Lire Le Coran En Français?

Est-ce que je peux lire le Coran en français ou est-ce que je dois nécessairement le lire en arabe? Dans cette vidéo, Franck Amin Hensch va nous répondre exhaustivement à cette question.

Un Coran, Deux Lectures

C’est une des questions qui se posent fréquemment, surtout au cours du mois de Ramadan qui marque le retour vers le Coran. Dans ce contexte, deux éléments sont à distinguer:

Il y a une lecture qui s’appelle «Ta`aboudiyya», c’est-à-dire lire le Coran à titre d’un acte cultuel. Là, il faut le lire en arabe. Or, il y a une autre lecture de méditation dite «Ta’mouliyya», ayant pour objectif de nous permettre à réfléchir et de méditer sur le Livre Saint.

Le Coran Est Pour Tout Le Monde

Parfois le public francophone est complexé. Il pense être incapable d’accéder au texte et que seuls les arabophones peuvent comprendre le Coran. Ils oublient ainsi quelque chose d’essentiel: ce Coran, lui-même, nous rappelle qu’il est envoyé comme message pour l’humanité.

«Ô gens! Une exhortation vous est venue, de votre Seigneur, une guérison de ce qui est dans les poitrines, un guide et une miséricorde pour les croyants.» (Coran 10:57)

Allah nous dit que ce Coran est donc destiné à tous les humains sans distinction aucune. Ce message n’est pas adressé à un peuple particulier, mais plutôt à l’humanité tout entière. Il ne peut pas être donc enfermé dans une langue ou une culture particulières.

Ainsi, la première sourate commence par ce verset: «Louange à Allah, Seigneur de l’univers.» (Coran 1:2) et la dernière sourate comprend ce verset: «Dis: “Je cherche protection auprès du Seigneur des hommes.» (Coran 114:1)

Lire La Traduction Du Coran Sans Souci

On peut évidemment lire le Coran en toutes les langues. De plus, on doit le lire dans la langue que l’on comprend, sinon comment le Coran pourrait-il être guérison pour les cœurs, guidance, exhortation et miséricorde si je n’y comprends rien?! Si les mots filent sous mes yeux sans rien comprendre. Ainsi, leur incompréhension ne leur permet pas de pénétrer mon cœur.

Il est donc important, pour chacun de nous tous, de retrouver confiance en soi, en son cœur, en ses capacités et de revenir à la lecture méditée du Coran à travers la langue que l’on maitrise, le français en l’occurrence.

Invitation Au Coran

Vous êtes, toutes et tous, invités à revenir vers le Coran, à l’ouvrir, à le méditer… A vous aussi de multiplier ses traductions pour avoir une richesse plus importante du sens. Rappelez-vous aussi qu’il a deux niveaux de lecture. Il y a un niveau méditatif qui consiste à lire pour s’en inspirer. Tel est, en effet, ce que le Coran nous demande: «Ne méditent-ils pas sur le Coran? Ou y a-t-il des cadenas sur leurs cœurs?» (Coran 47: 24) Comment donc méditer si je ne comprends pas?!

Ce Livre est venu à un peuple doué d’intelligence, qui raisonne, qui cherche à comprendre ce qui est derrière l’apparence des choses et les secrets que ce Coran cherche à nous dévoiler.

Quant à l’autre niveau de lecture, il est celui des érudits et des spécialistes. Là, l’arabe est nécessaire pour en faire une lecture spécialisée, pour décortiquer les mots, en extraire peut-être des normes, etc. Or, le Coran est un Livre visant en particulier la guidance pour les pieux. Ce sont dont les cœurs sont emplis de cette conscience d’Allah, de cet amour pour Lui et de cette piété. Il est également conseillé d’abord de lire le Coran par vous-mêmes avant de vous référer à une exégèse.

Conclusion

Pour terminer, rappelons-nous que cette lecture est sensée nous nourrir intérieurement, nous permettre de réfléchir, pourquoi? Pour vivre le Coran, parce qu’il est un Livre à lire, à assimiler, à s’en imprégner, à pratiquer et à vivre par son cœur et son esprit.

Le Prophète (Sallah Allah Alaihi Wa Sallam) était l’incarnation parfaite du Coran. On disait qu’il était un Coran vivant qui marche sur terre, selon ce qu’a rapporté `A’ïcha (qu’Allah soit satisfait d’elle)

Il est également à noter que l’immense majorité des musulmans n’est pas arabophone. Donc, ce livre ne pourrait être limité à une seule langue. Lisez-le, tirez-en profit et réjouissez-vous de le comprendre pour en faire revivre sa guidance universelle.

Puisse Allah, l’Exalté, nous rapprocher de Lui, accepter nos œuvres pies, nous permettre de méditer le Coran, d’ouvrir nos cœurs à celui-ci et de transformer nos vies grâce à sa lumière.