Ads by Muslim Ad Network

Nouveaux Musulmans – Conseils Pour Renforcer La Confiance En Soi En Priant

La prière est l’un des cinq piliers de l’islam. C’est l’un des actes les plus importants qu’un musulman puisse accomplir, et elle est accomplie cinq fois par jour. Ces cinq prières rituelles forment l’épine dorsale de la foi. Elles aident en outre le croyant à s’attacher fermement à sa croyance et à s’éloigner du péché.

Les prières rythment la journée et servent même parfois d’horloge. Les rendez-vous sont pris avant ou après une certaine prière, plutôt qu’à une heure fixe. La prière occupe une grande partie de la vie en Islam. Le terme arabe pour prière « Sâlat » signifie connexion. La prière nous lie en fait à Allah.

Premarital Prep Masterclass.. Join the Workshop

Qu’arrive-t-il cependant lorsque l’apprentissage de la prière provoque de l’anxiété ou nous rend moins confiants ? C’est le moment de prendre du recul et de penser que la prière est notre lien avec Allah.

La prière est l’occasion qui s’offre à nous pour converser avec notre Créateur. Si nous sommes incapables de contrôler notre anxiété, faire nos préparatifs pour la prière aidera à renforcer notre confiance. Le Prophète Mohammad a dit :

« Quand l’un de vous se lève pour prier, il entre en conversation avec son Seigneur. Alors laissez-le faire attention à la façon dont il parle. » (Boukhârî)

Nous pourrions extrapoler ces mots pour réfléchir à ce que nous sommes sur le point de faire et pourquoi nous le faisons.

Ads by Muslim Ad Network

Combien d’entre nous se souviennent de la première fois où nous avons compris que la prière était une sorte d’entretien privé avec Allah ? Rien en dehors de cette chambre métaphorique ne pouvait nous interrompre ou nous distraire. Ce sentiment n’est pas propre à ceux qui viennent à l’islam d’une religion différente ou sans religion du tout.

Parfois, les musulmans se retrouvent reconnectés à leur religion d’une manière qu’ils n’auraient jamais crue possible. Ils embrassent en fait l’Islam ; et pour tous ceux qui s’immersent en islam, ces jours, semaines ou mois sont remplis de grandes émotions.

Peut-être vous souvenez-vous de la joie et de l’inquiétude éprouvées lors de votre première prière. Peut-être pouvez-vous aussi vous souvenir du sentiment qui survient lorsque vous établissez votre lien avec Allah.

C’est ce sentiment d’abandon qui vous submerge, vous laissant inondé de larmes ou pris d’une grande excitation. Cela englobe la prise de conscience que nous n’avons aucun contrôle et que l’abandon est tout au sujet de notre manque de contrôle. Nous devenons comme des plumes dans le vent, soufflés d’une manière ou d’une autre, non par notre propre choix mais par la volonté d’Allah.

2 Voies De Communication

En Islam, il y a deux façons de communiquer avec Allah. L’une se fait par la prière rituelle, l’autre par les invocations. Ceci est connu en islam sous le nom de « Dou`â’ ». C’est ce qu’en étant autrefois Chrétiens, vous appeliez les prières de supplication. Donc, au début il pourrait y avoir une certaine confusion ou inquiétude.

Cependant, le « Dou`â’ » peut être fait à n’importe quel moment du jour ou de la nuit, en silence ou à voix haute. Ce n’est pas faux de communiquer avec Allah de cette façon. Les cinq prières quotidiennes doivent être récitées d’une certaine manière et à certains moments, pour qu’elles soient acceptées.

Ainsi, nous ajoutons la crainte que notre prière ne soit pas acceptée à la liste de toutes les autres émotions accablantes tourbillonnant dans nos esprits. Soudain, c’est comme si nous faisons un tour de montagnes russes d’émotions. Il n’y a pas si longtemps, nous craignons de ne pas nous réveiller à temps pour la prière de l’aube. Maintenant, cela pâlit par rapport à la crainte de ne pas pouvoir accomplir tous les aspects obligatoires de la prière.

