fbpx


upport AboutIslam in the Best 10 Days of the Year

As-Sabour – Découvrez La Patience Inépuisable d’Allah

En ce mois de Ramadan, on nous rappelle que ce mois béni est un don d’Allah.

Au fil des jours, nous puisons de la force dans notre dévotion. Nous réalisons, en outre, que nos batteries spirituelles se rechargent en s’adonnant de plus en plus à la piété.

Nous renouvelons notre foi et consolidons notre patience. La patience est l’axe principal du Ramadan.

Ads by Muslim Ad Network

Allah (l’Exalté) dit dans le Coran :

« Ô les croyants! Cherchez secours dans l’endurance et la Salât. Car Allah est avec ceux qui sont endurants. » (Coran 2:153)

« et les endurants auront leur pleine récompense sans compter. » (Coran 39:10)

Ads by Muslim Ad Network

« … C’est (Ramadan) le mois de la patience « sabr ». La patience qui sera récompensée par le Paradis. » [Ibn Khouzayma]

Dans cette série, nous avons appris qu’il faut se référer à Allah de la manière dont Il Se réfère à Lui-Même, ou de la manière dont le Prophète Mohammad se réfère à Lui.

Allah S’est décrit en détail et au cours de cette série d’articles, nous avons médité sur plusieurs de Ses noms.

As-Sabour – Le Patient Par Excellence

Nous avons aussi appris à invoquer Allah par le Nom qui convient à nos besoins. Maintenant, pendant le Ramadan, nous arrivons au nom d’As-Sabour, le Patient par excellence.

En cette période où les personnes en  jeûne s’abstiennent, pendant la journée, de choses qui seraient permises à tout autre moment, comme manger, boire et avoir des relations sexuelles, la patience est un trait essentiel.

Ceux qui jeûnent essaient d’éviter toute confrontation, ainsi que le mensonge, la tricherie et les bavardages.

Dans ces circonstances, nous devons être patients, avec nous-mêmes et les uns avec les autres. Pourrions-nous apprendre la patience de quelqu’un mieux qu’As-Sabour ? Allah le Patient par excellence.

« Allah! Point de divinité que Lui! Il possède les noms les plus beaux. » (Coran 20:8)

« C’est à Allah qu’appartiennent les noms les plus beaux. Invoquez-Le par ces noms et laissez ceux qui profanent Ses noms: ils seront rétribués pour ce qu’ils ont fait. » (Coran 7:180)

Sabour vient de sabr (patience), et la racine signifie se contenir ou se dominer. Nous maîtrisons nos sentiments et acceptons ainsi les retards, les problèmes et les souffrances sans devenir agacés ou anxieux.

Ce terme possède également les connotations suivantes. Endurer les épreuves et les afflictions d’une bonne manière, être content sans se plaindre, supporter et persévérer calmement, être ferme, constant, retenu ou capable de contenir ses pensées et ses sentiments à la fois.

Le Prophète Mohammad nous informe que:

« Personne n’est plus patient qu’Allah à supporter les choses offensantes qu’Il entend (des gens). Ils Lui attribuent des enfants, pourtant Il leur accorde toujours santé et bien-être. » [Boukhârî et Mouslim]

Apprendre La Patience Du Patient Par Excellence

Allah est le Patient par excellence; Il n’est pas prompt à punir les insouciants ou les pécheurs. De plus, Il ne s’impatiente pas quand nous tardons à nous orienter vers le droit chemin. Il se montre également Patient si nous nous égarons, en nous gardant toujours l’occasion propice.

As-Sabour est Celui qui est le plus patient, le plus inébranlable et le plus endurant. Il ne se dépêche pas d’accomplir une action avant son moment.

Nous sommes capables de dériver un code moral de la réflexion sur le nom d’Allah: As-Sabour. Si nous gardons à l’esprit la patience d’Allah et Sa façon de traiter les gens, nous ferons preuve de patience en toutes circonstances.

Allah est Patient face à la grossièreté et à la désobéissance. Il continue cependant à nous accorder un répit ainsi que Ses bénédictions.

Imiter incessamment cet attribut devient une habitude qui nous rend capables d’affronter même les circonstances les plus difficiles avec patience et courage.

