fbpx


upport AboutIslam in the Best 10 Days of the Year

5 Meilleurs Secrets Pour Rester Lié Au Coran

Le Prophète Mohammad (Salla Allah Alayhi Wa Sallam) a dit :

« Lisez le Coran car il viendra, certes, le Jour de la Résurrection intercéder en faveur de ses compagnons (ceux qui avaient pris l’habitude de le souvent réciter). » (Moulsim)

Sachez qu’il y a des manières externes à observer en lisant le Coran ainsi que des secrets internes qui y sont cachés.

Quant aux secrets cachés, ils sont au nombre de cinq :

Ads by Muslim Ad Network

1- Ressentir La Grandeur Des Mots

Il s’agit de ressentir, dès que vous en commencez la lecture, la grandeur des mots en sentant la grandeur de Celui qui y parle.

Vous le faites en ressentant dans votre cœur la présence du Trône, de Sa Royauté, des cieux et de la terre… Bref, tout ce qui se trouve entre eux dont les djinns, les humains, les animaux et les plantes. C’est également de vous vous souvenez que le Créateur de tous est Un. Toutes les créatures sont dans Sa Poignée et sous Son Pouvoir, profitant de Ses Faveurs et de Sa Compassion. Il s’agit aussi de ressentir que vous voulez lire Ses paroles et voir à travers elles Ses Attributs, Sa Beauté, Sa Connaissance et Sa Sagesse.

Sachez que tout comme le Coran ne peut être touché que par ceux qui se sont purifiés – tout en étant voilé du reste. C’est dire que la véritable signification du Coran et ses secrets sont également voilés des cœurs vils et impurs.

2- Contempler le Coran

C’est de méditer sur ses significations en le lisant, si vous [voulez faire partie] du peuple du Coran. Répétez tout ce que votre langue a récité inconsciemment. Ne comptez pas surtout la lecture aveugle comme faisant partie de vos bonnes actions car le but d’une belle récitation est d’augmenter la méditation.

Ads by Muslim Ad Network

`Alî (qu’Allah l’agrée) a dit :

« Il n’y a pas de bonté dans un acte d’adoration dépourvu de compréhension, ni dans une récitation dépourvue de méditation. »

3- Récolter Les Fruits De La Connaissance

Il s’agit de récolter les fruits de la connaissance de leurs branches et de les chercher là où ils se trouvent. Alors que vous les contemplez, ne cherchez pas l’antidote d’où vous cherchez les gemmes, ni les gemmes d’où vous voyez le musc et [le parfum]. En fait, chaque fruit a sa propre branche et chaque gemme sa propre source.

Ceci est facilité par la connaissance des dix catégories dans lesquelles nous avons trié les versets coraniques. Parmi ces dix, citons ce qui suit:

  • Ce qui s’y rapporte à Allah (Gloire à Lui), à Ses Attributs et Ses Actions. Cherchez à travers ces versets à connaître la grandeur et la magnificence.
  • Ce qui y a trait à l’orientation vers le Droit Chemin. Cherchez à travers ces versets à connaître la miséricorde, la compassion et la sagesse.
  • Ce qui y traite de la destruction des ennemis.  Cherchez à travers ces versets à connaître l’honneur, la puissance, la conquête et la domination.
  • Ce qui y raconte la vie des prophètes. Cherchez à travers ces versets à connaître la bonté, les bénédictions, les faveurs et la générosité.

Ainsi, pour chaque catégorie, cherchez-y ce qui vous convient le mieux…

4- Eviter Ce Qui Vous Empêche De Comprendre

Il s’agit d’éviter tout ce qui risque d’inhiber votre compréhension, car c’est la couverture qui vous empêche de comprendre. Allah (Gloire à Lui) dit :

« … Et assurément, Nous avons déployé pour les gens, dans ce Coran, toutes sortes d’exemples. L’homme cependant, est de tous les êtres le plus grand disputeur. » (Coran 18:54)

Le chercheur de vérité conscient de la présence d’Allah est éprouvé par l’un des deux types de couvertures : soit les voiles du doute et du déni qui testent ceux qui sont de foi faible, soit les voiles des désirs saturant le cœur qui testent ceux qui sont absorbés par la vie de notre monde.

