fbpx


upport AboutIslam in the Best 10 Days of the Year

L’Espoir Et La Confiance En Allah Du Prophète Mohammad

Ce n’est pas possible. Une porte se ferme. Puis, une autre. Et encore, une autre.

Une série d’attentes est anticipée avec un immense optimisme. Mais hélas! Elle n’aboutit pas tout simplement. Cela n’arrive pas seulement à vous… Mais, c’est également arrivé au Prophète Mohammad.

Les Arabes étaient unanimes à reconnaître le Prophète Mohammad comme un excellent modèle à suivre par la société. C’était quelqu’un qui n’avait jamais menti, qui était digne de confiance, honorable et empathique.

Ads by Muslim Ad Network

Des Années D’Afflictions

Le Messager d’Allah avait des attentes spécifiques à l’égard des « deux villes » – la Mecque et Taëf. Il s’attendait à ce qu’elles acceptent l’Islam et croient en son appel à « n’adorer qu’un seul Dieu ».

Cependant, la plupart des Arabes païens eurent une réaction tout-à-fait différente. Ils le combattirent bec et ongles et mirent à persécution ses adeptes du Prophète, tout en les boycottant. De plus, ils allèrent même jusqu’à tenter d’assassiner le Prophète à plusieurs reprises.

En ces temps difficiles, Khadîja, l’épouse du Prophète, lui procurait beaucoup de réconfort et de soutien émotionnel. Cependant, après l’écoulement d’une décennie sur l’appel au monothéisme, la femme qui le couvrit et enveloppa lors de ses premières expériences avec l’inconnaissable et qui était toujours là à ses côtés, rendit l’âme.

Ads by Muslim Ad Network

Son oncle, Abou Tâlib, lui ayant fourni un soutien tribal et une protection contre ceux qui cherchaient à le tuer, décéda trois jours plus tard.

Allah donna l’ordre au Prophète de lever la bannière du monothéisme à La Mecque. Alors il le fit. Pourtant, La Mecque semblait être un endroit qui devenait de plus en plus dangereux de jour en jour avec moins de soutien.

Lapidé à Taëf

Sans se lasser, le Prophète Mohammad se tourna vers Taëf dans l’espoir que ses habitants répondraient à l’appel au monothéisme. S’ils le faisaient, cela lui permettrait également de se déplacer vers un endroit plus sûr. Il s’avéra qu’ils ne s’étaient nullement pas intéressés à son appel. Au lieu de cela, ils laissèrent les gamins lui lancer des pierres jusqu’au sang en l’expulsant hors des murs de la ville. `A’îcha demanda un jour au Prophète:

« As-tu connu un jour de plus sévère encore que celui de ‘Ohoud (La bataille où le Prophète fut blessé)? »

Il lui répondit en mentionnant celui qu’il avait passé à Taëf.

Accablé, épuisé, blessé, et venant de voir une autre porte se refermer, le Prophète prit le chemin de retour vers La Mecque. En cours de route, il s’arrêta pour se reposer à l’ombre d’un jardin privé.

Conversation Avec Un Chrétien

Ayant vu l’état du Prophète Mohammad, le propriétaire du jardin demanda à son serviteur, `Addâs, de lui apporter une assiette de raisins. Le Prophète commença à manger en disant:

« Bismillah (Au nom d’Allah) ».

Surpris, `Addâs s’exclama:

« Par Allah! Les gens de cette ville ne disent pas une telle phrase! »

Le Prophète lui demanda:

« Et de quelle ville es-tu, ô `Addâs? Et quelle est votre religion? »

`Addâs répliqua:

« Je suis chrétien originaire de Ninive. »

Le Prophète ajouta:

« De la ville du vertueux Jonas, fils de Matta. »

`Addâs demanda:

« Comment connaissez-vous Jonas, fils de Matta? »

Le Prophète répondit:

« C’est mon confrère. Il était un Prophète et je suis un Prophète. »

Le Prophète Jonas fut envoyé par Allah pour inviter son peuple au monothéisme. Mais, ils rejetèrent son appel au point que le Prophète Jonas quitta son peuple.

Espoir Et Confiance En Allah

La conversation du Prophète avec `Addâs était profonde. Allah montra au Prophète Mohammad que malgré le rejet du Prophète Jonas par son peuple, des centaines d’années plus tard, il était là, parlant à l’un parmi ceux qui avaient cru en Jonas et qui venait de la ville de Jonas.

Comment peut-on perdre l’espoir? Comment ne pas faire confiance à Allah? Le message est qu’ils finiront par croire en toi Ô Prophète, comme le peuple de Jonas qui a fini par croire en lui-même même si c’est tard.

Finalement, si nous – en tant que croyants – continuons à faire confiance à Allah et à avoir de l’espoir, cela apportera, certes, des résultats positifs.

Dans ses propres mots, le Prophète Mohammad décrit son expulsion de Taëf:

« Je suis parti, accablé d’un chagrin excessif, et je n’ai pu me détendre que lorsque je me suis retrouvé près d’un arbre. Là, je me suis levé la tête vers le ciel pour voir un nuage m’abriter. J’ai levé les yeux et j’ai vu Gabriel dedans. Il m’a appelé en disant: ‘Allah a entendu ce que votre peuple vous a dit et comment il vous a répondu, et Allah vous a envoyé l’Ange des montagnes pour que vous lui ordonnez de faire ce que bon vous semble avec ces gens.’ L’Ange des Montagnes m’a salué en disant: ‘Ô Mohammad! Ordonnez-moi de faire ce que vous voulez. Je laisserai les montagnes s’écraser sur eux, si vous le voulez.’ Le Prophète a dit: ‘Non, j’espère plutôt qu’Allah fera venir de parmi leurs descendants des gens qui adoreront Allah Seul sans Lui donner d’associés.’ » (Boukhârî)

La Conviction Qui Brillait Dans Les Paroles Du Prophète Mohammad

Le rejet essuyé à La Mecque et à Taëf n’a jamais fait vaciller le Prophète Mohammad vis-à-vis de son apostolat, de sa confiance en Allah ou de son espérance en Lui. De plus, il ne laissa pas les persécutions sévères subies par les Arabes païens changer son caractère en le rendant vindicatif. Au lieu de cela, il espérait que la ville changerait un jour. Et c’est ce qui eut vraiment lieu.

« Et quiconque place sa confiance en Allah, Il [Allah] lui suffit. Allah atteint ce qu’Il Se propose, et Allah a assigné une mesure à chaque chose. » (Coran 65:3)

« Quiconque, donc, espère rencontrer son Seigneur, qu’il fasse de bonnes actions et qu’il n’associe dans son adoration aucun à son Seigneur. »  (Coran 18:110)

Pour consulter le texte originel en anglais, veuillez visiter ce lien.

About Shakiel Humayun
Shakiel Humayun, a dad, a husband, and an entrepreneur, was born and raised in New York City. He graduated from Baruch College with a BBA in Business Administration. He then completed postgraduate studies at the Umm-ul-Qura University in Makkah al-Mukarramah receiving an Associate’s Degree in Arabic and Islamic Studies with honors. He continued his studies at the College of Shariah at Umm-ul-Qura University. During his stay in Makkah, he had the opportunity to benefit from many scholars.He firmly believes in the importance of a strong community and as a result his non-profit endeavors include founding the Foundation for Knowledge and Development,Wellspring Elementary, the Hatebusters, and Masjid ‘Eesa ibn Maryam. He currently blogs at shakielhumayun.com.