fbpx

Ads by Muslim Ad Network

Comment Trouver La Paix Grâce A La Prière ? 3 Puissants Déclencheurs

Vous avez peut-être entendu dire que la prière (Salât) apporte la paix et la tranquillité chez la personne. Cette notion provient en fait du Coran :

« N’est ce point par l’évocation d’Allah que se tranquillisent les cœurs ? » (Coran 13:28).

Mais combien de personnes goûtent-ils vraiment à cette expérience ? Pour ceux qui ne l’ont pas encore connue, que peuvent-ils faire pour ressentir cette paix ?

La prière (Salât) est souvent considérée à tort comme étant un monologue ou un chant avec certaines postures exécutées pour compléter un rituel. L’idée qu’il s’agit d’une véritable conversation entre l’humain et le Créateur de l’univers se perd souvent dans la précipitation à s’acquitter de la prière.

En aucun cas une prière précipitée n’apporterait la paix et la tranquillité. Cela peut cependant donner au fidèle le sentiment qu’une obligation a été remplie, c’est peut-être comparable au fait de cocher un élément sur une liste de tâches à accomplir.

Un homme du temps du Prophète semblait avoir un sentiment similaire lorsqu’il accomplissait sa prière dans la hâte. Le Prophète lui dit :

Ads by Muslim Ad Network

« Allez prier à nouveau, car vous n’avez pas prié. »

L’homme retourna et refit la prière comme il avait déjà prié, puis il vint vers le Prophète et le salua. Le Messager d’Allah de lui dire :

« Et que la paix soit sur vous. »

Puis, il ajouta :

« Allez prier à nouveau, car vous n’avez pas prié. »

Quand il eut fait cela trois fois, l’homme dit :

« Par Celui qui vous a envoyé avec la vérité, je ne peux pas faire plus que cela. Enseigne-moi. »

Il lui répondit:

« Quand vous vous rendez à la prière, faites le Takbîr, puis récitez tout ce que vous pouvez réciter du Coran. Puis, inclinez-vous jusqu’à ce que vous vous sentez à l’aise en vous inclinant, puis levez-vous jusqu’à ce que vous vous tenez droit. Et puis prosternez- jusqu’à ce que vous vous sentez à l’aise en vous prosternant, puis asseyez-vous jusqu’à ce que vous vous sentez à l’aise dans la position assise. Ensuite, répétez ces actes tout au long de la prière. » (Boukhârî)

Cependant, pour amener l’état de paix et de tranquillité souhaité par la prière, d’autres émotions doivent d’abord exister. La prière est intégrée à des déclencheurs qui permettent à ces autres émotions de se produire, ce qui en retour amène l’adorateur à entrer dans un état de paix.

Trois déclencheurs importants dans la prière procureront ces sentiments. Ces trois déclencheurs ne sont pas seulement fondamentaux pour la Salât, mais pour tout acte d’adoration. Cela peut sembler compliqué, mais ce n’est vraiment pas le cas.

Amour

Vivre l’amour apporte le sentiment de bonheur. Le bonheur, à son tour, fait qu’on se sent en sécurité et en paix. Le déclencheur de l’amour existe très tôt dans la prière. Lorsque l’adorateur dit au cours de la prière, « Al-Hamdou lilahi rabil’Alamîn » (Louange à Allah, Seigneur de l’univers), ce déclencheur active le sentiment d’amour.

Allah qui est parfait dans Ses paroles, Ses actions et Ses jugements ne fait jamais de tort à une âme. Il n’y a aucune crainte de la part de l’adorateur d’un mal ou d’une perte qui pourrait venir d’Allah. Ajoutez à cela les innombrables bienfaits d’Allah octroyés aux humains, en voici quelques-uns si infimes:

« Ceux qui ont mécru, n’ont-ils pas vu que les cieux et la terre formaient une masse compacte? Ensuite Nous les avons séparés et fait de l’eau toute chose vivante. Ne croiront-ils donc pas ? * Et Nous avons placé des montagnes fermes dans la terre, afin qu’elle ne s’ébranle pas en les [entraînant]. Et Nous y avons placé des défilés servant de chemins afin qu’ils se guident… » (Coran 21:30-31)

Redevable à un Créateur Qui ne fait pas de tort à un atome et Qui comble Sa création de bénédictions, ne fait que susciter le sentiment d’amour pour Lui. L’amour est la première émotion déclenchée et pour cause. Il sert d’émotion fondamentale qui justifie d’autres actions et émotions.

