fbpx


upport AboutIslam in the Best 10 Days of the Year

Comment Faire Du Coran Une Source De Guérison?

« Ô gens! Une exhortation vous est venue, de votre Seigneur. Une guérison de ce qui est dans les poitrines, un guide et une miséricorde pour les croyants. » (Coran 10: 57)

Certaines choses élèvent nos esprits comme elles touchent nos cœurs. Allah sait ce qui nous blesse ou nous déprime. Cependant, pour chacun de nos maux, il existe un remède.

Le Coran est une de ces sources de guérison. Le Prophète (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) a dit:

« Contentez-vous des deux remèdes, le miel et le Coran. » (Ibn Mâja)

Comment Le Coran Est-Il Un Remède ?

Le Coran est composé des paroles parfaites et éternelles d’Allah. Quand nous recevons une lettre d’un être cher, nos cœurs s’apaisent en lisant ses paroles. Parce que nous l’aimons, et surtout quand il s’agit d’une personne digne de notre respect. Nous prenons ses paroles au sérieux et savons qu’elle a nos intérêts à cœur. S’il s’agit de quelqu’un que nous désirons rencontrer, nous lisons ses paroles à maintes reprises. Nous cherchons même refuge en cela, jusqu’à ce que nous le rencontrions.

Ads by Muslim Ad Network

Imaginez maintenant que le Coran englobe les paroles d’Allah, qui vous sont adressées. Imaginez le désir du cœur pour les mots de son bien-aimé, de son Maître. Par expérience personnelle, si jamais je me réveillais secouée par un mauvais rêve et que mon cœur se sentait effrayé et mal à l’aise, je récitais le Coran. Cela me calme toujours. Il en est de même chaque fois que j’ai ressenti de la tristesse. Il y a quelque chose à propos du moment où le Coran entre dans votre cœur qui enlève toute négativité de ce bas monde.

Le Coran nous ramène aussi à ce qui est important. Nous lisons qu’Allah est un, et qu’Il possède tout, et qu’Il est le Seigneur des mondes. Alors comment pouvons-nous jamais croire que les humains puissent œuvrer en dehors de la volonté d’Allah quand nous voyons l’injustice ?

De plus, nous avons eu connaissance des épreuves de ceux qui nous ont précédés. Comment ils sont restés fermes et qu’Allah était avec eux – comment alors pouvons-nous abandonner ? Nous lisons que quiconque se confie à Lui, alors Il lui suffira, qu’Il répondra à toutes les invocations. Comment alors pouvons-nous désespérer ? Quand on nous rappelle qu’il y a un Jour de Jugement, et que nous ne pouvons emporter avec nous que nos bonnes actions, à quel point nos désirs mondains devraient-ils s’amoindrir à nos yeux?

Une Belle Citation

Pour que le Coran nous guérisse, nous devons le lire avec cette compréhension et avec l’intention de recevoir des conseils. Cheikh Ach-cha`râwî, l’érudit musulman, dans son livre de Tafsîr (interprétation du Coran) a cité une belle citation de l’Imam Ja`far As-Sâdiq, qui, selon lui, était le plus au courant des secrets du Coran:

Ads by Muslim Ad Network

« Cela m’étonne de voir quelqu’un qui soit affligé par la peur et qui ne cherche pas refuge auprès de ces paroles d’Allah: {Allah nous suffit, et [Il est] le meilleur Dispensateur d’affaires}, car en fait Allah a dit après cela: {Ils revinrent donc avec un bienfait de la part d’Allah et une grâce. Nul mal ne les toucha…} (Coran 3: 173-174)

Cela m’étonne également de voir quelqu’un qui soit affligé par la tristesse et qui ne cherche pas refuge auprès de ces paroles d’Allah: {Pas de divinité à part Toi! Pureté à Toi! J’ai été vraiment du nombre des injustes”.}, car en vérité Allah a dit après cela: {Nous l’exauçâmes et le sauvâmes de son angoisse. Et c’est ainsi que Nous sauvons les croyants.} (Coran 21:87-88)

Et cela m’étonne de voir quelqu’un qui soit affligé par la trahison et la tromperie des gens et qui ne cherche pas refuge auprès de ces paroles d’Allah: {et je confie mon sort à Allah. Allah est, certes Clairvoyant sur les serviteurs.}, car en vérité Allah a dit après cela: {Allah donc le protégea des méfaits de leurs ruses, alors que le pire châtiment cerna les gens de Pharaon} (Coran 40: 44-45)

Cela m’étonne encore de voir quelqu’un qui soit affligé par la maladie et qui ne cherche pas refuge auprès de ces paroles: {“Le mal m’a touché. Mais Toi, tu es le plus miséricordieux des miséricordieux”!}, car en vérité Allah a dit après cela: {Nous l’exauçâmes, enlevâmes le mal qu’il avait, lui rendîmes les siens et autant qu’eux avec eux, par miséricorde de Notre part et en tant que rappel aux adorateurs} (Coran 21: 83-84) »

Plus D’effort Encore

Si en lisant ceci, nous nous sentons éloignés du Coran et qu’il ne touche pas nos cœurs, alors nous devrions faire l’effort de le réciter jusqu’à ce que ses paroles s’infiltrent dans nos cœurs. Implorez Allah pour que le Coran touche votre cœur. Nous devons nous rappeler que le Coran est la vérité, si Allah nous dit que c’est une guérison pour ce qui est dans les cœurs, alors c’est certainement le cas. Soyons donc sûr sur ce point.

Nous devrions également développer notre relation avec le Livre d’Allah en essayant de le comprendre. Nous devrions écouter le Tafsîr et lire ses ouvrages le cas échéant. À l’ère d’Internet, il ne devrait y avoir aucune excuse, en particulier avec l’étonnante série du Tafsîr des courtes sourates (chapitres du Coran) de l’Imam Imam Suhaib Webb.

Concluons avec cette invocation faite par le Prophète qui recommande à toute personne souffrant d’anxiété ou de chagrin de dire:

« Ô Allah ! Je suis Ton serviteur, fils de Ton serviteur, fils de Ta servante. Je suis sous Ton pouvoir. Ton jugement s’accomplit sur moi, Ton décret sur moi est juste. Je Te demande par tout nom qui T’appartient, par lequel Tu T’es nommé, ou que Tu as révélé dans Ton Livre ou que Tu as enseigné à l’une de Tes créatures, ou bien que Tu as gardé secret dans la science de l’inconnu, de faire en sorte que le Coran soit le printemps de mon cœur, la lumière de ma poitrine, qu’il dissipe ma tristesse et mette fin à mes soucis. »

Et Allah ôtera sa tristesse et son chagrin et lui procurera la joie à leur place. (Ahmad)

Pour consulter le texte originel en anglais, veuillez visiter ce lien.