La Parole Qui Ouvre Toutes Les Portes

Dans cette vidéo , Pr. Rachid Eljay nous parle d’une parole assez puissante dont nous avons tous besoin. Quoique brève, cette parole engendre des bienfaits immenses et ouvre presque toutes les portes.

L’homme A Eté Créé Faible

Nous avons tous et toutes été créés faibles. Nous commettons des erreurs et des péchés. Ceux-ci ont tendance à noircir notre cœur et à altérer notre comportement. Ils se posent en obstacles entre nous et l’exaucement de nos invocations. Ils causent le cumul des soucis, tristesses et angoisses. Comment donc palier à cela ?

La Meilleure Des Solutions

Allah et Son messager, nous ont donné plusieurs solutions pour éviter tout ce que risque de nuire à notre corps, notre mentalité ou notre vie, etc.  Parmi les meilleures de ces solutions, figure la puissante parole de : « ‘Istaghfîrou Allah » (Je demande pardon auprès d’Allah). Par cette parole, on demande pardon à notre Seigneur pour les manquements et les péchés que nous avons commis et accumulés.

En fait, Le terme maghfîra (pardon) est dérivé du terme arabe al-mighfâr, lequel est un casque utilisé dans le temps lors des batailles. Il avait deux fonctions : couvrir la tête et la préserver. Ainsi, al-istighfâr (la demande de pardon) a également deux fonctions similaires: demander à Allah de couvrir nos péchés et de nous préserver contre ses conséquences néfastes.

En disant : « ‘Istaghfîrou Allah », tu demandes d’abord à ton Seigneur de couvrir tes péchés, car, si Allah les dévoile, nous serons tous et toutes scandalisés. Mais, on trouver parmi les attributs d’Allah le Miséricordieux, celui d’e « Assattâr », qui est Celui qui cache les péchés et les défauts de Ses serviteurs. Ainsi, en répétant cette même parole, tu demandes à Allah de te préserver des conséquences néfastes de tes péchés et qu’Il te les pardonne.

Multipliez L’istighfâr

En fait, il y a d’énormes mérites et d’énormes portes qui vont s’ouvrir, si tu feras partie de celles et ceux qui multiplient « al-‘istighfâr », demandant ainsi incessamment pardon auprès de leur Seigneur.

Al-Hassan Al-Basrî (qu’Allah lui fasse miséricorde) disait : « Sollicitez beaucoup le pardon d’Allah, de jour comme de nuit, en marchant dans les rues, en travaillant, lors des réunions, des repas, à tout moment… parce que vous ne savez pas quand Allah va vous pardonner et accepter votre demande. »

Il ne suffit pas donc de dire une seule fois « ‘Istaghfîrou Allah », pour bénéficier de toutes les portes qui vont s’ouvrir et de tous les bienfaits qui vont en découler. En fait, le Prophète a dit : « Annonce la bonne nouvelle à celles et ceux qui ont rempli leur livre par l’istighfâr. » Mais, quel livre ? Allah dit : « Lis ton livre. Aujourd’hui, tu te suffis d’être ton propre comptable. » (Coran17 : 14) Au jour de la Résurrection, Allah te demandera de lire ton livre, puisqu’il y a des anges qui notent toutes nos actions, tous nos faits et gestes. En ce jour, les feuillets seront déroulés et on devra lire ce qu’on a fait de bien ou de mal devant notre Seigneur.

Pose-toi la question comment il te sera possible de remplir ton livre ? Avec quelle parole ? Avec quelle action ? L’istighfâr semble être la clef de la réussite, qui rendra le Seigneur heureux et fier de Ses serviteurs au Jour Dernier. Les bienfaits de cette parole puissante, étant à vrai dire innombrables et immenses.

Mérites De L’istighfâr

Al-Hassan Al-Basrî (qu’Allah lui fasse miséricorde) a dit : « Je ne veux pas aller au-delà de la parole de mon Seigneur lorsqu’Il dit sur la langue de Noé:

« J’ai donc dit: “Implorez le pardon de votre Seigneur, car Il est grand Pardonneur, * pour qu’Il vous envoie du ciel, des pluies abondantes, * et qu’Il vous accorde beaucoup de biens et d’enfants, et vous donne des jardins et vous donne des rivières. » (Coran 71 : 10-13)

Al-Hassan Al-Basrî a donc déduit de ces versets qu’à travers l’istighfâr, Allah fait tomber les pluies, accorde une descendance vertueuse et pieuse, éloigne de la pauvreté, accorde beaucoup des choses à celui qui lui demande Son pardon. Pourtant, cela ne contredit pas le fait qu’il faut agir et déployer tous les efforts nécessaires. Pourtant, l’istighfâr est une sorte d’aide importante et indispensable.

Dans un hadith rapporté par Abou Dâoud, jugé faible par certains savants, alors que le sens est renforcé par d’autres textes, le Prophète nous a dit : « Toute personne qui multiplie l’istighfâr, Allah lui dissipera ses soucis. Il lui donnera la capacité de faire face aux difficultés qu’il rencontrera, et lui accordera sa subsistance d’où il ne s’attend pas. »

Terminez Toute Action Par L’istighfâr

Suivez donc la recommandation du Prophète et dites sans cesse et en toute sincérité : « ‘Istaghfîrou Allah ». N’oubliez pas de terminer tout acte d’adoration également par l’istighfâr. A titre d’exemple, en terminant la prière, cet acte d’adoration pratique qui fait partie des actes d’adoration les plus importants et les plus aimés de notre Seigneur, il faut répéter après les salutations finales, à trois reprises : « ‘Istaghfîrou Allah ».

L’istighfâr donc sert de moyen pour provoquer l’acceptation des bonnes actions. Cherche à terminer ta vie avec l’istighfâr, mais puisqu’on ne sait rien sur notre heure ultime, multiplie dons l’istighfâr sans cesse.  Le Prophète nous rappelle qu’Allah l’a enjoint de multiplier l’istighfâr, quand il était dans le dernier instant de sa vie. C’est alors qu’Allah a révélé ces saints versets coraniques :

« Lorsque vient le secours d’Allah ainsi que la victoire, * et que tu vois les gens entrer en foule dans la religion d’Allah, * alors, par la louange, célèbre la gloire de ton Seigneur et implore Son pardon. Car c’est Lui le grand Accueillant au repentir. » (Coran 110 : 1-3)

Quand le Prophète a vu qu’Allah lui a révélé ces derniers versets, et lui a enjoint de multiplier la demande du pardon, il a su que c’était la fin, puisqu’on termine les meilleurs actions par l’istighfâr.