4 Leçons Tirées De L’histoire Du Prophète Youssouf

Pourquoi Allah permet-Il que de mauvaises choses arrivent à des personnes innocentes? Pourquoi ma vie est-elle pleine de souffrance? Pourquoi les gens sont-ils si mauvais? Comment pourrais-je me protéger des tentations? Si vous cherchez des réponses à ces questions profondes sur la vie, méditez sur l’histoire du Prophète Youssouf (Joseph) dans la Sourate portant le même nom. Allah l’a désignée comme le plus beau récit.

Le présent article n’apporte pas toutes les réponses. Cependant, voici quatre leçons de vie tirées de l’histoire qui apportent quelques éclaircissements.

Allah A Un Plan Pour Vous

Abandonné dans un puits, réduit à l’esclavage dans un pays étranger, emprisonné pendant des années, les événements de la première moitié de la vie du Prophète Youssouf ressemblent à une série de traumatismes inexplicables.

Mais à y regarder de plus près, et en reliant les évènements entre eux, on verra le tableau au complet. On saura que chaque chose a un sens et que chaque évènement est parfaitement chronométré et séquencé.

Pour avoir un aperçu général, traitons les points suivants:

  • Si la caravane n’avait pas récupéré le jeune Youssouf dans un puits au Canaan, il n’aurait pas fini en Egypte.
  • Si la femme du ministre n’avait pas tenté de le séduire, il n’aurait pas fini en prison.
  • S’il n’avait pas été jeté en prison, personne n’aurait pu interpréter le rêve du roi.
  • S’il n’avait pas fini en Egypte, n’était pas parti en prison et n’avait pas interprété le rêve du roi, la population d’Egypte, du Canaan et des régions alentours auraient été complètement anéanties.

Plus on y réfléchit, plus ceci a du sens et plus on est impressionné par la beauté du plan d’Allah. Cela ne concerne pas uniquement l’histoire du Prophète Youssouf. Allah a un plan magnifiquement conçu pour chacun d’entre nous.

Réfléchissez profondément à votre propre histoire, aux évènements, aux personnes qui sont entrées puis parties de votre vie, à ce qui s’est passé et à ce qui aurait pu se passer. Connectez les éléments et vous verrez un plan d’Allah pour vous.

Ne Prétendez Jamais Pouvoir Contrôler Vos Désirs

Une personne regarde un film qui contient une mauvaise scène en se disant: «C’est juste une scène. Je fermerai les yeux quand elle passera.»

Ou encore une femme rencontre ses amies dans un pub en se disant: «Je peux me retenir de fumer et de boire. J’en connais les dangers.»

Nous nous mettons délibérément dans des situations qui peuvent réveiller nos désirs endormis en prétendant pouvoir nous contrôler. Le Prophète Youssouf a fait le contraire.

Qui pourrait avoir une foi plus forte et un contrôle de soi meilleur que ceux d’un Prophète? Pourtant, qu’a fait le Prophète Youssouf lorsque les femmes tentèrent de le séduire?

«Ô mon Seigneur, la prison m’est préférable à ce à quoi elles m’invitent. Et si Tu n’écartes pas de moi leur ruse, je pencherai vers elles et serai du nombre des ignorants » [des pécheurs].» (Coran, 12: 33).

Le Prophète Youssouf savait qu’en dépit de la force de sa foi, il était un être humain.

Méfiez-vous toujours de vos faiblesses. Evitez les situations pouvant les provoquer.

Chacun Peut Changer

«C’est une mauvaise personne.»

«C’est un homme terrible.»

«Tu es vraiment stupide.»

On a souvent des jugements tranchés sur les gens, pensant qu’ils ne changeront jamais.

Comment jugeriez-vous des personnes qui jettent leur frère dans un puits, en l’abandonnant à la mort ou à un kidnapping? C’est ce que les frères du Prophète Youssouf firent. Pourtant, à la fin de l’histoire, ils se repentirent tous.

De même, la femme du ministre avait essayé par tous les moyens d’amener le Prophète à pécher. C’était à cause d’elle qu’il fut jeté en prison. Pourtant, elle se repentit par la suite et devint même croyante.

Gardez cela en tête lorsque vous vous apprêtez à vous juger ou à juger d’autres personnes. Personne n’est parfait. Nos émotions nous envahissent et Satan, notre ennemi éternel, essaie constamment d’attiser nos désirs et d’embrouiller notre raison.

Peu importe l’apparence d’une personne. Tant qu’elle est en vie, il y a du bien en elle qui peut se manifester et changer sa vie.

Connaitre l’Essence d’Allah Vous Rend Reconnaissant

Imaginez qu’on soit injustement jeté en prison. On se sentirait comment? Humilié, trahi. On pourrait s’arrêter de boire et de manger et sombrer dans la dépression. On pourrait aussi raconter les injustices qu’on a subies à nos codétenus.

Lorsqu’on souffre, on finit souvent par remettre en question la miséricorde d’Allah:

«Pourquoi Allah a-t-Il permis que cela m’arrive?»

Pourtant, regardez ce que le Prophète Youssouf a fait – il a parlé à ses codétenus des bienfaits qu’Allah lui a accordés. (Voir Coran 12: 37-40).

A la fin de l’histoire, et après la réunification du Prophète Youssouf avec sa famille, il a dit à son père qu’Allah lui avait certainement fait du bien quand Il l’avait fait sortir de prison et qu’Il avait fait venir son père de la campagne. (Voir Coran 12: 100).

Remarquez comment le Prophète Youssouf ne relève que les aspects positifs. Il n’a pas parlé de son emprisonnement mais de sa libération. Après toutes les souffrances qu’il avait vécues, il était reconnaissant.

Puis, le Prophète Youssouf mentionne trois Beaux Noms d’Allah. Ces Noms sont le secret de sa reconnaissance:

  • L’Omniscient: Allah sait chacune des souffrances qui nous touchent.
  • Plein de douceur pour ce qu’Il veut: Allah est toujours là, mais souvent, on ne réalise pas Sa présence parce qu’il est Subtile dans la façon par laquelle Il nous aide et prend soin de nous.
  • Le Sage: Quel que soit ce qu’Il a décrété pour nous, c’est la meilleure chose qui puisse arriver, même si nous ne le réalisons pas dans l’immédiat.

Vous pouvez lire la version anglaise originale de cet article ici.