fbpx

10 Conseils Que Luqman – Le Sage – A Donné A Son Fils

L’homme sage, dénommé Luqman, a donné 10 conseils à son fils. Ce sont des conseils pertinents à suivre en tout temps et en tout lieu, surtout par tout parent désireux d’élever son enfant à la lumière de l’Islam.

Il est dit que si tous les parents appliquaient les conseils de Luqman, il n’y aurait pas lieu de s’inquiéter du sort des enfants dans l’Au-delà. On leur a ainsi montré le chemin menant au paradis.

Blue Angel Farm Multivitamin

Ces quelques versets coraniques succincts qui regroupent les conseils de Luqman prodigués à son fils, se trouve la clé du succès dans cette vie ainsi qu’au Jour Dernier.

1er Conseil:

« O mon fils ! Ne donne pas d’associé à Allah. Certes, l’association à [Allah] est vraiment une injustice énorme. » (Coran 31:13)

Luqman s’adresse à lui par « mon fils » plutôt que par son nom. C’est pour mettre en exergue leur lien familial. Il attire son attention en l’encourageant à prêter une oreille attentive à ce qu’il va lui dire. Puis, il révèle à son fils ce qui est le plus important au regard d’Allah.

Selon lui, celui qui se donne des associés à Allah, aurait commis la plus grande injustice à l’égard du Créateur et pourvoyeur de l’univers. Une telle personne se fait également un grand tort à soi-même, en s’exposant ainsi au courroux d’Allah et à Son châtiment éternel.

2ème Conseil:

« Nous avons commandé à l’homme [la bienfaisance envers] ses père et mère » (Coran 31:14)

Dans le Coran, Allah mentionne les droits des parents dans le même verset, tout de suite après l’exhortation à adorer Allah seul qui est le plus important aspect de l’Islam. Donc, traiter gentiment les parents, les honorer et les respecter, tout cela est extrêmement important selon le mode de vie islamique.

Dans la suite de ce même verset de la sourate « Luqman », Allah précise les difficultés rencontrées par les mères en particulier pour élever leurs enfants. Il est également exigé que l’enfant affiche sa reconnaissance envers ses parents. Allah nous rappelle que c’est à Lui que nous retournerons. Donc, notre première allégeance est à Allah seul, suivie par la dévotion et la gentillesse envers nos parents.

3ème Conseil:

« O mon enfant ! Fût-ce le poids d’un grain de moutarde, au fond d’un rocher, ou dans les cieux ou dans la terre, Allah le fera venir. » (Coran 31:16)

Puis, Luqman conseille à son fils de se rappeler la force et le pouvoir d’Allah. La connaissance d’Allah englobe parfaitement tout. Tout ce qui arrive ou arrivera dans ce monde est déjà connu d’Allah.

La puissance d’Allah est absolue. Personne ne doit la remettre en question, la contester ou l’ignorer.

4ème Conseil:

« Ô mon enfant, accomplis la Salât… » (Coran 31:17)

Luqman conseille à son fils de prier régulièrement et au bon moment. Tous les parents devraient apprendre à leurs enfants le comment et le pourquoi de la prière, ainsi que son importance. Le mot prière en arabe, c’est « Salâ », qui veut dire lien et connexion. La prière est notre façon de nous connecter et de maintenir une connexion avec Allah. Par ses horaires fixes, la prière nous rappelle pourquoi nous sommes là. De plus, elle nous aide à détourner nos pensées et actions loin du péché et à se souvenir incessamment d’Allah.

5ème Conseil:

« … commande le convenable, interdis le blâmable » (Coran 31:17)

Enjoindre le bien et interdire le mal, c’est une responsabilité incombant à chaque croyant. Qu’il s’agit des dirigeants ou des sujets, des hommes ou des femmes, chacun selon ses capacités.

6ème Conseil:

« … et endure ce qui t’arrive avec patience… » (Coran 31:17)

Luqman conseille à son fils de perfectionner sa prière, d’enjoindre le bien et d’interdire le mal. Ensuite, il lui recommande de faire preuve de patience en traitant avec les gens à cette fin et en toutes choses. Se souvenir d’Allah et contempler Sa grandeur, c’est la clé de la patience qui a son tour est celle du paradis éternel. C’était vraiment un sage conseil.

7ème Conseil:

« Et ne détourne pas ton visage des hommes… » (Coran 31:18)

Essayez d’agir comme si vous étiez meilleur que tout le monde. L’humilité est une qualité assez recherchée par tout croyant. Elle peut nous conduire au Paradis, tout comme son opposé, l’arrogance, peut nous conduire en Enfer. L’arrogance ou le manque d’humilité de Satan ont non seulement entraîné son expulsion du Paradis, mais l’ont également condamné, ainsi que ses disciples, à l’Enfer. Le Prophète Mohammad ne se comportait pas envers les autres comme s’il était meilleur qu’eux. Il ne dédaignait pas de travailler de ses mains. L’un de ses compagnons a rapporté que le Prophète Mohammad partageait joyeusement le travail avec les serviteurs ou les ouvriers.

8ème Conseil:

« … et ne foule pas la terre avec arrogance : car Allah n’aime pas le présomptueux plein de gloriole. » (31:18)

Marcher çà et là avec insolence, est une autre forme d’arrogance. C’est comme si Luqman voulait souligner l’importance de l’humilité. Tous les hommes sont égaux aux yeux d’Allah. La seule chose qui les distingue, c’est la piété. Le Prophète Mohammad, ses compagnons et les premières générations de musulmans, assimilaient bien le concept d’humilité.

9ème Conseil:

« Sois modeste dans ta démarche » (Coran 31:19)

Selon un proverbe amérindien, « Nous serons reconnus par les traces que nous laissons. » Luqman conseille à son fils de marcher doucement, sans surtout faire beaucoup de bruit. Il exhorte à la patience et à l’humilité qui devraient être le comportement normal d’une personne. C’est comme on le dit de nos jours, le comportement par défaut. Les croyants devraient être connus par leur humilité, douceur et bonté.

10ème Conseil:

« … et baisse ta voix, car la plus détestée des voix, c’est bien la voix des ânes. » (Coran 31:19)

Enfin, Luqman conseille à son fils de baisser la voix. Être fort et dur, dit-il, rend sa voix pareille au braiment des ânes. Ne tentez point de l’emporter par les hauts cris. Ceci va offenser les gens et vous n’allez pas gagner leurs cœurs.

Luqman le sage donne à son fils 10 conseils. Il est important de noter que Luqman a commencé par la leçon la plus importante. C’est la croyance en un Dieu unique. Il précise également qu’adorer autre qu’Allah, est le seul péché impardonnable.

Ensuite, après avoir posé les fondements de la foi, Luqman rappelle à son fils les valeurs essentielles que le croyant doit s’efforcer d’acquérir, tout en évitant l’orgueil et l’arrogance.

Si les parents transmettent ces 10 conseils à leurs enfants, ils auront ainsi jeté les bases d’une vie heureuse. Si les enfants arrivent à modéliser ce comportement tel que démontré par leurs parents et tuteurs, cela sera encore mieux.

Pour consulter le texte originel en anglais, veuillez visiter ce lien.

About Aisha Stacey
Aisha Stacey is the mother of three adult children. She embraced Islam in 2002 and spent the next five years in Doha, Qatar studying Islam and working at the Fanar Cultural Centre. In 2006 Aisha returned to university for a second time and completed at Bachelor of Arts and a Graduate Certificate in Writing. Aisha is also a published writer in both internet and print media and in 2009 -10 she was the Queensland editor at a national Australian Islamic newspaper ~ Crescent Times.