Comment Calmer L’anxiété? Laissez Le Futur De Côté Jusqu’à Ce Qu’il Advienne

Dans nos esprits, nous passons la plupart de note vie dans le futur.

Cependant, penser bien trop à l’avenir, est pareil à acheter des meubles pour une maison qui n’a pas encore été construite. Puis, lorsque le mobilier sera en notre possession, nous n’aurons pas de place pour le mettre, et cela risque d’encombrer bien davantage notre vie présente.

Autrement dit, nous emplissons nos journées de réflexion, d’inquiétude, d’anticipation et d’anxiété pour un lendemain que nous ne verrons peut-être jamais.

Se Précipiter Vers Le Futur Pour Le Bien Qu’il Pourrait Comporter

Enfants, nous désirons prendre de l’âge pour être compté parmi les «grands». Adolescents, nous espérons atteindre l’âge adulte pour se libérer des restrictions parentales. Enfin, adultes, nous rêvons de la retraite pour se sentir libre et jouir du temps de loisir. Donc, bien que nous nous hâtions de retrouver un avenir avantageux, rien ne garantit l’arrivée du lendemain!

Or, le fait de placer trop d’espoir dans le futur, risque d’entraîner de graves conséquences. Parfois, nous nous sentons en droit à un avenir hors de portée. Nous devenons amers lorsque l’avenir tellement espéré ne se produit pas. Ainsi, nous ne jouissons pas des bénédictions disponibles dans l’instant présent.

 Allah dit dans le Coran:
« L’ordre d’Allah arrive. Ne le hâtez donc pas. Gloire à lui! Il est au-dessus de ce qu’on Lui associe. » (Coran 16: 1)

Ce verset rappelle la nature inconnue du Jour Dernier. C’est également applicable à notre vie quotidienne:  Fais ce que tu dois, advienne que pourra. Alors, patientez et attendez paisiblement que toute chose se produise au moment opportun.

Rappelons-nous d’ailleurs que le bien de l’au-delà n’est accessible qu’en faisant d’abord le bien dans ce bas monde. Autrement dit, les délices futurs ne seront atteints qu’en bien agissant dans le présent. Espérons donc en la miséricorde d’Allah et confions l’avenir de cette vie à Sa volonté.

Craindre L’avenir Pour Le Mal Qu’il Pourrait Comporter.

Par contre, nous passons beaucoup de temps à nous inquiéter des mauvaises choses qui pourraient survenir.

Enfants, nous nous inquiétons de l’heure du coucher et des monstres qui pourraient nous attaquer dans le noir. Devenus adolescents, nous sommes harcelés par la carrière et le mariage, etc.. Puis, une fois adultes, nous nous inquiétons de la pauvreté, de la maladie et ainsi de suite.

Se soucier de l’avenir est quelque chose qui hante presque tout le monde. Notre inquiétude a même donné lieu à toute une industrie! Mais peu importe le montant d’assurance que nous nous procurons pour nous protéger contre toute adversité possible, nous ne pouvons rien changer ni à l’avenir ni à la volonté d’Allah.

Même le Prophète Mohammad (Sallah Allah Alayhi Wa Sallam) ne connaissait rien sur son avenir ni ne pouvait le changer.

Satan Use De Notre Inquiétude A Notre Encontre

Allah dit dans le Coran, sur sa langue (Sallah Allah Alayhi Wa Sallam):
« Dis: “Je ne détiens pour moi-même ni profit ni dommage, sauf ce qu’Allah veut. Et si je connaissais l’Inconnaissable, j’aurais eu des biens en abondance, et aucun mal ne m’aurait touché. Je ne suis, pour les gens qui croient, qu’un avertisseur et un annonciateur”. » (Coran 7 : 188)

Tout comme le Prophète, nous n’avons aucun pouvoir sur ce qui adviendra prochainement. En nous préoccupant du lendemain, nous tombons en proie à l’un des tours de Satan.

Allah nous dit dans le Coran:
« Le Diable vous fait craindre l’indigence et vous recommande des actions honteuses; tandis qu’Allah vous promet pardon et faveur venant de Lui. La grâce d’Allah est immense et Il est Omniscient. » (Coran 2 :268)

Cette astuce s’avère le plus souvent efficace. Combien ont commis des actes illicites (harâm) parce qu’ils craignaient la pauvreté, au lieu de se fier à Allah?

Combien sont devenus avares afin d’éviter les calamités, au lieu de s’attendre à une récompense divine généreuse pour avoir donné en charité?

Combien se sont sentis frustrés et désillusionnés en essayant de forcer un résultat futur qui ne leur a pas été prédestiné, et ce en ratant les bénédictions présentes? Lorsque nous insistons de la sorte sur l’avenir, nous sous-estimons la sagesse et la puissance d’Allah à subvenir à nos besoins.

Mais si jamais nous devons nous inquiéter de l’avenir, le Jour du Jugement est le seul avenir auquel nous nous attendons en toute certitude. Il est, en fait, le seul digne de nos angoisses. Cependant, rien n’empêche une mauvaise issue en ce jour-là que le bien agir dans l’instant présent. Craignez donc le châtiment d’Allah et laissez l’avenir de cette vie à Sa volonté.

Tout Ce Que Nous Pouvons Faire Est De Se Préparer Tout En Gardant Le Calme

Cela ne contredit en rien la recherche des moyens, qui d’ailleurs fait partie de la vie et qui est bien souligné dans ce hadith:

Un jour, le Prophète (Sallah Allah Alayhi Wa Sallam) remarqua qu’un Bédouin laissait son chameau sans attache. Lui ayant demandé: « Pourquoi n’attachez-vous pas votre chameau? » – «C’est parce que je mets ma confiance en Allah», répondit le bédouin. Le Prophète rétorqua: « Attache d’abord ton chameau, puis mets ta confiance en Allah. » (Tirmidhî)

Toutefois, ne pas trop penser au temps futur, ne signifie pas négliger la planification et la protection contre tout mal potentiel. Cela ne signifie pas non plus de se préoccuper l’esprit en se focalisant sur l’avenir avec tout le bien ou le mal qui pourrait en découler. Se préoccuper trop de l’avenir, fait oublier la sagesse et la capacité ultime d’Allah; fait manquer les bénédictions du présent; fait perdre le temps et surtout fait rater l’occasion de se préparer à la vie de l’au-delà.

(Extrait de Discovering Islam’s archive.)

(Vous pouvez lire la version anglaise originale de cet article ici)