fbpx


upport AboutIslam in the Best 10 Days of the Year

La Spiritualité Du Prophète Mohammad

Cette courte série de trois articles compte examiner la spiritualité du Prophète Mohammad (Salla Allah Alayhi Wa Sallam).

Le premier article se concentrera principalement sur la vie du Prophète Mohammad son apostolat. Il traite donc de son enfance et de son jeune âge adulte.

Pendant ce temps et déjà dès son plus jeune âge, sa spiritualité s’affinait et se polissait par Allah.

Ads by Muslim Ad Network

La Spiritualité En Islam

Il est utile d’avoir une compréhension claire de ce que signifie le terme « spiritualité ». Dictionary.com la définit comme étant l’état ou la qualité de se vouer à Allah, à la religion ou aux choses ou valeurs spirituelles, en particulier lorsqu’elle est comparée aux choses ou valeurs matérielles ou temporelles.

En Islam, nous complétons cette définition en liant la spiritualité à la finalité de la vie. L’objectif d’un musulman dans la vie, c’est d’adorer Allah. Il s’ensuit que la spiritualité soit le moyen par lequel nos actions et nos pensées nous rapproche d’Allah.

Une Enfance Difficile

Les débuts de la vie du Prophète Mohammad étaient, du moins selon notre façon moderne de voir les choses, très instables. Même s’il avait été entouré d’amour et de tendresse, son existence aurait pu sembler tellement difficile et écrasante.

Ads by Muslim Ad Network

Le Prophète Mohammad naquit orphelin. Selon la définition de l’islam, l’orphelin est toute personne sans père vivant. Le père du Prophète Mohammad rendit l’âme avant sa naissance, peut-être quelques jours seulement avant sa naissance.

Comme le voulait la coutume à cette époque, la mère du Prophète Mohammad envoya son fils en bas âge pour qu’il soit élevé à la campagne. Peu de temps après sa réunification avec sa mère, elle décéda en laissant Mohammad (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) aux soins de son grand-père. Mais, malheureusement, celui-ci mourut alors que Mohammad n’avait que presque huit ans.

Tant de bouleversements pour un petit garçon. Puis, il fut transféré vers un autre foyer où il allait rester plus longtemps. Il fut confié aux soins de son oncle Abou Tâlib qui devint un fervent partisan de Mohammad avant ainsi qu’après l’apostolat.

Certains érudits suggèrent qu’Abou Tâlib chérissait Mohammad même plus que ses huit autres enfants. Pendant son enfance la plus tendre, le Prophète Mohammad connut ce que nous appelons de nos jours l’abandon… C’est que les gardiens qu’il devait aimer lui avaient été arrachés, à maintes reprises, en raison de circonstances adultes qu’il n’arrivait pas à assimiler. Pourtant, ces enjeux contribuèrent au développement de sa personnalité aimable et généreuse.

Allah L’a Préparé

Cependant, ce n’est pas toujours le cas. Souvent, les enfants qui souffrent fût-ce d’un seul événement traumatisant trouvent du mal à s’adapter à l’âge adulte. Ils se sentent souvent isolés, souffrent d’une faible estime de soi et n’arrivent pas à s’adapter.

Pour le Prophète Mohammad (Salla Allah Alayhi Wa Sallam), ce n’était pas le cas. Allah ne l’a pas abandonné. Les circonstances de sa vie ont plutôt servies à le façonner et à en faire un homme préparé à l’apostolat, ayant un sens aiguisé de la moralité et de l’équité.

« N’avons-Nous pas ouvert pour toi ta poitrine? * Et ne t’avons-Nous pas déchargé du fardeau * qui accablait ton dos? * Et exalté pour toi ta renommée? … » (Coran 94 : 1-4)

Selon les érudits, la conscience sociale du Prophète Mohammad se développa à la suite de ses circonstances inhabituelles. La manière dont ses gardiens le traitaient, en particulier son grand-père puis son oncle Abou Tâlib, est devenue la base de ses enseignements sur la prise en charge des moins fortunés.

Allah dirigeait le cours de sa vie, et le Prophète Mohammad (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) choisit de réfléchir sur son entourage et sa situation d’une manière susceptible de le rapprocher d’Allah.

« … Ton Seigneur t’accordera certes [Ses faveurs], et alors tu seras satisfait. * Ne t’a-t-Il pas trouvé orphelin? Alors Il t’a accueilli! * Ne t’a-t-Il pas trouvé égaré? Alors Il t’a guidé. * Ne t’a-t-Il pas trouvé pauvre? Alors Il t’a enrichi. * Quant à l’orphelin, donc, ne le maltraite pas. * Quant au demandeur, ne le repousse pas… » (Coran 93:5-10)

Une Porte Vers La Spiritualité

« Tous les Prophètes d’Allah passèrent une part de leur vie à travailler comme bergers. » (Boukhârî)

Cela ne relève pas du hasard. Les longues heures passées à seul, sans compagnie humaine, signifiaient de longues heures consacrées à la contemplation et à la réflexion. Méditer sur le sens de votre vie et du monde qui vous entoure, permet une connexion plus profonde avec Allah. C’est une porte menant vers la spiritualité.

