Comment Te Débarrasser Du Waswas?

Tu as des doutes sur ta prière? Du nombre des rak`as accomplis? Passes-tu longtemps dans la salle de bain à faire et refaire tes ablutions? As-tu des doutes sur Allah? As-tu des mauvaises pensées sur ta femme? Doutes-tu de sa fidélité? Probablement, tu es touché par le Waswas. Dans cette vidéo, Prof Ismaïl Mounir explique ce qu’est le Waswas. Il y propose des solutions concrètes pour t’en préserver. Citons, entre autres, le changement de ses croyances par rapport au Waswas, le fait de combler le vide de son âme et le recours à la médecine.

Qu’est-Ce Que Le Waswas?

C’est une maladie attestée par le Coran. En fait, ce terme figure dans le Livre Saint. Il se réfère aux insufflations sataniques. Ce Waswas pourrait toucher tous les aspects de la vie : ton adoration, ta croyance en Allah, etc. Il pourrait même te pousser à douter de toi-même.

Ce Waswas risque de t’amener à la folie, au rejet de la foi et au délaissement des actes rituels, comme la prière. Il risque donc de complétement ruiner ta vie. C’est donc un sujet grave qui mérite d’attention sérieuse de nous tous.

Le Prophète a dit:

« Le diable vient auprès de l’un d’entre vous et dit : “Qui a créé ceci et cela?” Puis il finit par demander : “Qui a créé ton Seigneur?” S’il en arrive là, qu’il cherche refuge auprès d’Allah et mette un terme à cette pensée. » Et dans une autre version : « S’il en arrive là, qu’il dise : “Je crois en Allah et en Son Messager.”» (Boukhârî & Mouslim)

Solutions Pour S’en Débarrasser…

Changer Ses Croyances Par Rapport Au Waswas

A l’époque du Prophète, l’imam Mouslim rapporte ce hadith authentique disant : « Des compagnons du Prophète  vinrent trouver ce dernier et lui dirent : – “Nous avons des pensées dont nous n’osons pas parler.”“Avez-vous vraiment de telles pensées?”, demanda le Prophète . – “Oui.”, répondirent-ils. – “C’est la marque manifeste de votre foi véritable.”, rétorqua le Prophète. » (Mouslim)

Lorsque Satan n’arrive pas à égarer une personne par la débauche, la violence, le meurtre, etc. et qu’il est incapable de le détourner du bon comportement, il va lui livrer une guerre à travers le Waswas. C’est donc un bon signe d’être sujet au Waswas. Le diable veut t’attaquer parce que tu t’attaches à suivre la bonne voie.

Le problème ne réside donc pas en le Waswas ; mais, à la manière de l’appréhender et de lui faire face. Par contre, les gens déstabilisés par le Waswas, sont dérangés par ses pensées et ne savent pas quoi faire de ses insufflations. Pourtant, cela relève de la fragilité de la personnalité et du manque de confiance en soi, de sorte de devenir tout-à-fait ébranlé par de telles idées. Il faut donc avoir la croyance certaine que ces idées-là sont sataniques et de suivre ce verset où Allah dit :

« Ô les croyants! … ne suivez point les pas du diable, car il est certes pour vous un ennemi déclaré. » (Coran 2 :208)

Ayez donc la certitude que ces mauvaises idées n’émanent pas de toi. Et même si l’on ne possède pas le pouvoir de les arrêter, on peut en sélectionner celles qu’on souhaite voir résonner en notre for intérieur. Mène à ton tour une guerre contre Satan. Mais comment? Ne le laisse pas le Waswas résonner et grandir en toi, détournes-toi-en, ne te laisse pas ébranler et oriente vos pensées vers autre chose.

Combler Le Vide De Votre Ame

Si tu es sujet à ces idées, c’est un singe sur un vide qui doit être comblé. Passes donc le temps à faire des choses positives. Mets des bonnes intentions et du sens à tout ce que tu fais. Habitue ta langue à prononcer le nom d’Allah et à faire le Dhikr perpétuellement.

Occupe-toi constamment par quelque chose de positif. Cherche à t’enrichir sur tous les plans : familial, instructif, culturel et même matériel et à te rapprocher d’Allah.

Recourir A La Médecine

Les savants contemporains disent que le Waswas a des degrés. Certains cherchent la guérison par le biais des voies religieuses qui ne s’avèrent pas toujours suffisantes. En fait, la religion nous demande à se soigner et de rechercher la guérison en recourant à la médecine. Il faut aller voir un psychiatre, un psychologue ou un thérapeute spécialisé, surtout quand le cas est grave et qu’on atteint un haut degré, à savoir : le trouble obsessionnel compulsif. Là, il faut un traitement de fond, en plus de médicaments pour retrouver la paix intérieure, la tranquilité, le calme et la quiétude.