Cela doit être en arabe et comporte certains mouvements et positions. La légèreté de la soumission a donné apparemment la place à une lourde charge d’inquiétude.

Ce n’est pas la bonne façon d’aborder notre nouvelle foi ou de se rapprocher d’Allah. L’islam est facile, il n’est pas conçu pour nous stresser et exercer des pressions sur nous. Nous ne sommes pas obligés de devenir en quelque sorte un expert de la langue arabe. Nous ne sommes pas tenus non plus de savoir par coeur tous les mots, actions et positions, surtout que nous n’avons peut-être jamais vus auparavant. L’aspect le plus important est d’établir une connexion avec Allah.

Essayez de comprendre que lorsque nous allons sur nos lieux de prière, nous sommes avec Allah. Et même dans les aspects rituels de la prière, nous sommes effectivement en conversation avec Allah.

Développer La Confiance En Soi

Ressentir cette connexion est ce qui construit notre confiance en soi. L’Islam nous enjoint de faire un pas à la fois. Les petits pas deviendront avec le temps des pas de géant.

Le but de la prière est de renforcer notre relation avec Allah. C’est une façon d’exprimer notre gratitude envers toutes Ses bénédictions et de nous rappeler Sa grandeur. C’est aussi un moment où nous pouvons contempler le grand honneur qu’Allah nous a accordé. Il nous a choisis parmi des milliards de mécréants et nous a offert l’Islam. C’est quelque chose qui devrait inspirer une grande confiance.

Plutôt que d’avoir peur ou d’être surchargés, nous devrions profiter de l’occasion pour examiner nos vies et contempler ce qu’Allah a vu quand Il nous a regardés. Quelle lumière était cachée à tous sauf à Lui ? Cette lumière peut maintenant jaillir et nous guider vers la prière parfaite.

Y Aller Doucement

Chaque personne est différente et aura besoin d’un emploi du temps différent. Certains peuvent être capables de prier immédiatement en lisant dans un livre. D’autres peuvent avoir du mal à se calmer l’esprit assez longtemps pour ressentir la présence d’Allah. Il n’y a pas d’agenda inflexible. Chacun apprend à son rythme. En fait, lent, régulier et cohérent, c’est mieux.

Choisissez une heure et choisissez un lieu. Prenez un exemplaire du Coran et y lisez une petite partie, invitant Allah à vous guider à accomplir une prière parfaite. Peut-être pourriez-vous apprendre quelques mots de louange en arabe tels que « Alhamdoulillah » (tous les remerciements et toutes les louanges sont dus à Allah) ou « Allahou ‘Akbar » (Allah est le Plus Grand). Ces mots vous aideront à calmer votre cœur et votre esprit. A vous de décider de la meilleure façon de commencer.

Allah nous a assurés dans le Coran que :

« N’est ce point par l’évocation d’Allah que se tranquillisent les cœurs ? » (Coran 13:28)

Et le Prophète Mohammad nous a dit que :

« Quand nous sommes prosternés, nous sommes le plus proche de notre Seigneur. » (Mouslim)

Par conséquent, il serait peut-être sage de commencer par se prosterner devant Allah et de se familiariser avec ce puissant symbole de soumission.

Des sites Web comme celui-ci ont des sections conçues spécialement pour faire apprendre la prière aux nouveaux musulmans. Les ouvrages sont également disponibles dans les mosquées, ou anonymement en ligne, à lire ou à acheter.

Allah fournira la meilleure méthode conçue spécifiquement pour vous. Le nouveau musulman n’a qu’à être attentif aux opportunités d’apprendre qui se présentent à lui.

Pour consulter le texte originel en anglais, veuillez visiter ce lien.

About Aisha Stacey
Aisha Stacey is the mother of three adult children. She embraced Islam in 2002 and spent the next five years in Doha, Qatar studying Islam and working at the Fanar Cultural Centre. In 2006 Aisha returned to university for a second time and completed at Bachelor of Arts and a Graduate Certificate in Writing. Aisha is also a published writer in both internet and print media and in 2009 -10 she was the Queensland editor at a national Australian Islamic newspaper ~ Crescent Times.