fbpx


upport AboutIslam in the Best 10 Days of the Year

Allah Est Al-Barr – Le Bienveillant

Allah dit :

« Nous L’invoquions depuis toujours. C’est Lui certes, le Bienveillant, le Très Miséricordieux. » (Coran 52 : 28)

Ce nom « Al-Barr » (Le Bienveillant) est étroitement lié au mot arabe « piété », birr (avec un i). Il fait référence à toutes les formes de charité, de générosité et de gentillesse que nous pouvons avoir. 

Le nom al-Barr (avec un a au lieu de i), cependant, est un nom d’Allah. Cela signifie que tout ce qui existe bénéficie de la générosité et de la bonté d’Allah.

Ads by Muslim Ad Network

En effet, Allah est à la fois Miséricordieux et Généreux. Il récompense la moindre de nos bonnes actions par une rétribution décuplée. Jamais il n’exagère la punition d’un méfait. Par contre, il tend souvent à le pardonner tout simplement, étant le Dispensateur de bonnes choses.

Puisque la bienveillance est l’un des attributs d’Allah, Il veut que nous soyons bienveillants les uns envers les autres. 

Ainsi, la relation entre les deux mots arabes désignant la bienveillance et la piété, nous semble en effet authentique et étroite.

La Gentillesse En Islam

Cela est observable par le fait que la plupart des traits de notre obéissance envers Allah prend la forme d’actes de bonté envers autrui. Nous avons, par exemple, le devoir d’être bon envers nos parents, nos proches et tous avec qui nous échangeons des rapports.  

Ads by Muslim Ad Network

Les œuvres pies de toutes sortes nous rapprochent d’Allah. Mais, cela est particulièrement vrai de nos actes de bonté envers autrui. Cela s’applique non seulement aux êtres humains, mais à toutes les autres créatures.

Cette gentillesse peut prendre la forme de notre comportement personnel. Citons également le partage de nos richesses avec les nécessiteux, de l’aide que nous leur fournissons autant qu’il nous soit possible. Il y a aussi notre influence sur autrui ou bien notre imploration d’Allah en leur faveur. Nous devons particulièrement considérer les marginalisés, les veuves et les orphelins, et les pauvres.

Selon le Prophète (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) :

« Un homme avait pour habitude d’accorder des prêts et des crédits aux gens. Il disait à son servant : ‘Si tu tombes sur une personne en difficulté, sois conciliant, peut-être qu’Allah le sera avec nous.’ Et lorsqu’il rencontra Allah, Il se montra [effectivement] conciliant avec lui.» (Sahîh Al-Boukhârî 2078 ; Sahîh Mouslim 1562)

De plus, Allah a fait de l’honnêteté la marque de la piété. Puis, Il a rendu celle-ci le chemin menant vers le Paradis. Il a fait que les cœurs de ceux qui sont honnêtes soient sensibles à ce qui est bon et généreux. Ainsi, le cœur lui-même nous guide vers ce qu’Allah attend de nous.

C’est pourquoi le Prophète (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) a dit :

« La piété est ce qui apaise l’âme et le cœur. Le péché est ce qui tourmente l’esprit et sème le doute dans le cœur, quand bien même que les gens affirment que tout est pour le mieux. » (Mousnad Ahmad 18035 ; et Sounan Ad-Dârimî 2523)

Un cœur pur et honnête est comme un miroir, sauf qu’il reflète la vérité à travers la lumière de la connaissance et de la compréhension. Un cœur corrompu, en revanche, n’obtient rien d’un bon conseil ou d’une bonne instruction, car il n’est pas réceptif.

Allah aime le cœur bienveillant. Et de même, il aime les actions pieuses qu’un tel cœur inspire à son possesseur.

Pour consulter le texte original en anglais, veuillez visiter ce lien.

About Salman al-Ouda
Muslim scholar. Al-Ouda is a member of the International Union for Muslim Scholars and on its Board of Trustees. He is a director of the Arabic edition of the website Islam Today and appears on a number of TV shows and authors newspaper articles.