Quant aux adorateurs qui se concentrent uniquement sur la Voie d’Allah, ils [luttent] avec deux autres types de voiles :

1- Chuchotements

Le premier est le chuchotement qui détourne le cœur de la réflexion sur son intention. Comment était-elle au début ? Est-ce encore là? Y a-t-il toujours de la sincérité? C’est comme lorsqu’on est en prière.

Un autre type de chuchotement est celui qui détourne votre attention et la focalise autour de la correction de la prononciation des lettres. Ceci conduit au doute et à la répétition.

Cela se produit au cours et en dehors de la prière. Comment les secrets du Royaume peuvent-ils être vus par un cœur qui se concentre [uniquement] sur la façon dont les lèvres s’ouvrent et se ferment, et comment la langue et les mâchoires bougent, et comment l’air les traverse ?

2- Se Limiter Aux Significations Apparentes Du Coran

Le deuxième type de voile que confronte l’adorateur, c’est de se limiter aux significations apparentes du Coran. Cela inhibe vraiment la compréhension… [parce que] la vérité à laquelle Allah a ordonné à Ses serviteurs de croire est graduée. Elle a à la fois une signification apparente (comme une enveloppe extérieure) et une signification interne profonde, comparable à la moelle.

Par exemple, [Allah] a ordonné à Sa création de croire qu’Il peut être vu ; cependant, la vue comporte un [sens] externe et interne.

Si quelqu’un croit que voir Allah est similaire à la vision à laquelle les humains sont habitués dans ce monde, comment peut-il s’attendre à connaître le secret de la parole d’Allah :

« Tu ne me verras pas… » (Coran 7:143) ?!

Et comment comprendra-t-il que c’est impossible dans cette vie avec cet œil qui se limite à voir les directions et les côtés ?! Et comment comprendra-t-il Sa parole :

«Les regards ne peuvent l’atteindre» (Coran 6:103) côte à côte avec Sa parole : «Ce jour-là, il y aura des visages resplendissants * qui regarderont leur Seigneur» (Coran 75:22-23) ?!

5- Capter les Lumières du Coran

C’est de ne pas vous limitiez à capter les lumières [du Coran], mais aussi à glaner les conditions et les effets appropriés. Donc, ne lisez pas un verset sans saisir ses caractéristiques.

De cette façon, vous aurez une certaine compréhension et un état général pour chaque verset que vous lisez.

Ainsi, lorsque la miséricorde et la promesse de pardon sont mentionnées, vous devenez exalté de bonheur. Quand la colère et les punitions sévères sont mentionnées, vous reculez et êtes pris de peur. Puis, à la mention d’Allah, de Ses Noms et de Sa Grandeur, vous baissez la tête et vous vous sentez minuscule. C’est comme si vous disparaissiez sous l’effet de Sa Gloire. A la mention des mécréants et de l’exaltation d’Allah au-dessus d’avoir un fils et une épouse, vous inclinez la tête et baissez la voix, comme si vous vous cachiez par honte…

Ces effets devraient également se manifester à travers vos membres, comme les pleurs de tristesse, la transpiration du front par honte, les tremblements et les frissons par admiration devant Sa gloire, et la joie ressentie dans les membres, la langue et la voix lorsqu’on vous annonce une bonne nouvelle et le ressentiment de la peur [face à l’avertissement].

Si vous faites cela, tous vos membres auraient pris part à la réception de la baraka (bénédictions) du Coran.

Extrait du Kitāb al-Arba`īn fī Usūl al-Dīn par l’Imam Abou Ḥâmid Al-Ghazâlî

Pour consulter le texte originel en anglais, veuillez visiter ce lien.

About Abu Hamid Al-Ghazali
Abu Hamid Al-Ghazali (1058-1111) is one of the greatest Islamic Jurists, theologians and mystical thinkers. Al-Ghazali wrote many works on theology and philosophy like al-Iqtisad fi'I-i`tiqad (The Middle Path in Theology), al-Risala al-Qudsiyya (The Jerusalem Epistle), Ihya’ ‘ulum al-din (The Revival of the Religious Sciences)