l’arrivée de cette période bénite, mettez-vous sur vous garde et de mettez en marche le compte à rebours !

Mérite Grandiose De Ces Jours

Afin de souligner leur grandeur et leur mérite immense, Allah (Soubhanahou Wa Ta`âla) a juré par ces jours et les a soulignés dans le Coran:

« Par l’Aube!  * et par les dix nuits ! » (Coran 89 : 1-2)
« Et fais aux gens une annonce pour le Hajj. Ils viendront vers toi, à pied, et aussi sur toute monture, venant de tout chemin éloigné, * pour participer aux avantages qui leur ont été accordés et pour invoquer le nom d’Allah aux jours fixés, sur la bête de cheptel qu’Il leur a attribuée, “Mangez-en vous-mêmes et faites-en manger le besogneux misérable. » (Coran 22 : 27)

De plus, le Prophète (Salah Allah Alayhi Wa Sallam) a explicitement dit de ces jours-là:

« Les meilleurs des jours sont de ce bas-monde, sont les dix jours de Dhoul-Hijja. » (Al-Bazzâr)

Donc, pour célébrer ces jours et en tirez énormément bénéfice, vous voici certaines recommendations à prendre en compte, qui vous sont détaillées dans les lignes suivantes:

1- Faite le Dhikr

Dans le Coran, Allah (Soubhanahou Wa Ta`âla) enjoigne aux musulmans pendant ces jours déterminés de L’évoquer et L’invoquer incessamment (Coran 2 : 203). Selon les oulémas, ces jours sont ceux de Tachrîq (les trois journées suivant celle de l’Aïd).

De même, le Prophète (Salah Allah Alayhi Wa Sallam) a explicitement dit : « Les jours les plus importants auprès d’Allah, sont les dix premiers de Dhoul-Hijja. La rétribution des œuvres pies les plus aimées d’Allah, y est augmentée. Ne cessez donc de répéter pendant ces jours : le takbîr (Allahou ‘Akbar), le tahmîd (Alhamdoulillah) et le tahlîl (lâ ‘illaha illa Allah) aussi souvent que possible. » (Ahmad)

A ce titre, procurez-vous un moyen susceptible de vous aider à vous souvenir d’Allah en tout temps et en tout lieu ainsi qu’à collecter d’énormes récompenses, à savoir : un chapelet. Ainsi, pour obtenir ce tas énorme de récompenses et se voir absous de vos péchés, juste 2-3 minutes suffisent et surtout très peu d’effort.
A ce titre, le Prophète (Salah Allah Alayhi Wa Sallam) a dit :

« Celui qui répète cent fois par jours ‘Soubhana Allah wa Bihamadou’ (Pureté et louange à Dieu), Allah lui pardonnera tous ses péchés, même si ceux-ci étaient aussi abondants que l’écume de la mer. »

Aussi, dans le Coran, l’éloge est fait en faveur de ceux qui évoquent souvent Allah :

« … invocateurs souvent d’Allah et invocatrices: Allah a préparé pour eux un pardon et une énorme récompense. » (Coran 33 : 35)

Citons, entre autres, le hadith où le Prophète (Salah Allah Alayhi Wa Sallam) a dit un jour en s’adressant à ses compagnons: « ‘Al-Moufaridoun’ vous sont devancés ? » Et les compagnons de s’interrogent : « Mais, qui sont-ils, ô Envoyé d’Allah ?! » Et le Prophète de répondre: « Ce sont ceux et celles qui évoquent souvent Allah. » (Mouslim)
Puisse qu’on soit compté parmi eux !

2- Observez le Jeûne

D’après les épouses du Prophète, il (Salah Allah Alayhi Wa Sallam) l’habitude d’observer le jeûne pendant ces neuf premiers jours de Dhoul-Hijja. (Mouslim) Emboitons lui donc le pas et observez le jeûne pendant ces jours, dans le désir de profiter de cette opportunité énorme qui vous est généreusement offerte.