Espoir

L’adorateur continue à dire dans la prière:

« Le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux. »

La reconnaissance et la proclamation par l’adorateur qu’Allah est Miséricordieux déclenche l’émotion de l’espoir. Le sentiment d’espoir, à son tour, repousse celui de désespoir et provoque un état de paix.

Peu importe la calamité qui s’est abattue sur la vie d’une personne, il y a toujours de l’espoir parce qu’Allah, par Sa Miséricorde, apportera la facilité après la difficulté.

Le Prophète a démontré la miséricorde d’Allah comme décrit par `Omar ibn Al-Khattâb qui a rapporté :

« Des prisonniers de guerre ont été amenés devant le Prophète, alors que parmi eux, se trouvait une femme en train d’allaiter… Chaque fois qu’elle trouvait un enfant, elle le portait contre sa poitrine et l’allaitait. Le Prophète nous a dit :

« Pensez-vous que cette femme pourrait jeter son enfant dans le feu ? »

Nous lui répondîmes:

« Non, pas si elle est capable de l’arrêter. »

Le Prophète a dit :

« Allah est plus miséricordieux envers Ses adorateurs qu’une mère envers son enfant. » (Boukhârî)

Crainte

L’espoir est une émotion qui, si elle n’est pas maîtrisée, peut devenir irrationnelle. L’espoir irrationnel pourrait supprimer le sens de la responsabilité et de l’obligation de rendre compte. Une personne qui ne fait pas d’effort pour acquérir une éducation ou pour nourrir sa famille pourrait se reposer sur un espoir irrationnel comme excuse en disant : « Allah est le Plus Miséricordieux, Il pourvoira à mes besoins. Je n’ai pas besoin d’éducation ni d’emploi. » Pour garder cela sous contrôle, le déclencheur suivant active le sentiment de crainte – la crainte de tomber à court et d’avoir à en supporter les conséquences.

L’adorateur dit :

« Maître du Jour de la rétribution. »

Reconnaître qu’Allah jugera l’adorateur crée un sentiment de responsabilité qui Lui est unique. Celui qui connaît l’invisible et le visible. Il ne peut y avoir aucun péché ou fraude qui Lui soit caché. Le sentiment de crainte apporte la paix parce que la personne est empêchée de vivre une vie insouciante qui ne peut que devenir dangereuse.

L’amour, l’espoir et la crainte combinés à une prière font entrer une personne dans un état de paix. En exécutant la prière comme une conversation et en réfléchissant à la signification de ses mots, l’adorateur finira par retrouver ces déclencheurs évocateurs d’émotion.

C’est ainsi que l’on aspire et s’attache à la prière assurant une vie remplie de paix et de tranquillité.

Pour consulter le texte originel en anglais, veuillez visiter ce lien.

About Shakiel Humayun
Shakiel Humayun, a dad, a husband, and an entrepreneur, was born and raised in New York City. He graduated from Baruch College with a BBA in Business Administration. He then completed postgraduate studies at the Umm-ul-Qura University in Makkah al-Mukarramah receiving an Associate’s Degree in Arabic and Islamic Studies with honors. He continued his studies at the College of Shariah at Umm-ul-Qura University. During his stay in Makkah, he had the opportunity to benefit from many scholars.He firmly believes in the importance of a strong community and as a result his non-profit endeavors include founding the Foundation for Knowledge and Development,Wellspring Elementary, the Hatebusters, and Masjid ‘Eesa ibn Maryam. He currently blogs at shakielhumayun.com.