Rencontre Avec Bahîra

Il arriva qu’un jour, Prophète Mohammad (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) devenu jeune adolescent, se rendit en Syrie avec son oncle Abou Tâlib. Ce voyage fut bien connu.

Ayant reconnu le jeune garçon comme un Prophète d’Allah, le moine Bahîra vint à la rencontre de leur caravane et déclara que cet enfant serait une miséricorde pour toute l’humanité. Il suggéra également avec véhémence que Mohammad ne se rende pas en Syrie. Des conseils qu’Abou Tâlib pesa et suivit.

Tumulte Et Confusion

Le jeune Mohammad était-il confus? Nous n’avons aucun moyen de le savoir. Cependant, nous pouvons supposer que ses émotions à l’époque allaient de la perplexité à la colère. Le Prophète Mohammad, comme tout être humain, devint le fruit des circonstances de sa vie et de sa réaction à celles-ci.

Mohammad a-t-il imploré Allah lors de sa confusion ? On peut essayer d’imaginer qu’il a dû essayer de comprendre pourquoi cela lui arrivait.

De plus, cette période tumultueuse coïncida déjà avec une période chargée de fluctuations hormonales et de grandes poussées de développement cérébral. Pourtant, Allah était toujours à ses côtés. Même si nous nous développons tous à peu près de la même manière, il existe souvent des différences basées sur les circonstances et les événements de la vie.

Les conseils d’Allah protégèrent le Prophète Mohammad de certaines pratiques répugnantes et pécheresses qui accablaient les jeunes hommes avant qu’ils n’aient suffisamment mûri et ne soient capables de faire de bonnes décisions.

Un Message De Spiritualité

La solitude et l’introspection du Prophète Mohammad l’amenèrent à faire des choix précis et réfléchis. Il évitait les pratiques superstitieuses et appréciait plutôt les relations constructives et utiles. Il s’abstint de boire du vin, de manger des bêtes abattues sur des autels de pierre ou d’assister aux festivités idolâtres.

Sans comprendre pourquoi ni comment, Mohammad (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) vivait l’Islam avant même la révélation du Coran. Il pratiquait intrinsèquement le pur monothéisme du Prophète Abraham (paix sur lui).

Réflexion Et Méditation

La réflexion et la méditation sur les significations de la vie et du monde qui l’entourait, conduisirent le Prophète Mohammad à une vie respectée et relativement facile. Il tira force et courage de son inclination naturelle à peser l’éthique des situations et des circonstances.

Dans la suite, il devint commerçant. Cette profession lui apprit de nombreuses compétences qu’il aurait besoin d’avoir à l’avenir. Cela le conduisit également au mariage.

Le Prophète Mohammad (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) se lia en mariage à une femme d’affaires prospère. Il passa sa jeunesse à l’aider, à gérer son entreprise et à fonder une famille. Il était apprécié et admiré et avait des amis et des compatriotes fidèles.

Cependant, alors qu’il approchait la quarantaine, il commença à aspirer à autre chose. Quelque chose de plus profond qui donna un sens à sa vie. Il commença à passer du temps à seul dans les grottes entourant la Mecque, à réfléchir et à méditer.

Sans le savoir, Mohammad (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) s’approchait de l’apostolat. Sa spiritualité et sa connexion avec Allah était sur le point de porter leurs fruits.

Au cours de la quarantième année du Prophète Mohammad, dans la grotte connue sous le nom de Hirâ’, la vie telle qu’il la connaissait était sur le point de changer d’une manière jamais envisagée.

Le Prophète Mohammad cherchait, comme nous le faisons tous à un moment ou à un autre, un sens à sa vie ainsi que la paix intérieure. En effet, il trouva ce qu’il cherchait. Mais, il fut choqué de découvrir qu’il était maintenant responsable de délivrer un message de spiritualité à l’humanité toute entière.

Pour consulter le texte originel en anglais, veuillez visiter ce lien.

About Aisha Stacey
Aisha Stacey is the mother of three adult children. She embraced Islam in 2002 and spent the next five years in Doha, Qatar studying Islam and working at the Fanar Cultural Centre. In 2006 Aisha returned to university for a second time and completed at Bachelor of Arts and a Graduate Certificate in Writing. Aisha is also a published writer in both internet and print media and in 2009 -10 she was the Queensland editor at a national Australian Islamic newspaper ~ Crescent Times.