fbpx

La Maladie – Le Moyen Le Plus Puissant Pour Qu’Allah Efface Les Péchés

Parmi les bénédictions octroyées à ceux qui tombent malades, c’est que la maladie est l’un des antidotes les plus forts et les plus puissants aux péchés commis. Il n’y a pratiquement rien qui puisse expier nos péchés qui soit plus puissant que les épreuves et les afflictions qui nous arrivent.

Allah dit : « Tout malheur qui vous atteint est dû à ce que vos mains ont acquis. Et Il pardonne beaucoup. » (Coran 42:30)

Chaque maladie et calamité qui se produit : le décès d’un être cher, la perte d’un proche, la détresse financière, économique, les difficultés physiques contraignantes, la fièvre, tout type de douleur ou de souffrance.

La Maladie – Une Bénédiction Déguisée

Blue Angel Farm Multivitamin

Un jour, le Prophète Mohammad (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) rendit visite à une personne malade qui souffrait de fièvre, et dit :

« J’ai de bonnes nouvelles pour vous. Car en vérité, mon Seigneur m’a dit que la fièvre était Sa punition qu’Il inflige à Ses serviteurs pour leur faire éviter la punition en Enfer. »

C’est une punition qu’Allah inflige afin de vous sauver de la punition de l’Au-Delà. Donc en fait, c’est une bénédiction déguisée.

Le Prophète Mohammad (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) se rendit un jour chez ‘Omm Sa`îd, une compagnonne. Elle souffrait de fièvre et ne cessait pas de rouler dans ses draps.

Lorsque le Prophète (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) lui demandait ce que la faisait souffrir, elle répondit :

« J’ai une forte fièvre qu’Allah la maudisse ! »

Le Prophète Mohammad (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) répliqua :

« Ne maudissez pas la fièvre ! En vérité, elle vous fait débarrasser des péchés comme une fournaise vous fait débarrasser le fer de ses impuretés. » (Mouslim)

Quand vous mettez un fer dans une fournaise, il est plein d’impuretés. Puis, en le retirant, il devient à 100 % pur. Ainsi, le Prophète (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) a comparé la fièvre à une fournaise. C’est une très bonne comparaison parce que les deux font brûler.

Dans un autre hadith il dit :

« Il vous débarrassera de vos péchés comme un arbre à l’automne. Lorsque vous le secouez, les feuilles tombent. De même, la maladie vous débarrassera de vos péchés. »

Chaque Calamité Est Pour Votre Bien

Ceci s’applique à chaque calamité et à tout malheur. A tel point que le Prophète (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) a dit :

 « Même si une épine pique l’un de vous, elle expiera certains de vos péchés. » (Boukhârî et Mouslim)

  Et dans un autre hadith célèbre, il a dit :

« Que le cas du croyant est étonnant ! Tout ce qui le concerne est un bien. Or, cela n’appartient à personne d’autre qu’au croyant. Si un bonheur l’atteint, il se montre reconnaissant et c’est un bien pour lui. Et si un malheur l’atteint, il se montre patient, et Allah le récompense pour cette patience. » (Boukhârî et Mouslim)

Le croyant est toujours gagnant, il ne perd jamais. Quelle que soit la calamité qui lui arrive, il en sortira toujours gagnant et indemne parce qu’Allah est de son côté. Et quand vous avez Allah de votre côté, vous ne vous souciez pas de toute l’humanité.

Nous ne souhaitons pas tomber malades, nous ne souhaitons non plus être atteint d’une calamité… Mais, il nous arrive tous de tomber malade et de faire face à des calamités.

Quand cela arrive, alors nous relevons le défi. Nous renouvelons notre foi (‘Imân) en Allah. De plus, nous devenons humbles et nous nous soumettons à Lui. A travers tout cela, nous apprécions les bénédictions même en tombant malade et même en souffrant d’une calamité.

Pour consulter le texte originel en anglais, veuillez visiter ce lien.

About Dr. Yasir Qadhi
Yasir Qadhi was born in Houston, Texas and completed his primary and secondary education in Jeddah, Saudi Arabia. He graduated with a B.Sc. in Chemical Engineering from the University of Houston, after which he was accepted as a student at the Islamic University of Madinah. After completing a diploma in Arabic, he graduated with a B.A. from the College of Hadith and Islamic Sciences. Thereafter, he completed a M.A. in Islamic Theology from the College of Dawah, after which he returned to America and completed his doctorate, in Religious Studies, from Yale University.Currently he is the Dean of al-Maghrib Institute, the Resident Scholar of the Memphis Islamic Center, and a professor at Rhodes College, in Memphis, TN.