Conversion à L’Islam: Priscille de Bruxelles

Après avoir hésité entre le christianisme, le judaïsme et l’islam, Priscille Vandenbergh, une enseignante bruxelloise, a décidé de se convertir à l’islam il y a un an. Sa conversion a changé sa vie.

Elle s’est convertie pour elle-même et elle est heureuse que maintenant toutes ses décisions de vie soient basées sur sa foi. Elle pense que cela a été meilleur pour elle.

Sa Conversion

Lors de la conversion, ce fut un processus assez long pour elle. Elle a passé beaucoup de temps à étudier et à suivre des cours. La cérémonie elle-même pour qu’elle prenne Shahada a été très rapide. L’Imam Mohammad est celui qui accueille les convertis à l’islam et il a enregistré 403 personnes qui se sont converties. Chaque année, il dit que de 200 à 400 personnes se convertissent à l’islam.

La Vie Après

Malgré la surprise de sa conversion, sa famille a accepté ce changement. Son choix a affecté la façon dont ils interagissent, mais ils ont accepté et prêt à prêter attention à beaucoup de nouvelles choses. Tels que le type de viande acheté, la cuisson des sauces sans alcool et l’habitude de Priscille parfois absente alors qu’elle termine ses prières.

Ceux qui désapprouvent ce changement et l’islam en général sont partout et sont inévitables. La façon dont elle s’habille a incité les gens à faire certains commentaires comme: «retournez dans votre pays». Cela peut être assez frustrant car c’est son pays.

En tant que professeur, à son école, le hijab n’est pas autorisé. Cela peut le rendre assez difficile, elle doit donc trouver des moyens de s’adapter pour pouvoir respecter ses devoirs religieux et suivre les lois de la société dans laquelle elle vit.

Vous Aimerez Également Lire: