fbpx


Blog with AboutIslam

Allah N’a Pas Besoin De Notre Prière – Pourquoi Est-Elle Obligatoire ?

C’est un moment solennel. Lorsque vous vous mettez debout en s’orientant vers la Mecque et que vous vous détachez de l’existence en disant : « Allah est le plus Grand » – plus grand que tout. L’âme, l’esprit et le corps s’engagent dans un moment de transcendance connu par : « As-Salât », signifiant littéralement une communication et une connexion.

L’adorateur transcende toutes les pensées et tous les sentiments de ce monde et entame une conversation avec le Créateur des mondes célestes. L’adorateur entame la conversation en exprimant sa reconnaissance envers son Créateur :

« Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux. * Louange à Allah, Seigneur de l’univers. * Le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux, * Maître du Jour de la rétribution. * C’est Toi [Seul] que nous adorons, et c’est Toi [Seul] dont nous implorons secours. »

Le Créateur répond en disant :

Ads by Muslim Ad Network

https://aboutislam.net/wp-admin/options-general.php?page=ad-inserter.php#tab-11

« Mon serviteur m’a loué, m’a glorifié et m’a honoré. Ceci est entre moi et mon serviteur et mon serviteur a ce qu’il demande. » (Mouslim)

Maintenant qu’une connexion a été établie, l’adorateur formule la demande la plus importante, la plus importante des demandes :

 « Guide-nous dans le droit chemin »

Être guidé vers le droit chemin signifie être conduit à la bonne décision et à la bonne action à chaque instant de la vie. Ne pas être fautif, inéquitable, injuste ou susceptible de nuire. Pour que cela se produise, la connaissance et le courage d’agir suivant cette connaissance sont nécessaires.

La Salât (la prière) est alors la puissante voie de communication disponible à tout moment pour l’être humain pour une réunion, pour chercher de l’aide et pour se souvenir d’Allah. Lorsque Moïse parla à Allah dans la vallée sacrée de Tuwa, on pourrait imaginer que cette réunion servirait de grand souvenir d’Allah. Cependant, Allah n’a pas dit à Moïse de se souvenir de Lui lors de cette réunion étonnante, mais lui a dit :

« Moi, Je t’ai choisi. Ecoute donc ce qui va être révélé. * Certes, c’est Moi Allah : point de divinité que Moi. Adore-Moi donc et accomplis la Salât pour te souvenir de Moi. » (Coran 20:13-14)

La Salât : Remède Aux Difficultés

La tristesse et la dépression nous submergent dans nos vies lorsque nous quittons souvent cette voie de communication. Le Prophète Mohammad se tournait vers la Salât lorsqu’il rencontrait des difficultés. Selon Houdhayfah ibn Yammân de :

Ads by Muslim Ad Network

« Quand quelque chose semblait difficile au Messager d’Allah, il accomplissait la Salât. » (Fath Al-Bârî – Hasan)

Les prophètes Salomon et Job lors de leurs épreuves, furent décrits respectivement par « ‘awwâb », c’est-à-dire celui qui se repentait souvent à d’Allah.

Concernant Salomon :

« Et Nous avions certes éprouvé Salomon en plaçant sur son siège un corps. Ensuite, il se repentit. » (Coran 38:34)

« Et à David Nous fîmes don de Salomon, – quel bon serviteur ! – Il était plein de repentir. » (Coran 38:30)

Et concernant Job :

« Et rappelle-toi Job, Notre serviteur, lorsqu’il appela son Seigneur : “Le diable m’a infligé détresse et souffrance”. » (Coran 38:41)

« Oui, Nous l’avons trouvé vraiment endurant. Quel bon serviteur ! Sans cesse il se repentait. » (Coran 38:44)

Chacun d’eux gardait la voie de communication ouverte et engagée pendant leurs défis. En conséquence, ils purent obtenir de meilleures conditions par la suite. Salomon eut un royaume pas comme les autres en ayant le vent et les djinns sous sa servitude.

« Nous lui assujettîmes alors le vent qui, par son ordre, soufflait modérément partout où il voulait. * De même que les diables, bâtisseurs et plongeurs de toutes sortes. * Et d’autres encore, accouplés dans des chaînes. * “Voilà Notre don ; distribue-le ou retiens-le sans avoir à en rendre compte”. » (Coran 38 : 36-39)

Job retrouva sa santé et sa famille avec le plus grand bonheur.

« Et Nous lui rendîmes sa famille et la fîmes deux fois plus nombreuse, comme une miséricorde de Notre part et comme un rappel pour les gens doutés d’intelligence. » (Coran 38:43)

L’aide et le soutien d’Allah sont clairement conditionnels. Cela doit être mérité. Attendre que Son aide soit garantie sans remplir les conditions qu’Il a fixées ne serait qu’une chimère. Notez que la toute première chose citée par Allah comme condition après avoir promis Son soutien est la Salât :

« Et Allah dit : “Je suis avec vous, pourvu que vous accomplissiez la Salat, acquittiez la Zakat, croyiez en Mes messagers, les aidiez et fassiez à Allah un bon prêt. Alors, certes, J’effacerai vos méfaits, et vous ferai entrer aux Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux. Et quiconque parmi vous, après cela, mécroit, s’égare certes du droit chemin” ! » (Coran 5:12)

La prière s’avère être la bouée de sauvetage de la foi. Sans cela, il n’y a pas de voie de communication avec Allah et, par essence, pas de foi. Le Prophète Mohammad a dit :

« Le pacte qui existe eux et nous, n’est autre que la prière. Celui qui la délaisse aura certes mécru. » (Ibn Hibbân – Sahîh)

En Quoi Consiste La Précipitation ?

Comme toute autre communication, pour qu’elle soit efficace, il faut se concentrer et prêter attention à la conversation en cours. Une communication précipitée serait un signe de mépris car il y a une certaine autre chose qui semble plus urgent et mérite plus le temps.

Une communication précipitée avec le Roi des rois dans la Salât est considérée comme une communication inappropriée et n’est donc pas considérée. Le Prophète a ordonné à un homme de refaire sa Salât à plusieurs reprises simplement parce qu’il s’en acquittait avec précipitation :

Le Messager d’Allah était assis quelque part dans la mosquée et un homme l’a suivi. Après avoir terminé la prière, l’homme alla saluer le Prophète qui lui dit : « Retourne et prie ! Car certes, tu n’as pas prié. »

L’homme pria puis alla vers le Prophète et le salua ; il retourna le salut et dit :

« Retournez et priez, car vous n’avez pas prié. »

L’homme retourna et pria de la même manière qu’auparavant, puis revint saluer le Prophète qui lui dit à nouveau :

« Retournez et priez, car vous n’avez pas prié », et ce à trois reprises.

L’homme a dit :

« Par Celui qui vous a envoyé avec la Vérité, je ne peux pas faire mieux que cela, alors veuillez me faire apprendre. »

Le Prophète lui dit :

« Lorsque vous vous levez pour accomplir la prière, faites le Takbîr (dites : Allahou ‘Akbar – Allah est le plus Grand). Puis, récitez ce qui vous connaissez du Coran. Ensuite, inclinez-vous jusqu’à ressentir l’apaisement dans le Roukou` (l’inclinaison). Levez la tête et tenez-vous droit, puis prosternez-vous jusqu’à ressentir l’apaisement dans le Soujoud (la prosternation). Puis, puis relève-toi et reste assis jusqu’à ressentir le repos. Faites de même dans chacune de vos prières. » (Boukhârî)

La connexion avec Allah dans la prière nécessite du temps pour se développer. Chaque Salât, cependant, peut rapprocher d’Allah et peut donner lieu à une plus forte expérience si l’adorateur s’y concentre quotidiennement. L’expérience de la Salât arrive à un point où l’on attend avec impatience la prochaine. Le Prophète Mohammad, en prévision de la prochaine prière, décrivait son désir à Bilâl dans l’attente du moment de l’Adhân :

« O Bilâl ! Faites le second appel à la prière (l’iqâma) ! Apaisez-nous avec ! » (Abou Dâwoud – Sahîh) 

Le Besoin De Salât

Si l’on utilise ou non la voie de communication disponible, cela n’affecte pas Allah. Par conséquent, la réponse à la question : « Allah a-t-il besoin de nos prières ? » est non. Allah en a fait une obligation parce que c’est bénéfique pour l’humanité et non parce qu’Il a besoin de notre Salât ou de notre reconnaissance. Les humains ont besoin des conseils de l’Omniscient pour déterminer quel est le bon plan d’action à chacun des instants de leur vie.

Un médecin obligeant un patient à recevoir un traitement le fait pour le bien du patient et non parce que le médecin a besoin de prescrire des traitements.

Nous sommes liés à une croyance transcendante. On le sent. Même les athées reconnaissent un pouvoir supérieur. La Salât fournit le lien et la voie de communication avec cette puissance supérieure. C’est pourquoi la connexion se faite dès qu’on dit : « Allah est le plus Grand ».

Pour consulter le texte originel en anglais, veuillez visiter ce lien.

About Shakiel Humayun
Shakiel Humayun, a dad, a husband, and an entrepreneur, was born and raised in New York City. He graduated from Baruch College with a BBA in Business Administration. He then completed postgraduate studies at the Umm-ul-Qura University in Makkah al-Mukarramah receiving an Associate’s Degree in Arabic and Islamic Studies with honors. He continued his studies at the College of Shariah at Umm-ul-Qura University. During his stay in Makkah, he had the opportunity to benefit from many scholars.He firmly believes in the importance of a strong community and as a result his non-profit endeavors include founding the Foundation for Knowledge and Development,Wellspring Elementary, the Hatebusters, and Masjid ‘Eesa ibn Maryam. He currently blogs at shakielhumayun.com.