« Attendre patiemment un seul jour dans le sentier d’Allah vaut mieux que ce monde et tout ce qu’il contient. » [Boukhârî]

Le célèbre érudit de l’Islam, Cheikh Ibn Taymiyyah, a déclaré:

« La patience à travers l’accomplissement d’actes justes est meilleure et plus élevée que la patience à éviter les péchés, car le bénéfice qui découle de l’accomplissement d’un acte juste est plus cher à Allah que le bénéfice qui découle de l’abjuration du péché. »

Réfléchir Et Pratiquer

En contemplant As-Sabour, et le concept de sabr (patience), nous découvrirons la belle patience des prophètes de l’Islam. Il existe de nombreux exemples de leur patience dans le Coran et dans les traditions du Prophète Mohammad.

Lorsque le prophète Jacob a été affligé par la perte de ses fils Benjamin et Joseph, il resta patient, mais cela ne voulait pas dire qu’il n’avait pas le cœur brisé. Il dit:

« Je ne me plains qu’à Allah de mon déchirement et de mon chagrin. » (Coran 12:86)

Loqmân conseilla son fils avec les mots:

« Ô mon enfant, accomplis la Salât, commande le convenable, interdis le blâmable et endure ce qui t’arrive avec patience. Telle est la résolution à prendre dans toute entreprise! …. » (Coran 31:17)

Le Prophète Mohammad a rapporté d’après son Seigneur:

« Ô fils d’Adam ! Si vous restez patient en vous retenant et en attendant Ma récompense au moment du premier choc, Je n’approuverai aucune récompense pour vous moins que le paradis. » [Ibn Mâjah]

Le prophète Job était appauvri, frappé de maladie et sans sa famille ni ses amis ni des moyens de subsistance, mais il a supporté tout cela avec patience et indulgence en se tournant vers Allah.

« Et Job, quand il implora son Seigneur: “Le mal m’a touché. Mais Toi, tu es le plus miséricordieux des miséricordieux” ! * Nous l’exauçâmes, enlevâmes le mal qu’il avait, lui rendîmes les siens et autant qu’eux avec eux, par miséricorde de Notre part et en tant que rappel aux adorateurs. »  (Coran 21 : 83-84)

Les personnes qui réfléchissent puis pratiquent la patience seront magnifiquement récompensées. Quand ils entreront au paradis, les anges les salueront en disant :

« Paix sur vous, pour ce que vous avez enduré!” – Comme est bonne votre demeure finale! » (Coran 13:24)

Se souvenir d’Allah et contempler Ses Noms et Sa Grandeur est l’une des clés de la pratique de la patience. Celle-ci est en fait la clé du Paradis. Ceux qui font appel à As-Sabour pour acquérir de la patience se verront accorder la capacité d’être patients.

Quiconque essaie d’être patient, Allah l’aidera à l’être. [Ibn Qayyim Al-Jawziyyahs]

Remarque : Noms liés à As-Sabour

Le sabr est la patience qui découle de la maîtrise de soi. Il s’agit d’endurer sans se plaindre. Hilm, d’autre part, est la patience qui découle d’une profonde sérénité, de l’indulgence et d’une calme délibération.

Al Halîm – L’Iindulgent Par Excellence

« Mais, certes, Allah leur a pardonné. Car vraiment Allah est Pardonneur et indulgent! » (Coran 3:155).

Al-Halîm est dérivé de la racine du mot hilm qui signifie : prendre le temps nécessaire pour faire quelque chose, avec soin, attention et sensibilité.

Allah reporte le châtiment de ceux qui méritent d’être châtiés, leur donnant le temps de se repentir et ainsi Il retarde une peine pour certains qui le méritent. Après cela, Il peut les pénaliser ou leur pardonner leurs fautes.

Al-Halîm signifie également ignorer les péchés et couvrir les lacunes.

Pour consulter le texte originel en anglais, veuillez visiter ce lien.

About Aisha Stacey
Aisha Stacey is the mother of three adult children. She embraced Islam in 2002 and spent the next five years in Doha, Qatar studying Islam and working at the Fanar Cultural Centre. In 2006 Aisha returned to university for a second time and completed at Bachelor of Arts and a Graduate Certificate in Writing. Aisha is also a published writer in both internet and print media and in 2009 -10 she was the Queensland editor at a national Australian Islamic newspaper ~ Crescent Times.