Même si vous n’arrivez pas à jeûner pendant ces 9 jours, ne ratez pas surtout le jeûne du jour d’Arafat, qui est la veille de l’Aïd, dont la récompense est l’expiation de deux années de péchés qui correspondent à une année passée et une autre à venir.

En fait, tellement sont immenses la miséricorde et la générosité d’Allah, Qui nous facilite toujours la voie vers l’absolution et la salvation.

3- Accomplissez le Hajj

Parmi les meilleures œuvres accomplies pendant ces jours, figure le grand pèlerinage « Hajj » qui est également source d’énormes récompenses. Le Prophète (Salah Allah Alayhi Wa Sallam) a dit dans un hadith authentiquement rapporté : « Le Hajj pieusement accompli, n’a d’autre récompense que le Paradis. »

Interrogé sur la récompense réservée au Hajj, il (Salah Allah Alayhi Wa Sallam) a dit : « Celui qui sort de chez lui, en ayant l’intention d’accomplir le Hajj, dès qu’il prend sa monture, chaque pas faite par celle-ci lui efface un péché ou lui accorde une bonne action (en récompense). » (Ibn Hibbân)
Mais, attention ! Gardez-vous de vous plaindre, pour ne pas gâcher votre Hajj. Ne disputez surtout pas, patientez tout en espérant la récompense d’Allah.

Au jour d’Arafat, Allah (Soubhanahou Wa Ta`âla) descend au ciel le plus bas et se vante devant les anges de Ses serviteurs, alors hirsutes, couverts de poussière et exténués de fatigue. Il (Soubhanahou Wa Ta`âla) dit : « Je vous prends à témoins que Je leur ai tous pardonné leurs péchés, même si ceux-ci étaient aussi abondants que les graines du sable dans un désert immense. »

Ceux et celles qui ont la capacité physique et financière d’accomplir le Hajj, ce 5ème pilier de l’islam, et qui surtout remplissent ses conditions, doivent obligatoirement s’en acquitter, sinon cela sera compté parmi les graves péchés en islam.

Mais, si vous n’en avez pas les moyens, vous serez exemptés de la part d’Allah. Il vous est même possible de gagner la récompense du Hajj, en accomplissant tant d’autres actions. Implorons Allah de faciliter le Hajj pour tous et toutes qui ne l’ont pas pu encore accomplir !

4- Sacrifiez une bête

Al-‘odhaya ou la bête de sacrifice fait référence au terme al-Dhoha (la matinée), puisqu’elle est égorgée au jour de l’Aïd, après le sermon, au cours de ce moment de la journée.

Le sacrifice est compté parmi les meilleurs et les plus aimés actes d’adoration. Selon la majorité des oulémas et des écoles juridiques, c’est une Sunna mou’akada (fortement recommandée), alors que les Hanafites le considèrent comme obligatoire.

Pourtant, il y a des gens qui le négligent bien qu’ils en possèdent les moyens. Ce sacrifice est recommandé en commémoration d’un évènement marquant dans l’Histoire islamique. C’était quand Allah (Soubhanahou Wa Ta`âla) avait mis la foi d’‘Ibrâhîm (Abraham) à épreuve, en lui révélant qu’il fallait sacrifier son fils unique et bien aimé ‘Ismâ`îl (Ismaël).

Ayant réussi cette épreuve, le Tout-Miséricordieux a fait descendre du ciel un mouton à sacrifier au lieu de ce fils chéri. Donc, on doit donner et sacrifier sans se plaindre d’avoir à verser beaucoup d’argent, puisque c’est fait dans la voie d’Allah et en soumission à Son ordre. Plus la bête de sacrifice est énorme et plus la récompense l’est nécessairement. Assurez-vous surtout que la bête n’est ni borgne, ni malade, etc. ; sinon, elle ne sera pas acceptée.

Un dernier conseil, multipliez les bonnes actions pendant ces dix jours et particulièrement le Dhikr, le jeûne, le Hajj et le sacrifice d’une bête et profitez au mieux de cette opportunité.