fbpx


Support AboutIslam.net.

Les Bénédictions Inestimables Qu’on Ne Peut Jamais Compter

Est-ce peu de chose que vous sortiez de chez vous en serrant vos deux mains, en marchant d’un pas régulier, en remplissant vos poumons du bon air frais du matin et en jouissant du lever de soleil  qui se reflète sur vos yeux ?

Si vous êtes insouciant de la santé de votre corps, de l’intégrité de vos organes et de la perfection de vos facultés… réveillez-vous rapidement.

Nos Bénédictions Inestimables

Dans cette vie, votre capital n’est pas l’or et l’argent que vous possédez. Votre vrai capital, votre vraie richesse, ce sont les facultés dont Allah vous a dotées, telles que l’intellect, la capacité, la liberté et le plus précieux de ces dons, c’est la bonne santé.

« Vendriez-vous vos yeux pour un milliard de dollars ? », Dale Carnegie s’est demandé :

« Que prendriez-vous en contrepartie de vos jambes et vos mains ? Votre faculté auditive ? Vos enfants ou votre famille ? »

Faites la somme de vos actifs! Vous constaterez que rien de ce que vous avez ne vaudra tout l’or jamais amassé. Mais est-ce que nous apprécions tout cela ?

Ah non !

Comme l’a dit Schopenhauer :

« Nous pensons rarement à ce que nous avons, mais toujours à ce qui nous manque. ‘Oui, la tendance à ‘penser rarement à ce que nous avons, mais toujours à ce qui nous manque » est la plus grande tragédie sur terre. »

Il a été rapporté qu’Ibn As-Samâk, un érudit religieux vertueux, assistait au conseil du calife Haroun Ar-Rachîd qui, ayant demandé de l’eau, lui dit :

« Donnez-moi conseil. »

En portant la coupe à sa bouche, Ibn As-Samâk lui demanda :

« O Émir des Croyants ! Si ce verre d’eau vous était refusé, seriez-vous prêt à payer votre royaume pour l’avoir ? »

Le calife répondit :« Oui. »

L’ayant bu, Ibn As-Samâk lui demanda à nouveau :

« Est-ce que si cette eau était retenue à l’intérieur de vous et que vous n’arriviez pas à s’en débarrasser (en urinant), paieriez-vous votre royaume pour l’évacuer? »

Le calife répondit :

« Oui. »

Ibn As-Samâk dit :

« Ce n’est rien, un royaume qui ne vaut même pas une gorgée d’eau bue ou évacuée ! »

Sans attention, nous avons, et surtout sans effort, nous obtenons ce pour quoi un roi pourrait sacrifier son royaume : de l’eau potable à boire et la faculté de s’en débarrasser.

Souvenez-Vous Des Bénédictions d’Allah

Nous souvenons-nous de la générosité d’Allah à notre égard ? Ou l’apprécions-nous et le remercions-nous pour cela ?

S’habituer à être en bonne santé nous fait oublier ou minimiser à quel point il est bon de l’être. Parfois, il faut une crise ou une perte de santé pour l’apprécier ! Mais peu importe combien cela apparait minime ou insignifiant aux yeux des gens, cela reste complet aux yeux d’Allah. En fait, il sera entièrement pris en compte, avec tous ses éléments, devant Lui.

Le Prophète Mohammad a dit :

« Par Celui qui détient mon âme dans Sa main ! Une personne viendra le Jour de la Résurrection avec de bonnes actions qui, si elles étaient placées sur une montagne, l’auraient alourdies. Cependant qu’une seule des Bénédictions d’Allah doit sortir (et prendre ce qu’elle mérite des bonnes actions du Serviteur), au point de les épuiser presque toutes, si ce n’était la Miséricorde qu’Allah accorde. » (At-Tabarânî)

A ce titre, Allah dit dans le Coran :

« Et si vous comptez les bienfaits d’Allah, vous ne saurez pas les dénombrer. Car Allah est Pardonneur, et Miséricordieux. » (Coran 16:18)

Toute vie est un don. Nous devons remercier Allah pour nous avoir doté d’une âme et de sensations et de tout un univers. Cet univers abondamment pourvu de bienfaits est surtout rempli de signes indiquant le Créateur :

« Comment pouvez-vous renier Allah alors qu’Il vous a donné la vie, quand vous en étiez privés? Puis Il vous fera mourir ; puis Il vous fera revivre et enfin c’est à Lui que vous retournerez. » (Coran 2:28)

Nos sens sont nos outils pour interagir avec cet univers, l’explorer et en tirer des enseignements. Nous devrons, lorsque nous sommes inondés par sa puissance, sa beauté et son immensité tout autour, trembler de gratitude envers Celui qui nous a honorés de la vie :

« Et Allah vous a fait sortir des ventres de vos mères, dénués de tout savoir, et vous a donné l’ouïe, les yeux et les cœurs (l’intelligence), afin que vous soyez reconnaissant. » (Coran 16:78)

Le Remède…

Chaque fois que nos sensibilités deviennent émoussées, indifférentes ou insouciantes ; chaque fois que nous n’apprécions plus le flux incessant des bénédictions d’Allah, une bonne contemplation, après avoir libéré l’esprit de l’ennui de la familiarité et de l’inattention, aidera à éveiller les sens. De plus, cela aidera à renouveler les sentiments et à ouvrir nos yeux sur les cieux et la terre. Tout cela est mis à notre service. Ceci aide, en outre, l’esprit à mieux cerner l’appel d’Allah :

« Ô hommes ! Adorez votre Seigneur, qui vous a créés vous et ceux qui vous ont précédés. Ainsi atteindriez-vous à la piété. * C’est Lui qui vous a fait la terre pour lit, et le ciel pour toit ; qui précipite la pluie du ciel et par elle fait surgir toutes sortes de fruits pour vous nourrir, ne Lui cherchez donc pas des égaux, alors que vous savez (tout cela). » (Coran 2 : 21-2)

Pour consuler le texte originel en anglais, veuillez visiter ce lien.