fbpx

Ads by Muslim Ad Network

Le Bonheur Réside En L’adoration Sincère

L’Islam est plus qu’une religion ; c’est la religion qui offre un vrai mode de vie. Les enseignements de l’Islam n’ont laissé aucune chose fût-ce trop petite ou trop grande sans l’avoir exhaustivement traitée.

L’Islam nous enseigne, à travers le Coran et les enseignements authentiques du Prophète Mohammad (Salla Allah Alayhi Wa Sallam).

Chacun des commandements d’Allah vise à apporter le bonheur à l’individu. Cela s’applique à tous les aspects de la vie, du culte, de l’économie et de la société.

« Quiconque, mâle ou femelle, fait une bonne œuvre tout en étant croyant, Nous lui ferons vivre une bonne vie. Et Nous les récompenserons, certes, en fonction des meilleures de leurs actions. » (Coran 16:97)

Comme la plupart d’entre nous en sont venus à le réaliser, le bonheur est cette qualité éthérée qui englobe le contentement et la tranquillité. C’est la douce joie qui fait sourire nos lèvres, nos visages et nos cœurs. Il est déterminé en fonction de la foi en Allah et l’obéissance à Lui. Ainsi le bonheur incarne-t-il la paix, la sécurité et la soumission qu’est l’islam.

Les injonctions et les règlements de l’islam renforcent le bonheur qui vient du fait de connaître Allah. Ils aident en fait à garantir le bonheur du genre humain pendant la vie dans ce monde. Cependant, l’islam souligne également que la vie d’ici-bas n’est rien de plus qu’un moyen d’atteindre l’au-delà. Mais, en suivant les directives de l’islam, il nous est possible d’être heureux dans l’attente de notre bonheur éternel.

Ads by Muslim Ad Network

Vérité & Bonheur

Parfois, dans leur poursuite du bonheur, les gens s’efforcent de suivre des parcours compliqués. Ils n’arrivent pas à voir le chemin le plus facile qu’est l’Islam. Le bonheur peut être trouvé dans le réconfort qui provient du fait d’être sur la vérité. Cela peut être réalisé en vouant à Allah un culte sincère, en se hâtant d’accomplir des actions vertueuses, nobles et belles, en accomplissant des actes de bonté ou en faisant la charité.

Toutes ces choses sont susceptibles de nous rendre heureux, tous les jours et en toutes circonstances. Même faire la plus petite charité, afin de plaire à Allah, peut apporter un sourire sur votre visage et laisser un sentiment de joie infiltrer votre cœur.

« Et ceux qui dépensent leurs biens cherchant l’agrément d’Allah, et bien rassurés (de Sa récompense), ils ressemblent à un jardin sur une colline. Qu’une averse l’atteigne, il double ses fruits; à défaut d’une averse qui l’atteint, c’est la rosée. » (Coran 2:265)

Le Prophète Mohammad (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) a dit:

« Que le cas du croyant est étonnant! Tout ce qui le concerne est un bien, et cela n’appartient à personne d’autre qu’au croyant: Si un bonheur l’atteint, il se montre reconnaissant et c’est un bien pour lui. Et si un malheur l’atteint, il se montre patient, et c’est un bien pour lui. » (Mouslim)

La nature de la condition humaine signifie qu’à même le bonheur, il pourrait y avoir une grande tristesse et qu’au sein de la douleur et du désespoir, il pourrait y avoir une grande joie. Le croyant acceptera le décret d’Allah à son sujet et mènera une vie heureuse sans désespoir total ni douleur insupportable.

Clé Du Bonheur

L’islam apporte la solution à tous les maux affligant l’humanité. Etre conscient de cela mène au bonheur, car il nous permet de regarder au-delà du besoin de l’auto-gratification et du besoin d’acquérir des biens. Suivre l’enseignement de l’islam en s’efforçant de plaire à Allah est un rappel constant que cette vie n’est rien qu’une pause passagère sur le chemin de la vie éternelle.

« Et quiconque se détourne de Mon Rappel, mènera certes, une vie pleine de gêne, et le Jour de la Résurrection Nous l’amènerons aveugle au rassemblement. Et quiconque se détourne de Mon Rappel, mènera certes, une vie pleine de gêne, et le Jour de la Résurrection Nous l’amènerons aveugle au rassemblement. » (Coran 20: 124)

Allah dit également dans le Coran:

« Certes, c’est Moi Allah: point de divinité que Moi. Adore-Moi donc et accomplis la Salât pour te souvenir de Moi. » (Coran 20: 14)

La clé du bonheur est de connaître Allah et de L’adorer. Quand on adore le Créateur et se souvient de Lui comme il se doit, le bonheur peut être observé tout autour de nous, à tout moment et même dans la nuit la plus sombre.

Il est là dans le sourire d’un enfant, dans le toucher d’une main réconfortante, dans la pluie sur la terre desséchée, ou dans l’odeur du printemps. Ces choses peuvent vraiment rendre nos cœurs heureux parce qu’elles sont des manifestations de la miséricorde et de l’amour d’Allah. Le bonheur peut être également trouvé dans le culte.

Pour trouver le vrai bonheur, nous devons chercher à connaître Allah, et ce tout particulièrement à travers Ses noms et attributs. La recherche du savoir utile apporte le bonheur. Les anges battent des ailes et tiennent des registres de ceux qui recherchent la connaissance. La simple pensée de cela fait dessiner un sourire radieux de bonheur sur le visage du croyant. Nos prédécesseurs vertueux comprenaient le bonheur et la joie inhérents à l’effort de se rapprocher d’Allah.

Paradis

Le bonheur parfait ne nous sera accessible que si nous passons la vie éternelle au Paradis. C’est seulement là que nous trouverons la paix totale, la tranquillité et la sécurité. Et c’est seulement là que nous serons libérés de la peur, de l’anxiété et de la douleur qui font partie de la condition humaine. Cependant, les lignes directrices fournies par l’islam nous permettent, à nous, humains imparfaits, de rechercher le bonheur dans ce monde.

La clé pour devenir heureux dans ce monde ainsi que dans l’au-delà est de rechercher le plaisir d’Allah et de L’adorer, sans Lui associer de partenaires.

« Et il est des gens qui disent: “Seigneur! Accorde nous belle part ici-bas, et belle part aussi dans l’au-delà; et protège-nous du châtiment du Feu!. » (Coran 2:201)

Pour consulter le texte originel en anglais, veuillez visiter ce lien.

About Aisha Stacey
Aisha Stacey is the mother of three adult children. She embraced Islam in 2002 and spent the next five years in Doha, Qatar studying Islam and working at the Fanar Cultural Centre. In 2006 Aisha returned to university for a second time and completed at Bachelor of Arts and a Graduate Certificate in Writing. Aisha is also a published writer in both internet and print media and in 2009 -10 she was the Queensland editor at a national Australian Islamic newspaper ~ Crescent Times.