fbpx


upport AboutIslam in the Best 10 Days of the Year

5 Etapes Pratiques Pour Rester Concentré En Prière

Le cerveau compte environ 86 milliards de cellules cérébrales et on estime qu’il génère 50 000 pensées par jour. Beaucoup de bruit existe en esprit avant que l’appel à la prière (‘adhân) ne soit fait. L’appel à la prière commence par “Allahou ‘Akbar” (Allah est le Plus Grand) pour aider l’esprit à traverser et à s’élever au-dessus de ce bruit mental.

Pour que l’esprit, le corps et l’âme soient attentifs et concentrés au cours de la prière, il y a des étapes pratiques qu’une personne pourrait accomplir dont certaines sont accomplies avant la prière. Attendre à se concentrer alors que la prière a déjà commencé s’avérera inefficace.

1. Faites L’expérience Du Woudou’ (Ablutions)

L’eau est à l’origine de la vie. Elle revitalise le corps et l’esprit. Performer les ablutions avant la prière calme les muscles du corps et les rafraîchit. Cela aide à mieux se concentrer sur ce qui va suivre.

Ads by Muslim Ad Network

Les ablutions comportent également un côté spirituel. Lorsqu’une personne fait ses ablutions, ses péchés tombent avec l’eau qui s’écoule de ses membres. Le Prophète Mohammad a dit :

« Lorsque le serviteur musulman – ou le croyant – fait ses ablutions et se lave le visage, chaque péché qu’il a commis en regardant avec ses yeux sort de son visage avec l’eau, ou avec la dernière goutte d’eau. Lorsqu’il se lave les mains, chaque péché qu’il a commis avec ses mains sort de celles-ci avec l’eau, ou avec la dernière goutte d’eau. Lorsqu’il se lave les pieds, chaque péché qu’il a commis en se déplaçant ici et là sort de ses pieds avec l’eau, ou avec la dernière goutte d’eau. Ainsi, il ressort de ses ablutions vierge de tout péché. » (Mouslim)

Croire que les péchés s’en vont pendant les ablutions motive l’adorateur à demander pardon lors de la prière à venir. Si les péchés tombent en se lavant, combien de plus serait-il pardonné si l’adorateur se concentre et demande sincèrement le pardon de son Seigneur en prière?

2. Priez Dans La Mosquée

Vous vous êtes jamais demandés pourquoi jeûner en Ramadan semble plus facile que le jeûne pratiqué à tout autre moment de l’année? Les actes d’adoration deviennent plus faciles à accomplir lorsque votre entourage fait également de même. Leurs actions servent d’encouragement et de preuve sociale. Faire la prière (Salât) à la maison provoque parfois chez nous une tendance à retarder la prière, risquant de ne pas l’accomplir à son temps. Fixer un temps pour l’accomplir en commun au sein de la mosquée est un rendez-vous que l’on s’efforce de respecter.

Ads by Muslim Ad Network

En se rendant à la mosquée, les adorateurs arrivent à se mettre dans le bon état d’esprit avant la prière. Les adorateurs se rendent compte qu’ils sont en train de visiter l’une des Maisons d’Allah, un lieu de culte. Ils pénètrent dans ce lieu sacré par la porte avec humilité. L’adorateur commence à se préparer à la fois spirituellement et émotionnellement à accomplir la prière.

Prier en commun donne également lieu à plus de récompenses. Le Prophète Mohammad a dit:

« La prière en groupe dépasse en mérite la prière individuelle de vingt-sept degrés. » (Boukhârî)

L’attente de cette plus grande récompense donne à l’adorateur l’envie de rechercher davantage de récompenses auprès d’Allah et de Sa Miséricorde.

3. Tenez-Vous Devant Allah

« Redressez les rangs », c’est ce que l’imam dit habituellement avant d’entamer la prière. C’est parce qu’Allah ne regarde pas une rangée tordue. Une rangée non alignée indique que les fidèles ne sont pas prêts à se tenir devant le Roi des rois.

Ces quelques instants passés avant le Takbîr (dire : Allahou ‘Akbar marquant le début de la prière) sont déterminants pour se concentrer en prière. Redresser les rangs est un message non seulement pour prendre soin de l’alignement physique pendant la prière, mais aussi de l’engagement spirituel et émotionnel que nécessite la prière.

Interrogé sur son état au cours des instants précédant la prière, Hâtim Al-‘Assam a répondu:

« Quand je me lève pour la prière, j’imagine la Ka`ba devant moi, le Sirât (le pont au-dessus de l’enfer) sous mes pieds, le Paradis à ma droite, l’Enfer à ma gauche et l’Ange de la Mort derrière moi. »

4. Allah Est Le Plus Grand

Entendre le Takbîr, « Allah est le Plus Grand » (Allahou ‘Akbar), qui signale le commencement de la prière rend tout le reste à ce moment-là indigne d’attention parce qu’Allah est le Plus Grand.

À chaque nouvelle posture de prière, les mêmes mots sont répétés, «Allahou ‘Akbar», pour rappeler à l’adorateur que les mouvements ne doivent pas provoquer de changement d’orientation.

5. Les Paroles De La Prière

Que dites-vous en prière? Apprenez la sourate Al-Fâtiha. Renseignez-vous sur son exégèse (tafsîr) et ses significations profondes. Les érudits ont mentionné que s’ils le voulaient, ils pourraient faire porter à dos de chameaux maintes exégèses de cette sourate.

Ces paroles forment la conversation entre l’adorateur et Allah. Connaître leurs significations, les répéter avec une intention sincère et ressentir leur portée permet à l’adorateur d’être absorbé par la prière.

Aussi, apprenez le reste des paroles de la prière à répéter en accompagnement de diverses postures. Quand l’adorateur s’assoit par terre devant le Seigneur des Mondes et dit : « at-Tahayatou lillahî », qu’est-ce que cela signifie?

La prière n’est pas un monologue, mais un véritable dialogue. L’adorateur converse avec Allah et anticipe Ses réponses. Quand l’adorateur dit:

{Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.
Louange à Allah, Seigneur de l’univers.
Le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux,
Maître du Jour de la rétribution.
C’est Toi [Seul] que nous adorons, et c’est Toi [Seul] dont nous implorons secours.}

Le Créateur répond en disant:

« Mon serviteur m’a loué, m’a glorifié et m’a honoré. Ceci est entre moi et mon serviteur et mon serviteur a ce qu’il demande. » (Mouslim)

L’adorateur a donc commencé la prière par « Allahou ‘Akbar ». Cependant, en la clôturant, il dit: « Que la paix et la miséricorde d’Allah soient sur vous tous. » (As-salamou `alaykoum wa rahmatoullah), indiquant ainsi quel devrait être l’état de l’adorateur à la fin de la prière si celle-ci a été correctement accomplie – un état de paix.

Les cinq étapes susmentionnées peuvent aider à réduire le bruit et la distraction qui risquent d’exister avant et pendant la prière. Être conscient du temps, du lieu et de la réalité qui entourent la prière est essentiel pour rester concentré.

Pour consulter le texte originel en anglais, veuillez visiter ce lien.