Ads by Muslim Ad Network

Comment Le Prophète Mohammad Etait Favorable Au Divertissement ?

Divertissement – Dès que nous voyons ce mot sous les différentes formes qu’il comporte de nos jours, cela nous procure un sentiment de bonheur et d’appartenance.

Le divertissement est une forme d’activité qui retient l’attention et l’intérêt d’un public ou procure du plaisir et de la joie.

Premarital Prep Masterclass.. Join the Workshop

Il a conquis le cœur de chaque être humain sur la planète.

Mais on peut se demander, à quel point est-ce bénéfique pour la race humaine ?

Le divertissement se présente sous de nombreuses formes, telles que les commérages sur les célébrités, les films, les romans, le chant, la fête, le sport et les voyages.

Ads by Muslim Ad Network

Comme beaucoup d’autres choses dans la vie, il se compose d’aspects positifs et comporte également des inconvénients.

La personne avisée est celle qui évite le mal pour acquérir le bien quand et où elle le trouve.

En regardant la manière islamique de se divertir… Quoi !? Cela veut dire que le divertissement est autorisé en islam ? Bien sûr que oui !

Cependant, il se compose de stipulations qui doivent aider à l’amélioration et à la croissance des individus.

Jetons un coup d’œil sur la façon dont les premiers musulmans se divertissaient, et en particulier sur la façon dont le Prophète Mohammad (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) trouvait à se divertir.

Divertissement Dans La Vie Du Prophète

Il a été rapporté par `A’îcha qu’elle a emmené une nouvelle mariée lors de sa nuit de noces avec un homme des ‘Anssâr, et le Prophète (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) lui a dit :

« O `A’îcha, y a-t-il eu des divertissements (dans le rassemblement) ? Les ‘Anssâr aiment le divertissement. » (Boukhârî, 4765)

Selon ce hadith, le Prophète non seulement encourageait mais aussi participait à ces occasions heureuses qui impliquaient des divertissements.

Cependant, ces occasions n’impliquaient pas de danse, de musique ou de mixitié homme et femme.

Il y avait des lignes directrices. Par exemple, outre le battement de tambour et le chant, les femmes n’utilisaient aucun autre instrument.

Comment Le Prophète Divertirait-Il Sa Famille

Il est connu que le Prophète (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) avait l’habitude de faire la course avec `A’îcha, et il avait l’habitude de plaisanter avec sa famille, de les traiter avec gentillesse et de discuter avec eux la nuit.

Dans ce hadith, cela implique que passer un moment joyeux avec sa famille est très important.

Comme le Prophète (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) avait l’habitude de s’engager dans diverses choses qui rendraient sa famille heureuse.

On devrait également s’efforcer de rendre sa famille satisfaite, si ce n’est qu’en passant du temps de qualité ensemble.

Le Prophète était une personne très accessible. Il était également très gentil avec les gens qui l’entouraient et appréciait les rassemblements sociaux.

Jâbir ibn Samoura a rapporté que le Messager d’Allah (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) ne quittait pas l’endroit où il avait prié le Fajr jusqu’à ce que le soleil se lève, et c’est à ce moment qu’il se lève…

Ils avaient l’habitude de bavarder et de parler de sujets de la Jâhiliyyah (ère préislamique), et ils riaient, mais lui, il souriait.

Abou Hourayra a dit: Ils ont dit: “Ô Messager d’Allah, tu plaisantes avec nous.”

Il leur a répliqué :

« Mais je ne dis jamais rien d’autre que ce qui est vrai. » (Sahîh Al-‘Adab Al-Mofrad, par Cheikh Al-Albânî, n° 265.)

À la lumière de ce hadith, on peut voir que le Prophète (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) avait l’habitude de plaisanter avec ses compagnons.

Tout comme les êtres humains ordinaires. Il est très difficile de survivre – en fait tout à fait impossible de survivre sans amis et famille.

Qu’en Est-Il Des Limites ?

Cependant, nous ne devons pas oublier les règles. Même dans les réunions sociales, il y a certaines règles que l’on doit suivre.

Un exemple est déjà donné dans le hadith, qui est qu’en plaisantant, il ne faut pas parler faussement de quoi que ce soit.

On pourrait supposer qu’il s’agit d’une règle simple à suivre, mais elle couvre en fait un large éventail de sujets. Par exemple, “les commérages”.

Bien qu’il soit très amusant de participer à de telles activités, il faut s’abstenir de telles habitudes car elles peuvent devenir très nocives pour la société.

Le Prophète (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) apprécierait-il son temps avec les jeunes ?

Eh bien, le hadith suivant éclairera ce sujet.

Ibn Mâja (144) a rapporté d’après Ya`la ibn Morra qu’ils étaient sortis avec le Prophète (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) à un repas auquel ils avaient été invités, et qu’il y avait al-Housayn jouant dans la rue.

Le Prophète Mohammad (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) est venu devant les gens et a tendu les mains, et l’enfant a commencé à courir ici et là.

Le Prophète (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) le fit rire jusqu’à ce qu’il le rattrape.

Puis, il mit une main sous son menton et l’autre sur sa tête et l’embrassa.

Ce hadith montre l’importance d’être chaleureux et aimant envers les petits, ce qui présente de nombreux avantages.

L’un des avantages est la propagation de l’amour et de la paix dans la communauté.

Qu’en Est-Il Du Théâtre ?

Le Prophète (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) appréciait également les spectacles en direct. Le hadith suivant montre un exemple de tels spectacles.

Ahmad (24334) a rapporté que `A’îcha a dit : Le Messager d’Allah (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) a dit ce jour-là, c’est-à-dire le jour où les Abyssins jouaient dans la mosquée :

« Les Juifs doivent savoir qu’il y a de la place pour les loisirs dans notre religion. J’ai été envoyé avec une religion tolérante et monothéiste. »

Puisque l’islam est un mode de vie complet et parfait. Désormais, lorsqu’il s’agit de la vie quotidienne, il y a des directives établies par le Créateur à suivre.

En faisant cela, on ne s’enferme pas dans cette vaste atmosphère ; on se libère plutôt du mal qui peut provenir de tels types de divertissement.

En suivant ce guide de divertissement, on s’amuse et, en même temps, on gagne le plaisir du Créateur, Allah (l’Exalté).

Tout ce qui fait partie de ce monde disparaîtra un jour.

Et le véritable objectif des musulmans devrait être de rechercher le plaisir de leur Seigneur.

Comme c’était aussi l’objectif principal de notre bien-aimé Prophète Mohammad (Salla Allah Alayhi Wa Sallam).

« Dis: “En vérité, ma Salat, mes actes de dévotion, ma vie et ma mort appartiennent à Allah, Seigneur de l’Univers. » (Coran 6:162).

Pour consulter le texte originel en anglais, veuillez visiter ce lien.